mercredi , 17 janvier 2018
Accueil / Afrique / Afrique Centrale / RD Congo / RDC : Embouteillages récurrents à Kinshasa

RDC : Embouteillages récurrents à Kinshasa

Souvent, ces embouteillages sont provoqués par les conducteurs eux-mêmes. En cherchant à brûler la politesse à leurs confrères. Le non-respect des priorités est considéré par les chauffeurs eux-mêmes comme une des causes des embouteillages au rond-point Ngaba. Car, en créant ainsi les désordres, ils gênent la circulation, et la ralentissent par voie de conséquence.

La route By Pass a été élargie depuis quelques mois déjà. Le Rond-point Ngaba se modernise au jour le jour. Mais, les embouteillages jrestent un lot quotidien.

Les heures de pointe sont caractérisées par des embouteillages interminables au Rond-point Ngaba. Les véhicules entravent les voies. Les piétons qui traversent la route cherchent à se frayer un passage alors que les automobiles se collent l’une derrière l’autre.

De fois, les chauffeurs impatients se mettent à klaxonner indéfiniment. Ce qui n’arrange rien. Lorsqu’il fait chaud, les conducteurs sortent facilement de leurs gonds. Les invectives, les insultes, mais aussi des bagarres finissent par envenimer l’atmosphère.

Le soir, comme il n’y a souvent pas d’issue, les transporteurs se sentent obligés de déposer leurs clients avant le terminus. Cela n’enchante pas toujours les clients.

LE NON-RESPECT DU CODE DE LA ROUTE

Souvent, ces embouteillages sont provoqués par les conducteurs eux-mêmes. En cherchant à brûler la politesse à leurs confrères. Le non-respect des priorités est considéré par les chauffeurs eux-mêmes comme une des causes des embouteillages au rond-point Ngaba. Car, en créant ainsi les désordres, ils gênent la circulation, et la ralentissent par voie de conséquence.

Il suffit de respecter la priorité, affirme Ndombe, un conducteur d’un minibus. Et, souvent un escadron mobile de la police vient s’interposer. Les policiers obligent les unes et les autres à s’aligner sur une bande. Et là, il y a souvent de l’espace.

Mais, il n’est pas intéressant de maintenir cette présence policière tous les jours, a affirmé un roulage. Il y a beaucoup d’autres priorités.

LES PARKINGS MAL AMENAGES

D’aucuns stigmatisent le manque d’aménagement des parkings comme une source de bouchons. En élargissant la route, les anciens espaces occupés jadis par les parkings sont devenus parties intégrantes de la route.

Les parkings devraient en principe être réaménagés ou délocalisés. Or, rien n’a été fait. Conséquence, les minibus et les taxis sont condamnés à prendre leurs clients dans la chaussée. Cela aussi gêne la circulation.

Pour les usagers de cette route, il est question de s’appliquer à aménager de nouveaux espaces qui vont constituer des parkings.

Ainsi, espère-t-on, la route sera dégagée et il y aura de moins en moins d’embouteillages.

[Zéphy VULA]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

CLC : Le régime « Kabila » dénonce une milice cléricale à Kinshasa

Pour le régime du président Joseph Kabila, l’Archevêque de Kinshasa s’est fermé à toute conciliation, …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer