dimanche , 21 janvier 2018
Accueil / Élections / Cardinal Monsengwo s’interroge sur le pacte de confiance qui se brise en RDC

Cardinal Monsengwo s’interroge sur le pacte de confiance qui se brise en RDC

Le plus politique des Evêques des archidiocèses catholiques en RDC délie sa langue après les heurts survenus à l’occasion de la marche lancée par le Comité Laïc de Coordination. «Nous demandons aux uns et aux autres de faire preuve de sagesse et de retenue. Que des mystifications présentées comme informations véridiques ; il est temps que la vérité l’emporte sur le mensonge systémique, que les médiocres dégagent et que règnent la paix, la justice en RDC », a-t-il dit Dimanche face à la presse. Toutefois, cet homme en soutane qui s’impose au pays comme une des voix les plus écoutées s’interroge sur le pacte de confiance qui se brise en RDC. ‘’ Comment ferons-nous confiance à des dirigeants incapables de protéger la population, de garantir la paix, la justice, l’amour du peuple ? ‘’, dixit Monsengwo. Un des ceux qui, visiblement, ont béni l’expression des chrétiens par une marche pacifique le 31 décembre dernier, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya avec fermeté a condamné la restriction des libertés religieuses, de culte consacrées dans la Bible de la République : la constitution.

C’est la voix la plus écoutée du pays depuis la disparition de l’opposant Etienne Tshisekedi, estime le site d’information cas-info.ca. Et, la consœur pourrait avoir raison. Chacun de ces lettres pastorales ont su faire mouche dans l’opinion. Laurent Monsengwo Pasinya, loin de se murer derrière le silence après la presque profanation des paroisses sous sa tutelle, appelle à la sagesse et la retenue. Et, au passage ne manque pas d’indexer les forces de sécurité suite aux heurts survenus le dimanche 31 décembre. Plus dure, Monsengwo dit avoir noté de la barbarie. Revenant sur la violation des lieux de culte et la restriction du droit de prier, l’archevêque de Kinshasa confie qu’il y a des preuves de toutes les dérives enregistrées. « Nous en voulons pour preuve le fait d’empêcher les fidèles chrétiens d’entrer dans les églises pour participer à la messe suivant l’ordre d’une certaine hiérarchie […], l’entrée des militaires dans des cures de quelques paroisses sous prétexte de rechercher les semeurs des troubles, les tueries, les tirs à balle réelle et à bout portant sur des chrétiens tenant en mains bibles, chapelet et crucifix, les arrestations des prêtres», clame le Cardinal Laurent Monsengwo.

La CENCO à la rescousse

La Conférence Episcopale Nationale du Congo a condamné fiévreusement la militarisation des paroisses à Kinshasa. il faut signaler que le mot d’ordre du Comité Laïc de Coordination n’avait pas trouvé le quitus auprès de tous les Evêques de différentes Archidiocèse de la RDC. A vrai dire, seul, sauf erreur, le Cardinal Monsengwo a été au front quant à la marche du 31 décembre. Dans un communiqué signé par Marcel Utembi et Fridolin Ambongo, Président et vice-président de l’organisation, les prêtres catholiques expriment, toutefois, leur indignation à la suite de la répression qui a suivi les dernières manifestations. Et précisent : ‘’ En vérité, les diocèses qui n’ont pas relayé cette marche ne l’ont pas pour autant désapprouvée ‘’. ‘’La profanation de certaines églises et l’agression physiques des fidèles dont les Servantes de messe et les Prêtres sont jugées inacceptable. En définitive, dans la sagesse et la retenue prônées par Laurent Monsengwo, la CENCO rappelle que seule l’application de l’Accord de la saint Sylvestre pourrait sortir le Congo-Kinshasa du cycle de l’impasse politico-électorale actuelle.

[Dan]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Le ” E-gouvernance ” permettra au Nord-Kivu de mieux lutter contre la fraude

Avec l’édit provincial relatif à la gouvernance électronique qui vient d’être recevable, le Nord-Kivu espère …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer