jeudi , 23 février 2017
Accueil / Élections / RDC : « Joseph KABILA », un régime barbare

RDC : « Joseph KABILA », un régime barbare

L’événement le plus précieux et le plus attendu par tout le Grand Peuple Congolais de partout au monde est de voir, sans une seconde ni de distraction et ni de repli, ce criminel de ‘’Joseph Kabila’’, ce sanguinaire bien connu et bien identifié, partir du pouvoir congolais sans tarder et immédiatement ou au plus-tard le 19 décembre 2016. Cet ignoble homme qui n’a excellé qu’en enfermant des congolais dans des lieux conçus pour les décimer ; et en creusant des immenses fausses communes dans lesquelles lui et ses hommes y jettent femmes, hommes, bébés et vieillards. La Communauté Internationale dont le Conseil de Sécurité des Nations-Unies est témoin.

Tous ces événements qui se passent dans le monde entier, événements qui réjouissent les uns et qui font pleurer les autres, ne doivent pas, Oh Grand Peuple, affecter et détourner votre noble et digne attention de voir votre pays, notre pays en commun, enfin libéré ce 19 décembre 2016 des mains de cet ignoble sanguinaire de ‘’ Joseph Kabila’’, auteur des atrocités inimaginables contre hommes, femmes, enfants et vieillards. Le nombre de ses victimes approche les douze millions depuis son aventure macabre et des barbaries sauvages (à partir de 1996) sur notre cher pays.

Ici, ce n’est plus question des mener des enquêtes sur ces atrocités ; ici, il est plutôt question de créer et mener la Mission spéciale d’Intervention de l’ONU (En RDC) pour protéger les populations congolaises en danger d’être exterminées par le régime le plus barbare de ‘’ Joseph Kabila’’ à Kinshasa. Le Congo étant maintenant dans une situation évidente des cruautés inimaginables et irréfutables. Les fausses communes récentes de Maluku, Kinshasa sont une manifestation de plusieurs autres lieux macabres et d’horreurs que ce régime des terreurs parsème dans toutes les provinces du pays ; avec lui comme auteur principal. Il faut l’arrêter pour lui faire visiter tous ces lieux de la mort. Il faudra l’amener dans ses prisons pour voir l’état dans lequel ses prisonniers vivent. Il faudra l’amener aux fausses communes bien répertoriées pour lui faire sentir le même mal qu’il a fait sentir à ses victimes congolaises.

Ceux qui ont écrit des documents formidables pour libérer le Grand Peuple Congolais ; vous qui avez étonné par vos plumes ; c’est le moment d’écrire davantage. Vous qui avez opté pour les marches longues de partout au monde pour sauver le pays, c’est le moment de le faire sans se fatiguer car nous sommes, enfin au bout de cette lutte noble ; et rien ne peut nous empêcher de reconquérir notre précieuse couronne : La Libération Totale de notre Chère Patrie, Le Grand Congo !

Cette mission ultime de libération du pays contre les humiliations de toutes les formes est la nôtre ; mais elle incombe surtout :

-A vous, les femmes, qui êtes profondément et intimement les plus souillées par ce régime avec/comme cible principale, les femmes ; avec humiliations inimaginables.

-A vous, les hommes, dont la virilité (bo mobali) est sérieusement affectée depuis que ce régime dégradation est à Kinshasa, libérez-vous aujourd’hui de ce régime de la honte.

-A vous, les jeunes (filles et garçons), pour vous permettre d’avoir un Congo qui vous profite demain, il vous faut chasser le criminel sanguinaire de ‘’ Joseph Kabila’’ aujourd’hui. Etudiants, Élèves, Jeunesses œuvrées ou désœuvrées… mettez-vous sur des rues avec pierres, cailloux, bois, sifflets… pour en finir avec ce régime qui ne fait que vous tuer devant témoins !

-A vous, les généraux des armées, jusque quand allez-vous continuer à laisser, ce criminel sanguinaire tuer et humilier votre Peuple que vous avez choisi de défendre jusqu’à votre dernière goutte de sang ? Prenez l’outil sacré en mains ; car c’est le jour !

-A vous, les serviteurs de Dieu (dans les Eglises ou autres Confessions religieuses..), qu’il vous soit rappelé que ce régime de barbaries (de ‘’Joseph Kabila ‘’) qui s’est installé au Congo en votre présence, n’a fait que tuer vos brebis (chrétiens et chrétiennes…) ; et vous tue à tous les niveaux hiérarchiques. Changez les bibles (fusils) de mains ou d’épaules. Il y va de la survie de l’Eglise et de ses brebis. Mettez-vous sur des rues avec le Peuple-Brebis !

-Et à chacun dans son domaine respectif de la libération sur le plan individuel ou collectif, le moment le plus précieux et savoureux pour obtenir la victoire longtemps volée et confisquée est à notre portée. Et ici, l’on ne négocie pas pour perdre la victoire du Peuple.

Et dans le cas d’espèce au Congo-Kinshasa, c’est le Peuple Seul qui libère le Peuple (en train de se libérer déjà…). C’est le temps de jubiler la Victoire du Peuple !

Le 13/11/2016

Golden Misabiko

Défenseur International des Droits Humains ;

Leader de la Société Civile/Congo ;

Prix MEA 2006 ;

Prix Nuclear-Free Future ;

Lauréat pour l’environnement ;

Anti-Nucléaire ;

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Diminution de l’espace démocratique

La diminution de l’espace politique en RDC a fait l’objet des entretiens entre Andrew Gilmour …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer