lundi , 18 décembre 2017
Accueil / Élections / RDC : « KABILA » affirme sa détermination à demeurer au pouvoir
"Joseph KABILA KABANGE"
"Joseph KABILA KABANGE"

RDC : « KABILA » affirme sa détermination à demeurer au pouvoir

Deux aveux importants faits par « Joseph Kabila » aux ambassadeurs du conseil de sécurité de l’ONU : (1) Il a d’abord affirmé sa détermination à demeurer au pouvoir bien au-delà de la date limite fixée par sa propre « Charte de l’occupation » que d’aucuns appellent « Constitution » ; (2) Il a ensuite annoncé, dans un langage sibyllin qui lui est familier, son intention de changer la Constitution durant la « transition», pour se pérenniser au pouvoir en RDC et parachever l’œuvre de l’occupation.

Discours de « Kabila » sur l’état de la nation et ses déclarations aux ambassadeurs du Conseil de sécurité de l’ONU : L’APARECO appelle les congolais à tirer les conséquences qui s’imposent pendant qu’il en est encore temps !

Le Comité national de l’Alliance des patriotes pour la refondation du Congo (APARECO) a suivi sans intérêt ni surprise le discours arrogant, méprisant et provocateur que l’imposteur rwandais au sommet des institutions en RDC a adressé au peuple congolais représenté par une élite compradore constituée, pour la circonstance, des « députés et sénateurs » payés et convoqués par « Kabila » pour applaudir à tout rompre toutes les inepties débitées dans sa  propre dithyrambe de ses œuvres imaginaires.

Le Comité national de l’APARECO a aussi décelé, à travers les propos tenus aux ambassadeurs du conseil de sécurité de l’ONU, deux aveux importants faits par « Joseph Kabila » :

  •  · Il a d’abord affirmé sa détermination à demeurer au pouvoir bien au-delà de la date limite fixée par sa propre « Charte de l’occupation » que d’aucuns appellent « Constitution » ;
  •  · Il a ensuite annoncé, dans un langage sibyllin qui lui est familier, son intention de changer la Constitution durant la « transition», pour se pérenniser au pouvoir en RDC et parachever l’œuvre de l’occupation.

L’APARECO attire l’attention du peuple congolais sur le décor d’une transition politique ubuesque que les occupants rwandais sont en passe d’imposer sur la scène politique en RDC pour occuper le sommet de toutes les institutions du pays :

  • La prétendue majorité présidentielle est dirigée par Hyppolite Kanambe, un Rwandais qui occupe l’institution suprême de notre pays ;
  • La prétendue opposition politique est maintenant conduite par Vital Kamerhe, un autre Rwandais à qui reviendra probablement le poste de Premier Ministre du Gouvernement de transition ;
  • Les Services spéciaux, l’Armée et la Police nationales sont tous sous contrôle des cadres tutsis-rwandais.
  • Ainsi, durant cette transition, la Présidence de la République, le Gouvernement, l’Armée, la Police et les Services spéciaux seront verrouillés par les occupants rwandais !

Devant un tel tableau apocalyptique, l’APARECO,

1/ Rappelle que, la République démocratique du Congo est un pays occupé et que tous ceux qui ne dénoncent pas cette grave situation, travaillent contre les intérêts du peuple congolais .

2/ Constate un nouvel échec du schéma du dialogue avec des barbares qui ont envahi notre pays avec la seule intention de l’occuper de force après avoir massacré, violé et chassé le peuple congolais autochtone. Car, nulle part dans l’histoire du monde, les occupants barbares ont recouru au dialogue pour abandonner leurs butins de guerre !

3/ Lance ensuite un appel à toute la classe politique congolaise et l’exhorte à reconsidérer son entêtement et son aveuglement à vouloir poursuivre un dialogue impossible et illusoire, car toutes ces tentatives dans le passé n’ont fait que fournir aux occupants rwandais le prétexte de renforcer les racines de leur pouvoir d’occupation et d’oppression de notre peuple.

4/ Lance un vibrant appel au peuple congolais à se libérer de l’emprise de cette classe politique qui ne pose pas le bon diagnostic de la situation et s’entête à l’endormir par des fausses promesses de dialogue et d’élections qui ne mettront jamais fin au processus d’occupation et de balkanisation en cours dans notre pays. Elle invite la jeunesse patriotique à se mobiliser comme un seul homme pour chasser les forces d’occupation qui menacent l’existence même de notre nation toute entière !

Fait à Paris le 16 Novembre 2016

Pour le Comité national de l’APARECO

Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba

Président national

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

MSF victime d’attaques et d’enlèvements en RDC

Victime d’attaques multiples, d’enlèvements de ses équipes et de braquages, Médecins Sans Frontières (MSF) ne …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer