vendredi , 24 mars 2017
Accueil / Politique / RDC : « Joseph KABILA », un régime sanguinaire

RDC : « Joseph KABILA », un régime sanguinaire

Les Congolais du Grand Congo de partout au monde ; de l’intérieur et de l’extérieur de ce beau pays qui est et qui restera notre merveilleux patrimoine commun que nous protégeons et défendons farouchement à tous moments et avec tous les moyens disponibles, doivent raviver les énergies et stratégies de lutte contre cette présence macabre du sanguinaire bien identifié au Congo et sur tout le globe à cause de ses actes d’atrocités insupportables visibles et évidentes qu’il [‘’ Joseph Kabila’’] inflige aux Congolais et à toute l’humanité qui en devient témoin et combattante contre ces barbaries prolongées et généralisées sur tout le territoire.

Les Vaillants Combattants de partout, ces forces extraordinaires et positives, se sont levés pendant des années pour dénoncer le degré des atrocités et barbaries dont ce sanguinaire de ‘’Joseph Kabila’’ est l’auteur principal au Congo, RDC, leur chère et unique Patrie. Ils ont marché en Afrique, en Amérique [USA, et au Canada], en Asie, Australie et partout en Europe avec une détermination étonnante, sans peur ni honte, pour dénoncer et présenter ouvertement à l’opinion le niveau d’atrocités que le sanguinaire ‘’Joseph Kabila’’ et son régime d’atrocités se rendent auteurs contre femmes, enfants, hommes et vieillards ; tous ; chaque jour et partout au Congo !

Ces Vaillants, ont fait un travail de campagne et de lobby formidable. Ils ont marché devant les palais des présidents, des rois, des gouvernements, des ambassades, des institutions internationales ; devant les cours et tribunaux de compétences nationales ou internationales. Pour se faire entendre dans leurs stratégies de lutte contre le régime sanguinaire de Kinshasa ; ils ont fait fuir les congolais identifiés comme étant des collaborateurs du régime barbare et de la mort actuellement à Kinshasa. Quelques-uns [de ces collaborateurs] étaient capturés et amenés à la police pour les entendre sur les lourdes accusations.

Pour ces actes extraordinaires de bravoure et d’abnégation pour leurs pays, chère Patrie, beaucoup de étaient arrêtés dans les pays d’accueil, [diplomatiquement agissant ainsi] , pour plaire au régime sanguinaire de Kinshasa ; et cela n’étaient pas pour rien ; car pour voler et piller nos eaux de Inga, l’Afrique du Sud du tristement président Jacob Zuma a gardé en détention arbitraire et illégale des Vaillants Congolais. En 2012, Zuma avait fait arrêter plus de 500 Congolais pour avoir manifesté leur colère contre les élections frauduleuses de 2011 au Congo-Kinshasa. La grande fraude de ces élections-là était organisée en Afrique du Sud ; car, plusieurs tonnes des bulletins de vote ont été découvertes à l’aéroport de Johannesburg avec les noms du tricheur ‘’Joseph Kabila’’ là-dessus. Œuvre d’un autre tricheur Jacob Zuma ! Mais les Vaillants Combattants l’ont dénoncé et ont continué leur lutte noble !

En 2013, le régime de Jacob Zuma, encore, pour obtenir notre Inga, pour rien ou à vil prix, il a fait arrêter une vingtaine des Congolais les accusant faussement qu’ils s’entrainaient pour aller renverser le régime de Kinshasa. Ces Congolais ont souffert des tortures morales et physiques. Les dignes avocats qui assistaient ces Congolais ont été courageux et aux côtés de nos compatriotes ; et ont refusé les injonctions et fausses versions leur versées par le régime de Zuma pour condamner ces Congolais en Afrique du Sud, et au retour, le régime de Zuma allait obtenir le contrat sur notre Inga à vil prix.

Ces Vaillants, ont réalisé un travail extraordinaire partout monde. Et leurs messages viennent maintenant d’atteindre tous les Grands du Monde. Leurs messages de l’irresponsabilité et atrocités inimaginables que le régime du sanguinaire ‘’ Joseph Kabila’’ est en train de commettre sur d’innocentes gens au Congo est dans les mains du Pape, de Barack Obama, Angela Merkel, François Hollande, de UK, EU, Francophonie, … tous ont finalement reçu vos messages ; et les bruits stratégiques que vous faisiez pour vous faire entendre ont produit des fruits formidables. Tout le monde devient Combattant contre le régime qui tue son propre peuple.

Les Vaillants Combattants Congolais de partout au monde, ce n’est plus le moment de vous taire. Ce n’est plus le moment de rester sans actions. Il faut vous lever, il faut marcher ; il faut faire plus de bruits seul ou en groupes pour précipiter la chute inévitable de ce sanguinaire de ‘’ Joseph Kabila’’ qui n’a fait que tuer, tuer et encore tuer ; et rendre notre cher pays le dernier au monde sur tous les plans vitaux.

Continuez ce grand combattant jusqu’au 19 décembre 2016. Continuez ce même combat pendant cette histoire maudite de la Cité de l’OUA. Le combat continue même quand ils nomment un faux Premier ministre illégitime et inconstitutionnel sans aucune valeur morale et qui va aggraver la situation déjà chaotique dans le pays.

*- Levez-vous massivement, encore une fois partout au monde, pour bloquer les plans de la mort de ce sanguinaire [de ‘’Joseph Kabila’’] qui veut demeurer à ce pouvoir de sang. Il faut le chasser par la rue ; il faut le chasser par les villes mortes continues, il faut le chasser avec les bruits des cloches, sifflets, casseroles et avec d’autres moyens disponibles y compris les cailloux.

Golden Misabiko

Le 17/10/2016

Défenseur International des Droits Humains

Leader de la Société Civile/Congo

Prix MEA 2006

Prix Nuclear-Free Future

Lauréat pour l’environnement ; Anti-Nucléaire

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Diminution de l’espace démocratique

La diminution de l’espace politique en RDC a fait l’objet des entretiens entre Andrew Gilmour …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer