mardi , 16 janvier 2018
Accueil / Société / Armée et Police / 31 Décembre : Les réactions continuent à pleuvoir côté national et international

31 Décembre : Les réactions continuent à pleuvoir côté national et international

Les réactions au vitriol contre la répression de la marche pacifique du Comité laïc de coordination (CLC) de l’Eglise catholique, du 31 décembre dernier continuent à pleuvoir côté national et international. C’est l’Ordinant du siège de Kinshasa, le Cardinal-Archevêque Laurent-Monsengwo Pasinya qui avait donné le ton en qualifiant la répression de barbare.

Il était suivi par l’UE, la Belgique, la France, l’ONU, la secrétaire générale de OIF Michaël Jean, et l’UA hier, tous dans des mêmes termes de rejet de la répression de la marche pacifique. Aujourd’hui, c’est au tour de la « Convention des démocrates chrétiens  » (CDC) dont le Comité directeur sous la direction de son Président national, le sénateur Florentin Mokonda Bonza s’est réuni la journée symbolique du 4 janvier 2018, commémoration des martyrs de l’indépendance.

La déclaration de la CDC est dans la droite ligne de celle exprimée par Laurent Monsengwo Pasinya, le Cardinal-Archevêque de Kinshasa. Colère et désapprobation totale :  » La CDC condamne avec force les répressions barbares et sanglantes perpétrées par les hommes en uniforme contre les paisibles citoyens chrétiens qui n’étaient munis que de Bible, de chapelets, de croix et rameaux, chantant des cantiques à la gloire de Dieu, lors de la marche pacifique organisée par le CLC en vue d’obtenir l’application sans faille de l’Accord du 31 décembre 2016 « .

Ce n’est pas tout. Voici ce que déclare ce parti politique en ce qui concerne les auteurs de cette répression :  » La CDC s’indigne devant le comportement inqualifiable des militaires et policiers qui, obéissant aveuglément aux ordres d’un pouvoir décadent se sont adonnés à des actes de profanation des lieux sacrés, d’enlèvements des prêtres et enfants de chœur, de tueries des chrétiens, de vols des biens privés, de bastonnades… « .

Autre motif de réprobation. La CDC constate par ailleurs avec regret que l’année 2017, au lieu de se clôturer dans la liesse comme sous d’autres cieux, elle se termine plutôt comme elle avait commencé dans la douleur, la désolation, les larmes et le sang. Ce parti politique d’obédience chrétienne n’a pas oublié de louer en portant à bout de bras ce qu’il appelle  » l’engagement citoyen du Comité laïc de coordination (CLC) visant l’éveil patriotique du peuple congolais dan sa marche inéluctable vers la maitrise de son destin « .

En rapport avec la journée des martyrs du 4 janvier 2018, jour de publication de cette déclaration, la pensée du parti de Florentin Mokonda Bonza est sans équivoque :  » …il s’agit d’une journée mémorable et pleine de signification, la CDC présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes du terrorisme d’Etat et en appelle à la résistance tous azimuts du peuple congolais contre tout fossoyeur de son avenir « .

[KANDOLO M.]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Général Munene en voie d’extradition en RDC ?

Le Congo Brazzaville qui a toujours refusé d’extrader le général Munene vers la RDC craignant …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer