dimanche , 22 janvier 2017
Accueil / Élections / RDC : « KABILA » – BADIBANGA, un climat convivial

RDC : « KABILA » – BADIBANGA, un climat convivial

Ambiance bon enfant, mardi à GLM entre le président Joseph Kabila et le Premier ministre nommé, Samy Badibanga. Tous les témoignages rendent compte d’un climat convivial au cours de ce premier tête-à-tête entre Joseph Kabila et son tout nouveau Premier ministre. Ce qui augure d’une franche collaboration en vue de garantir la bonne application de l’accord politique du 18 octobre 2016, à savoir organiser les élections endéans avril 2018 tout en consolidant les acquis en termes économiques de ces cinq dernières années.

Ambiance bon enfant, hier mardi à GLM (résidence privée du chef de l’Etat) entre le président Joseph Kabila et le Premier ministre nommé, Samy Badibanga. C’est parti pour les dernières tractations en vue de la formation du gouvernement de large union nationale, suivant les prescrits de l’accord politique du 18 octobre 2016.

Les défis et même les obstacles majeurs qui attendent le nouvel exécutif n’ont pas empêché le Premier ministre, Samy Badibanga Ntita, d’afficher plutôt une bonne mine à l’audience que lui a accordée, le mardi 22 novembre, le président de la République, Joseph Kabila, à GLM, sa résidence privée de la Gombe.

Tous les témoignages rendent compte d’un climat convivial au cours de ce premier tête-à-tête entre Joseph Kabila et son tout nouveau Premier ministre. Ce qui augure d’une franche collaboration en vue de garantir la bonne application de cet accord, à savoir organiser les élections endéans avril 2018 tout en consolidant les acquis en termes économiques de ces cinq dernières années.

Autant dire que ni le président de la République ni son Premier ministre ne se laissent négativement affecter par les défis auxquels la République démocratique du Congo sera confrontée dans les prochains mois. L’on sait que le gouvernement Badibanga a pour mission d’organiser les élections dans les 18 mois qui suivent. Il devra tout aussi préserver les acquis engrangés depuis les quinze dernières années, selon la recommandation faite par le chef de l’Etat lors de son adresse au Parlement réuni en congrès le 15 novembre.

La rencontre de GLM est la première audience officielle que le président de la République accorde au Premier ministre depuis sa nomination le 17 novembre. Sans nul doute, les deux personnalités ont échangé sur la formation de la prochaine équipe gouvernementale attendue le plus tôt possible, si non d’ici à la fin de la semaine. Sur la question, les états-majors des partis politiques continuent à s’empoigner. En dernier ressort, il reviendra au chef de l’Etat et au premier ministre de lever des options en tenant compte des impératifs de l’accord issu du dialogue national mais aussi de la nécessité de préserver la paix en élargissant l’ouverture même aux partis politiques du Rassemblement.

Toutefois, le premier obstacle qui se dresse devant le prochain exécutif reste le passage de la date fatidique du 19 décembre, marquant la fin du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila conformément à la Constitution du 18 février 2016. Le Rassemblement, qui n’a pas signé l’accord politique de la cité de l’Union africaine, continue à appeler ses militants à administrer un carton rouge à Joseph Kabila à cette date. Tous les observateurs avertis redoutent qu’en l’absence des solutions consensuelles à la crise congolaise entre la Majorité présidentielle et l’opposition qui a participé au Dialogue national, d’un côté, et le Rassemblement, de l’autre, que des troubles puissent  affecter sérieusement le pays.

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Le nouveau 1er ministre est politiquement affaibli

Porté à ce poste en vertu de l’accord politique ayant sanctionné la fin des travaux …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer