lundi , 18 décembre 2017
Accueil / People / RDC : Le régime Kabila continue de réprimer les opposants

RDC : Le régime Kabila continue de réprimer les opposants

« Le Secrétaire Général de l’UDPS, Monsieur Jean-Marc Kabund, vient d’être empêché, mercredi 22 novembre 2017, d’effectuer un voyage en Europe où il devait assister à la réunion de l’international Socialiste. Son passeport a été confisqué », a affirmé Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS. De son côté, Jean-Marc soupçonne le gouvernement d’être à l’origine de la confiscation de son passeport. Pour lui, c’est une habitude pour le gouvernement de « réprimer » les opposants. Embarrassé au plus haut niveau par ce problème, le secrétaire général de l’Udps hausse le ton afin de réclamer la restitution de son passeport.

Le secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund a été empêché d’effectuer son voyage en Europe ce mercredi 22 novembre. L’annonce a été faite par Augustin Kabuya, porte-parole de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social. Ce dernier affirme que le secrétaire général de l’UDPS, s’est vu confisquer son passeport à l’aéroport sans fournir d’autres détails. Il devrait aller participer à une réunion de l’International Socialiste.

« Le Secrétaire Général de l’UDPS, Monsieur Jean-Marc Kabund, vient d’être empêché, mercredi 22 novembre 2017, d’effectuer un voyage en Europe où il devait assister à la réunion de l’international Socialiste. Son passeport a été confisqué », a affirmé Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS.

De son côté, Jean-Marc soupçonne le gouvernement d’être à l’origine de la confiscation de son passeport. Pour lui, c’est une habitude pour le gouvernement de « réprimer » les opposants.

Embarrassé au plus haut niveau par ce problème, le secrétaire général de l’Udps hausse le ton afin de réclamer la restitution de son passeport. « Je devais aller en Espagne répondre à l’invitation de la direction de l’international socialiste. Malheureusement, je me suis vu empêcher de voyager à 21h. Et par la suite, mon passeport était confisqué », explique Jean-Marc Kabund.

Jusque-là, aucune raison ne lui a été communiquée. « Je sais que c’est le pouvoir qui est derrière tout ça. Mais ils n’ont pas droit de faire ça à moins qu’il me retourne mon passeport », poursuit-il.

Pour la Majorité présidentielle, les opposants vont à l’étranger pour « comploter » contre la République. « C’est quand même bizarre. Qu’est ce que nous, on a à voir avec la sortie d’une seule personne responsable d’un parti de l’opposition ? Nous ne pouvons pas nous rabaisser à ce niveau », a fait savoir Célestin Tunda ya Kasende. Ce cadre de la Majorité rajoute qu’« il s’agit d’un abus d’aller chercher la souveraineté du Congo à l’extérieur. Mais ils sont habitués. Ils sont allés à Genval pour remettre la conclusion de leur résolution à un officiel d’un pays étranger, en le suppliant pour les problèmes du Congo ».

La MP rappelle que tout ce que Jean-Marc Kabund a dit ne la « concerne » pas. Cette plateforme est, selon elle, « concentrée » à la plus grande préoccupation qui est le processus électoral.

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

MSF victime d’attaques et d’enlèvements en RDC

Victime d’attaques multiples, d’enlèvements de ses équipes et de braquages, Médecins Sans Frontières (MSF) ne …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer