jeudi , 23 février 2017
Accueil / Politique / RDC : Des passeports imprimés avec des erreurs de numérotation

RDC : Des passeports imprimés avec des erreurs de numérotation

« Les passeports de la RDC imprimés avec des erreurs de numérotation seront gratuitement échangés au ministère des Affaires étrangères », a dit, jeudi, le vice-ministre des Congolais de l’étranger. «Nous venons de régler ce cas. C’est une erreur de transcription des machines sur un lot de passeports. Cela a été réglé depuis le mois de septembre. Nous avions contacté les pays avec qui nous collaborons pour leur dire que ces passeports sont valables. Ceux qui voudraient les échanger le feront gratuitement parce qu’ils ont déjà payé», a dit le vice-ministre. Certains pays refusent d’octroyer les visas aux demandeurs qui possèdent ces passeports.

Les détenteurs des passeports congolais imprimés avec erreur de numérotation peuvent dormir tranquille. Le ministère des Affaires étrangères s’engage à les échanger gratuitement. « Les passeports de la RDC imprimés avec des erreurs de numérotation seront gratuitement échangés au ministère des Affaires étrangères », a dit, hier jeudi 6 octobre, le vice-ministre des Congolais de l’étranger, Antoine Boyamba.

Il reconnaît que des erreurs matérielles ont été commises dans la transcription. Pour ce faire, l’homme d’Etat congolais demande aux détenteurs de ces passeports de passer au ministère des Affaires étrangères pour se faire remplacer ce document.

«Nous venons de régler ce cas. C’est une erreur de transcription des machines sur un lot de passeports. Cela a été réglé depuis le mois de septembre. Nous avions contacté les pays avec qui nous collaborons pour leur dire que ces passeports sont valables. Ceux qui voudraient les échanger le feront gratuitement parce qu’ils ont déjà payé», a dit le vice-ministre.

Ces passeports à puce ont été imprimés entre avril et août 2016. Certains pays refusent d’octroyer les visas aux demandeurs qui possèdent ces passeports.

Il est souhaitable que le ministère prenne des dispositions pour s’assurer de la bonne exécution de cette mesure. C’est bien d’annoncer une mesure, mais c’est mieux de s’assurer de sa bonne exécution. Connaissant bien les appétits insatiables des fonctionnaires de ce ministère, il y a de quoi redouter que l’opération « Remplacement des passeports » ne se monnaye quelque part.

On rappelle que la délivrance de ce nouveau passeport biométrique à puce est déjà lancée depuis le 19 décembre 2015. Cet imprimé de valeur s’octroie aujourd’hui moyennant 185 dollars américains contre 150 dollars pour le passeport précédent. Cette hausse de prix est justifiée par le système d’intermédiation pratiqué le plus souvent avant de s’offrir ce précieux sésame.

Des observateurs estiment que cette révision à la hausse ne favorisera pas l’accès facile aux requérants et risquent de maintenir davantage le système d’intermédiaires et créer ainsi la surenchère.

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Diminution de l’espace démocratique

La diminution de l’espace politique en RDC a fait l’objet des entretiens entre Andrew Gilmour …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer