mardi , 16 janvier 2018
Accueil / Société / Armée et Police / RDC : Les ADF reviennent en force

RDC : Les ADF reviennent en force

Les rebelles ougandais reprennent du poil de la bête, après une brève accalmie. Depuis des décennies, en effet, les ADF écument la région du Nord-Kivu, notamment à Beni où ils ont bénéficié d’un renfort en hommes et en armes. Menacée, la coordination de la société civile du Nord-Kivu propose de renforcer les troupes régulières et de faire appel à une nouvelle force analogue à Artemis d’heureuse mémoire. En Ituri, cette force, composée des militaires français avait, en effet, laissé une bonne impression. Pour la coordination de la Société civile du Nord-Kivu, il ne s’agit pas de recourir systématiquement au contingent français. Le recours à des forces ayant une expérience des zones forestières et montagneuses a été évoqué.

Les ADF reviennent en force. Ils ont fait parler la poudre la semaine dernière. Quatorze casques bleus tués dans un affrontement contre ces éléments armés.

Les rebelles ougandais reprennent du poil de la bête, après une brève accalmie.

Depuis des décennies, en effet, les ADF écument la région du Nord-Kivu, notamment à Beni où ils ont bénéficié d’un renfort en hommes et en armes.

Menacée, la coordination de la société civile du Nord-Kivu propose de renforcer les troupes régulières et de faire appel à une nouvelle force analogue à Artemis d’heureuse mémoire. En Ituri, cette force, composée des militaires français avait, en effet, laissé une bonne impression.

Pour la coordination de la Société civile du Nord-Kivu, il ne s’agit pas de recourir systématiquement au contingent français. Le recours à des forces ayant une expérience des zones forestières et montagneuses a été évoqué.

Aussi, a-t-on proposé l’engagement d’un contingent colombien, dans la mesure où les militaires de ce pays ont une expérience de la guerre dans des zones forestières. Pendant des décennies et dans des conditions très difficiles, les forces colombiennes ont été aux prises avec les rebelles des FARC.

LA POPULATION, UN ALLIE DE TAILLE

Il n’y a pas que la Société civile. Un regroupement de partis politiques a stigmatisé le fait que la population n’est souvent pas mise à contribution. La nouvelle stratégie de lutte contre les ADF doit impliquer la population civile pour des résultats efficaces.

Le renforcement de la coopération entre la population civile et les forces loyalistes doit être inscrit dans la stratégie de la lutte pour l’éradication du phénomène ADF au Nord-Kivu.

UNE REGION OUBLIEE

D’aucuns considèrent la province du Nord-Kivu, et particulièrement la région de Béni comme abandonnée. On parle d’environ 1000 morts depuis octobre 2014. « La communauté internationale fait très peu allusion à cette région. Très peu de stratégies sont mises en œuvre pour arrêter les massacres dans cette partie de la RDC », déplore un Kivutien.

D’autre part, on assiste à des réunions très peu efficaces. C’est ici le lieu d’évoquer les rencontres de la Communauté Internationale de la Région des Grands-Lacs (CIRGL) qui n’apportent aucune solution aux différentes tueries de Beni.

Le scepticisme des habitants de cette région est la conséquence de l’inefficacité des solutions apportées. Mais surtout, du sentiment d’abandon que vit la population.

S’il faut changer le fusil d’épaule, la communauté nationale et la communauté internationale doivent chercher à appuyer toute solution capable d’apporter la paix dans cette région du Nord-Kivu.

[Zéphy VULA]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Primature : Bruno TSHIBALA dégage

Président d’une plateforme de la société civile dénommée ‘‘Sauvons le Congo Plus’’, Boni Kamunga réclame …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer