lundi , 18 décembre 2017
Accueil / Afrique / Afrique Centrale / RD Congo / AS V. Club : Les Moscovites en colère
Zeze Masikini Zene Zene
Zeze Masikini Zene Zene

AS V. Club : Les Moscovites en colère

Les Moscovites en colère suite à la mauvaise prestation de leur équipe face à leur éternel rival DCMP, ont exigé le départ immédiat du Comité de direction. Au cas où il refuserait de partir, il doit se débarrasser de ses collaborateurs.  » Nous sommes face à un problème très sérieux. Le président a beaucoup travaillé. Il doit s’en aller car nous voulons voir le changement au sein de l’équipe. Et surtout le président de la section des supporters qui est aussi le responsable du comité de recherche. Cet homme ne fait absolument rien à son poste. Tout ce qu’il fait c’est soutirer de l’argent des poches du président pour un travail dont on ne voit pas les résultats. Perdre 2-0 face au DCMP, c’est vraiment étrange « , ont vociféré des supporters vert et noir assis à la tribune d’honneur.

La défaite de l’AS V. Club face au Daring Club Motema Pembe(2-0), lors du match dimanche 30 octobre dans l’arène du stade des Martyrs, a été difficile à digérer dans le camp Moscovites. Ces derniers ne s’y attendant pas, ont fini par trouver le bouc émissaire. Le comité de direction par le biais du président des supporters, également chargé du comité de recherche !

Les Moscovites en colère suite à la mauvaise prestation de leur équipe face à leur éternel rival DCMP, ont exigé le départ immédiat du Comité de direction. Au cas où il refuserait de partir, il doit se débarrasser de ses collaborateurs.  » Nous sommes face à un problème très sérieux. Le président a beaucoup travaillé. Il doit s’en aller car nous voulons voir le changement au sein de l’équipe. Et surtout le président de la section des supporters qui est aussi le responsable du comité de recherche. Cet homme ne fait absolument rien à son poste. Tout ce qu’il fait c’est soutirer de l’argent des poches du président pour un travail dont on ne voit pas les résultats. Perdre 2-0 face au DCMP, c’est vraiment étrange « , ont vociféré des supporters vert et noir assis à la tribune d’honneur.

Pour les  » Véclubiens « , perdre face au DCMP était inadmissible. Cette équipe face à laquelle ils n’ont plus perdu depuis l’arrivée de l’entraineur Florent Ibenge. Pour  » les Bana Mbongo  » la faute incombe au comité de recherche qui a pour attributions entre autres, la recherche de buts. Celui-ci n’a rien trouvé pour l’équipe durant cette rencontre de grand enjeu.

LES MOMENTS FORTS

Au moment où les vert et noir peinaient à trouver la lucarne des Immaculés, le spectacle était d’une autre couleur dans le camp adverse. C’est l’ex-sociétaire du même V. club Kazadi dit « Zadio » qui a fait la différence en inscrivant un doublé. Sa première réalisation est intervenue vers la 25ème minute de jeu, sur une passe bien servie de Ricky Tulengi. Kazadi a intercepté le centre à ras-de-sol de ce dernier, après qu’il a réussi un parfait café-crème sur le défenseur de V. Club depuis l’aile droite. Un caviar qui lui a permis de marquer le but de l’ouverture du score. 1-0 pour DCMP.

Après seulement dix minutes de ce premier but,le même Kazadi creuse le score. Il coupe la trajectoire à un centre sur une action similaire à celle qui a occasionné le premier but. Cette fois-là c’était la prouesse de Mbidi à la 35ème minute. Kazadi a capté de plain-pied la passe de Mbidi et tire la balle de 2-0. A ce score, plus rien ne change au marquoir, jusqu’au coup de sifflet final. Kazadi crucifie son ancien club et donne la victoire au Team Vert et Blanc.

La défaite de V. Club hier a laissé le FC Renaissance respirer à la tête du classement de la zone Ouest avec 15 points en sept matchs joués. Alors que les deux ne se lâchaient pas jusque-là. Le perdant (V. Club) est resté deuxième avec 14 points (+9) devant le RCK 14 points aussi (+2). Les Immaculés qui ont ravi 3 points d’entre les mains de l’AS V. club, totalisent 12 points et se hissent à la quatrième position du classement partiel de la zone Ouest. Le Top 5 de cette zone Ouest est clôturé par Shark XI avec ses 9 points.

JUSTE DEUX VICTOIRES POUR DCMP DEPUIS 2011

Sur les quatorze matchs joués en Ligue nationale de football (Linafoot) depuis 2011, le Daring n’en a remporté que deux contre 8 pour l’AS Vita Club et 4 matchs nuls. Cette victoire est venue mettre du baume au cœur meurtri des Immaculés après 4 matchs de disettes de cette 22ème édition du championnat de la Division I congolaise.

[Bahati KASINDI]

== // ==

REPONSE AUX DETRACTEURS

Le président de la Commission des supporters de l’Association sportive V. Club Zeze Masikini Zene Zene refuse de céder à la pression de ses accusateurs. Ces derniers le reprochent d’être à la base de la crise qui sévit depuis un certain temps au sein de cette formation sportive et l’oblige à jeter l’éponge. Car selon les mêmes dépréciateurs, Zeze Masikini également chargé de la recherche des buts, ne remplit pas convenablement ses tâches. Contacté par Forum des As, le concerné a déclaré qu’il ne démissionnera pas de ses fonctions car ceux qui le lui demandent, cherchent tout simplement à troubler l’ordre et le climat serein qui règnent dans cette famille sportive.

Aujourd’hui V. Club semble être en perte de vitesse et l’opinion vert et noir vous accuse d’être à la base de cette crise. En êtes-vous conscient ?

Vous savez, nous devons comprendre une chose. Le football se joue sur le terrain et non dans des « Labos » comme le pensent nombre d’africains. Et pour comprendre tout ça, il faudrait d’abord se déposséder de ce que moi j’appelle l’ « Africanité », qui consiste à penser qu’une équipe doit être en possession des gris-gris pour bien prester. Eh ! Bien moi je ne crois pas en ces histoires-là.

Personnellement, si je pouvais donner mon point de vue par rapport à cette crise passagère, je dirai que c’est un problème d’adaptation et d’intégration des nouveaux joueurs. Vous avez tous été témoins du recrutement que le président Amisi Tango Four a effectué. Ces joueurs n’en sont qu’à leur sixième match. Pourtant, pour avoir une bonne équipe, il faut un peu plus de temps au cours duquel les uns et les autres vont s’habituer à jouer ensemble. Cela ne va pas tarder à venir. Croyez-moi qu’il y aura de l’harmonie et que tout ira à merveille dans les prochains jours.

On vous accuse également de détourner des fonds que la Coordination de l’équipe débourse pour les sectionnaires. Qu’en est-il ?

Par rapport à cela, nous sommes organisés. La Commission et quelques membres d’honneurs nous œuvrons dans la discrétion. Le Numéro Un de V. club le Général Amisi Tango Four a compris que tout ce que nous faisons-là ne sert absolument à rien. Il sait que le succès ne vient que quand l’homme est au centre de tout. C’est d’abord mettre les joueurs dans de très bonnes conditions, posséder dans son effectif des très bons joueurs, le recrutement de cette saison en est un témoignage vivant. Payer les primes des joueurs après chaque match. Que les joueurs touchent leurs salaires régulièrement. C’est seulement de cette façon que nous obtiendrons de très bons résultats. Les Africanités ne l’intéresse pas parce qu’il est un fervent chrétien. Donc rassurez-vous qu’il n’y a jamais eu de l’argent pour des fétiches et qu’on aurait détourné. Que celui qui a des preuves à ce sujet n’hésite pasà les apporter. Qu’il vous trouve comme moi je vous ai trouvé. En tant qu’un journaliste d’investigation, j’espère que vous allez mettre à nue toutes ces pratiques maléfiques. Je suis prêt à affronter qui que ce soit à ce propos.

Puisse que vous ne parvenez pas à faire ce travail de recherche comme l’exige votre fonction, que répondriez-vous à ces « Véclubiens » qui demandent votre démission immédiate afin que vienne à ce poste celui qui accomplira bien cette tâche ?

Je ne démissionnerai pas. Je le répète je ne démissionnerai pas ! J’ai la confiance de mon chef le président Amisi dans le cadre des affaires de l’équipe. Je suis là, je travaille. Vous savez tout ce que vous entendez soit disant pressions et consort qui proviennent de ces gens. Dans les jours à venir, je vous promets que je vais prouver à la face du monde que ce sont des semeurs de troubles.

Lorsqu’ils viennent au stade, c’est pour insulter, régler des comptes par rapport à leurs problèmes personnels. Ce ne sont pas des supporters de V. club. Ils ont des cartes d’autres clubs. Ce sont des « Hermaphrodites » comme j’aime les appeler. Moi je ne céderai pas à leur demande. Je dis N.O.N !

Étant donné que V. club joue bientôt la Ligue des champions africaine et qu’elle a besoin d’une cohésion interne, quelle est, selon vous, la solution de sortie de crise puisse que vous ne démissionnerai pas ?

Vous me posez la question pour savoir quelle est ma solution ? Et tous ceux-là qui crient de gauche à droite, ils restent tout autour des problèmes sans pour autant chercher à proposer leur solution. Bref, quiconque voudrait apporter une solution à ce que les autres appellent crise.

Il y a des histoires qui se racontent par-ci par-là, soit disant que le comité de direction ne collabore plus avec les responsables du comité des supporters. C’est faux et archi-faux.

La première solution selon moi, c’est d’abord faire confiance en notre club. L’équipe est composée des membres hétérogènes et nous devons tout faire pour mettre en place une équipe homogène. La deuxième chose, c’est nous aligner tous derrière le Général Amisi Tango Four. Le soutenir ne serait-ce que moralement car il a besoin de compenser ses efforts par nos encouragements et non par nos embrouillements.

La troisième solution est la confiance en le staff technique. Dernièrement, j’ai suivi le Coach Ibenge qui disait que si le club ne terminait pas champion, il démissionnerait. Ces propos montrent combien l’entraineur est déterminé à atteindre ses objectifs. C’est ce qui devra être le cas avec nous tous supporters au lieu de nous cramponner à dire n’importe quoi au sujet de nos dirigeants. J’invite tous les vrais « Moscovites » à s’asseoir et à parler à bâtons rompus pour le bien de l’équipe.

Pour l’occasion, je lancé l’opération touche pas à mon président. Quiconque s’hasarderait à dire n’importe quoi sur le président Amisi Tango Four aura de sérieux problèmes avec les vrais véclubiens. Nous savons tous quand est-ce que V. Club éprouve de sérieux problèmes mais-là nous sommes deuxième et je vous assure que nous jouerons le Play-off.

En êtes-vous pour quelque chose à propos de la défaite face à DCMP car nous avons vu certains de vos supporters s’en prendre à vous à la fin du match ?

Avec DCMP c’est de la réciprocité. Nous battons cette équipe comme elle le fait également avec nous. Cependant, cette saison, nous sommes tombés face à cette formation sportive lors de la phase-aller. La défaite nous a enseigné beaucoup de choses. Nous allons nous armer davantage pour ne pas commettre la même erreur la prochaine fois.

Ce n’est pas un drame si nous perdons face au Daring. Nos supporters, au regard du recrutement que le comité de direction a effectué, pensaient à tort que l’équipe va laisser les pieds pour jouer avec les dents. Laisser le temps au temps. Je n’en suis pour rien. Je n’aime pas perdre.

Qu’est-ce qui explique la forte mobilisation des éléments de la Police lors du match contre Shark. Aviez-vous peur des représailles de vos fans comme –si vous saviez que le match se terminerait par un nul et que ça ne leur plairait pas ?

La sécurité au stade n’est pas l’affaire de V. club. C’est un grand club et comme vous le savez, à chaque fois qu’il joue, il draine du monde. C’est la seule raison pour laquelle le comité organisateur de la Ligue nationale de football a pris des précautions nécessaires pour éviter tout dérapage. Nous sommes un club pacifique et non une armée.

Prévoir le score, là c’est l’apanage de Dieu. C’est à lui seul qui savait comment allait se terminer cette rencontre. Donc rassurez-vous que V. club n’avait rien à voir avec la présence de cet arsenal sécuritaire le dimanche au stade et que son comité vit en bonne relation avec ses supporters.

La ligue des champions c’est pour bientôt.

Pourriez-vous rassurez l’opinion qui craint à ce que cette crise ne soit une fois de plus un mauvais présage pour vous, lors de cette grande fête africaine interclubs ?

Oui, par rapport à cette grande fête africaine, nous sommes déterminés. Cette fois-ci nous aborderons cette compétition avec beaucoup de tacts et de lucidité. Nous avons été blessés la fois dernière vous le savez. Nous ferons désormais attention aux documents des joueurs pour éviter de donner la chance aux équipes faibles. Donc la raison de ce recrutement grandeur nature est justement cet esprit de venger notre titre perdu injustement.

D’ici peu, nous allons finir les travaux de la pelouse synthétique au sein de notre centre afin de permettre à nos joueurs de s’entrainer trois fois par jour comme des vrais professionnels. Donc que toute la famille vert et noir soit unie pour permettre à ce que l’équipe avance en accord avec les objectifs du comité de direction, pour mettre à nu tous les faux moscovites que je tiens à balancer bientôt sur les réseaux sociaux.

[Propos recueillis par Bahati KASINDI]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Création des emplois : La RDC libéralise le secteur des assurances

La libéralisation du secteur des assurances est désormais effective en RDC. La page du monopole …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer