mardi , 16 janvier 2018
Accueil / Élections / Elections : Majorité absolue pour les séparatistes catalans

Elections : Majorité absolue pour les séparatistes catalans

Les trois partis indépendantistes sont en passe de retrouver leur majorité absolue au parlement de Catalogne, selon des résultats partiels sur plus de 85% du scrutin régional de jeudi.

Les trois listes séparatistes obtiendraient ensemble 70 sièges sur 135, deux de plus que la majorité absolue au parlement régional, tandis que le parti anti-indépendance Ciudadanos serait le premier parti avec 36 élus, selon des résultats officiels portant sur 87,2% des bureaux.

Mais la liste « Ensemble pour la Catalogne » du président séparatiste destitué Carles Puigdemont obtiendrait 34 élus et la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) de son ex-vice-président emprisonné Oriol Junqueras en aurait 32.

Avec les anticapitalistes de la CUP (4 élus), les trois listes indépendantistes obtiendraient ensemble 70 sièges et retrouveraient la majorité absolue dont ils disposaient dans le parlement dissous par le gouvernement central.

Les chiffres peuvent cependant encore changer, des bulletins restant à dépouiller notamment dans la périphérie de Barcelone traditionnellement réfractaire à l’indépendance.

Les séparatistes avaient voté le 27 octobre une proclamation d’indépendance immédiatement suivie d’une mise sous tutelle de la région par le gouvernement central qui avait convoqué de nouvelles élections régionales.

Les trois listes partisanes de l’unité de l’Espagne obtiendraient elles 57 sièges au parlement régional où la majorité absolue est de 68.

Parmi elles, les socialistes auraient 17 députés tandis que le Parti populaire du chef du gouvernement Mariano Rajoy, historiquement faible dans la région, serait la dernière force politique au parlement avec 4 sièges.

La liste de gauche radicale Catalunya en Comu, qui s’est présentée, en campagne, comme l’arbitre entre les deux blocs, obtiendrait 8 sièges, contre 11 en 2015.

[Afp]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Général Munene en voie d’extradition en RDC ?

Le Congo Brazzaville qui a toujours refusé d’extrader le général Munene vers la RDC craignant …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer