jeudi , 18 janvier 2018
Accueil / Société / Armée et Police / RDC : Les Congolais meurent aux Grand Kasaï

RDC : Les Congolais meurent aux Grand Kasaï

Il faut absolument soutenir l’Appel d’urgence lancé par les églises  afin de mobiliser les fonds nécessaires pour acheminer une aide humanitaire d’urgence, alimentaire et médicale pour sauver des centaines des  milliers des  vies humaines  et éviter une aggravation  de la crise dont   les conséquences sont incalculables pour le pays et la région. Selon le PAM, prolonger une crise humanitaire entraîne souvent une crise sécuritaire’’.

Dans ce contexte alarmant, Samy Badibanga Ntita, Député National, ex-Premier Ministre, Leader des Progressistes et fils du terroir,   s’associe à la déclaration des églises  pour la tenue urgente d’une  conférence internationale des donateurs. Parce qu’à son avis, nul n’a le droit  de  fermer les yeux, ni de  se détourner d’une population de l’espace Grand Kasaï, au Centre de la RD. Congo qui, aujourd’hui, est    abandonnée et  dont la  tragédie  humaine  appelle  à la fraternité mondiale, à la solidarité humaine  et au secours humanitaire d’urgence.

Badibanga  décrit, ici,  la situation et dresse un tableau sombre, dans le   condensé qui se passe de tout commentaire.

Puis,  dans cette même  édition, il y a  lieu de découvrir également  l’appel d’urgence des églises sur la tenue de cette conférence internationale des donateurs en rapport avec le drame humanitaire survenu au Grand Kasaï.

Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya et le Révérend Docteur André Bokundoa-Bo-Likabe l’ont signée  respectivement, au nom des églises  catholique et protestante.

Selon ces deux Hauts Responsables des confessions religieuses,  pour venir en aide à cette population meurtrie, frappée dans sa chaire et dans sa terre, les églises, soutient-ils, dans cette déclaration, lancent un appel à la solidarité mondiale, à la famille des chrétiens, aux organisations non gouvernementales ainsi qu’à la communauté internationale pour se réunir le plus vite, dans la fraternité humaine,  afin de rassembler les moyens matériels et humains permettant de venir au secours de cette population en perdition.

[LPM]

SOLIDARITÉ À  L’APPEL DES ÉGLISES À LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE POUR UNE CONFÉRENCE INTERNATIONALE DES DONATEURS SUR LE KASAÏ

Il y a,  aujourd’hui,  au Congo une extrême urgence humanitaire dont l’intensité humaine dépasse en 2017,  toutes les autres crises dans le monde. Le nombre de déplacés internes a doublé cette année, passant de deux à quatre millions, selon le Comité Norvégien aux Réfugiés (NRC). Nulle part ailleurs qu’en RDC,  autant de personnes ont été forcées à fuir cette année, selon le Centre International de Surveillance des Déplacements Internes (IDMC).

L’intensité des violences et le drame humanitaire qui frappe la population du Kasaï est d’une ampleur alarmante. Le Congo seul ne peut pas se sortir de cette crise humanitaire, qui ne va que s’amplifier sans l’appui de la communauté internationale.

La crise économique, sociale et financière frappe l’Etat, alors que  son budget a  atteint ses capacités d’action déjà très limitées pour venir au secours des populations en détresse au Kasaï, au Kivu et au Tanganyika.

Le Programme Alimentaire Mondial estime à 130 millions de dollars les besoins pour une aide alimentaire d’urgence aux populations du seul Kasaï,  dès ce jour à Juillet.

Selon le NRC, le plan humanitaire pour la RDC a reçu 158 des 812 millions de dollars nécessaires pour venir en aide aux déplacés et réfugiés au Congo.

Il faut absolument soutenir l’Appel d’urgence lancé par les églises  afin de mobiliser les fonds nécessaires pour acheminer une aide humanitaire d’urgence, alimentaire et médicale pour sauver des centaines des  milliers des  vies humaines, et éviter une aggravation dont les conséquences sont incalculables pour le pays et la région.

Selon le PAM, prolonger une crise humanitaire entraîne souvent une crise sécuritaire.

C’est dans ce contexte alarmant que je m’associe à la déclaration des églises Catholique et Protestante réunies, pour une conférence internationale des donateurs. Parce qu’on ne peut pas fermer les yeux, ni se détourner d’une population abandonnée et épuisée qui appelle à la fraternité mondiale, à la solidarité humaine, et au secours humanitaire d’urgence.

Samy Badibanga Ntita,

Député National

Premier Ministre Honoraire

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Belgique – RDC : Révision fondamentale de coopération

Selon le site de La Libre, la Belgique a décidé de mettre fin à une …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer