lundi , 29 mai 2017
Accueil / Élections / RDC : « Joseph KABILA », un mercenaire de l’horreur

RDC : « Joseph KABILA », un mercenaire de l’horreur

Les atrocités, les horreurs et les cruautés des images et des photos des victimes congolaises des manifestations pacifiques à Kinshasa le 20 Septembre 2016 et qui circulent sur Internet et réseaux sociaux dissipent toute naïveté, toute illusion et toute complaisance face à Hippolyte Kanambe, alias joseph kabila.

L’Humanité se trouve face à un véritable monstre, un mercenaire de l’horreur, un individu et une créature dont l’apparence, voire le comportement, surprend par son écart avec les normes de toute société normale et civilisée. Sa nature et ses actes s’écartent notablement des standards de l’espèce humaine normale. Il ne fixe jamais ses interlocuteurs dans leurs regards, il a toujours un regard fuyant. Tout laisse croire qu’il est né d’anomalies génétiques, de transgressions et corruptions (morales, physiques, religieuses); il représente la dégénérescence du genre humain. Un individu qui nie son père et sa mère biologiques et qui présente des parents d’emprunt comme ses parents biologiques n’est pas normal.

Psychopathe qui se drogue depuis l’âge de 12 ans, il a passé sa vie dans les cafés et les caniveaux de Dar-Es-Salam. Il se cache sous une apparence humaine et un faux calme, mais c’est un carnivore qui s’abreuve quotidiennement du sang humain, sans quoi il manifeste le syndrome de privation : anxiété devant tout objet ou tout individu inconnu, hyper salivation, irritabilité, agressivité, tremblements des mains, phobies, hyper vigilance, hyper motilité, dérégulation des autocontrôles (il réagit plus impulsivement, peut devenir boulimique ou se lèche les mains) ; manger la nuit quand tout le monde est couché ; il dégaine son arme à un moindre bruit et est prêt à tirer sur tout ce qui bouge dans son entourage ; il ne s’apaise qu’en présence d’une personne ou d’un de ses gardes, seul il panique (nuisances en l’absence telles que vocalisations, malpropreté, destructions) ; uriner et aller souvent à selles…

Il fait passer ses victimes par ses supplices extrêmes. Il les étouffe froidement, les égorge, les décapite, dépèce, les crible de plusieurs balles… Katumba Mwanke et Samba Kaputo ont connu des sévices très atroces avant de rendre l’âme. Les serviteurs fidèles et zélés de ce monstre sont extrêmement naïfs. Il suffira qu’il fasse un mauvais rêve sur eux pour que l’horreur s’abatte sur eux le lendemain.

Le sous-traitant esclavagiste hippolyte kanambe, alias joseph kabila est « le meurtrier du siècle », un monstre : il a assumé de hautes fonctions militaires et politiques au sein de l’AFDL depuis la Première Guerre de l’AFDL jusqu’à ce jour : sa responsabilité est avérée dans la transformation de notre Pays en un Vaste Cimetière. Il auteur et co-auteur de la prédation des richesses naturelles de la RDC et des crimes contre l’humanité dénoncés dans les Rapports des Organisations humanitaires et de défense des droits de l’homme, viols, tortures, traitements cruels, inhumains et dégradants, massacres massifs, charniers remplis de cadavres humains (Kimwenza, Rutshuru, Maluku, Bas-Congo…), massacres de Tingi-Tingi, massacres de Makabola, violations des droits de l’homme, déplacements forcés des personnes, arrestations arbitraires, détentions illégales, enrôlements des enfants dans les groupes armés, conflits armés fratricides, alliances avec des forces négatives (FDLR) et avec des mercenaires sud soudanais, crimes politiques, crimes économiques….

Froid, rusé, fourbe, avide d’argent, de pouvoir et de sang humain, mauvais génie du mal. De tout ce siècle, il est l’individu le plus dénué de toute notion de bien, de valeur, de scrupules, de remords et de repentir.

Sa dangerosité, sa présence, ses actes, son venin et sa vue doivent vous faire penser aux serpents les plus dangereux et les plus venimeux ci-après de la Planète et éveiller en nous le réflexe d’auto-défense et d’attaque pour mettre l’agent nocif hors d’état de nuire :

Le Mamba noir est le serpent le plus meurtrier du monde, essentiellement parce qu’il est le plus rapide (jusqu’à 20 km/h au sol) et le plus agressif de tous. Il injecte une grande quantité de venin qui peut tuer une proie en 15 minutes.

La Vipère heurtante a l’une des attaques les plus rapides du monde et est responsable de la majorité des blessures par morsure de serpent en Afrique, où on la trouve essentiellement. Principalement nocturne, elle peut tuer un homme en 25 heures via sa morsure. Capable de se déplacer dans les arbres et dans l’eau, le Bothrops asper est capable de très bien se camoufler, notamment grâce à sa teinte naturelle. Par sa proximité avec les explorations humaines et sa toxicité, il est le plus mortel serpent d’Amérique latine.

Le Serpent brun est un reptile particulièrement agressif et un des plus venimeux du monde. On le trouve surtout en Océanie, où il fait de nombreuses victimes. Car l’animal a l’habitude de se glisser dans les maisons et autres endroits habités, impliquant de nombreuses confrontations avec l’Homme.

Très répandue en Australie et en Nouvelle-Guinée, la Vipère de la mort est, comme son nom l’indique, féroce et très dangereuse et s’attaque même à d’autres serpents. Lorsqu’elle chasse, elle se cache dans le sable pour attaquer sa proie et injecte un venin qui tue sa victime en moins de 6 heures.

Espèce endémique de l’Australie, le Taïpan du désert est considéré pour nombreux observateurs comme le serpent terrestre le plus venimeux du monde par la toxicité de son venin et sa rapidité d’action. Passif et discret, il s’enfuit facilement face à une menace. Son venin est 25 fois plus dangereux que celui du Cobra. Une dose de son venin neurotoxique suffirait à tuer jusqu’à 100 hommes ou 100 000 rats.

Le Crotale du Texas, ou Crotale diamantin, se reconnait à son sifflement caractéristique. Il est tout même l’espèce de serpent la plus dangereuse d’Amérique du Nord, notamment grâce à sa grande taille (presque deux mètres en moyenne) et à sa rapidité d’action. Il mesure entre 1,5 m et 2 m à l’âge adulte. Il est responsable de la moitié des morsures venimeuses aux USA. Il est donc très dangereux… Son comportement très agressif et son venin très venimeux font de ce serpent un des crotales les plus dangereux.

Le Serpent-tigre doit son nom à son apparence dotée de rayures jaunes. Comme le Taïpan du désert, c’est une espèce endémique d’Australie. Il dispose tout de même d’un puissant venin et d’une rapidité d’action le rendant relativement dangereux.

Le fer de lance : ce serpent est particulièrement dangereux et venimeux. Il fait partie de la famille des vipères. Il se déplace aussi bien dans les arbres de la forêt tropicale que dans l’eau. Ce serpent peut atteindre 2,5 mètres de long. C’est la forme de sa tête triangulaire qui lui a valu l’appellation de Fer de lance. Sa tête triangulaire est due à la présence de deux boules de venin à l’arrière de sa tête. Il est en général très difficile de remarquer sur le sol tant son camouflage est efficace. Le fer de lance est le serpent qui cause le plus de mort en Amérique Latine notamment au Costa Rica.

L’anaconda : ce serpent fait partie des serpents les plus dangereux.

L’anaconda n’est pas venimeux mais c’est un constricteur qui étouffe ses proies. Il peut faire jusqu’à 12 mètres de long et jusqu’à 200 kg. L’anaconda s’attaque même dans certains cas à des caïmans et même à des jaguars.

Le cobra Naja : ce serpent est appelé Cobra indien ou cobra à lunettes. La mort est possible au bout d’une heure. Le venin paralysant peut provoquer arrêt respiratoire ou un arrêt cardiaque. Un autre cobra existe, le cobra cracheur africain, ou cobra à cou noir, il est présent au sud de l’Égypte et au nord de l’Afrique du Sud.

Une particularité cette sorte de Cobra peut cracher son venin à 2,5 m de distance, directement dans les yeux de sa victime en provoquant une cécité temporaire.

Le Roi cobra : c’est le plus long serpent venimeux du monde – allant jusqu’à 5.6 m de long. Il est capable d’injecter de grandes quantités de venin et c’est ce qui en fait l’un des serpents les plus dangereux. En mordant un éléphant à une partie sensible de son corps, le venin du Cobra roi peut tuer en 3 heures. La mort intervient par asphyxie.

La vipère de la mort : ce serpent fait généralement moins d’un mètre de long. Il possède un corps très épais de couleur rousse, brune ou grise avec des bandes transversales qui peuvent être plus ou moins claires ou foncées. Comme son nom l’indique la vipère de la mort est mortelle pour l’homme. On la trouve généralement en Australie.

Fait le 23 Septembre 2016

[Dr François Tshipamba Mpuila]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Diminution de l’espace démocratique

La diminution de l’espace politique en RDC a fait l’objet des entretiens entre Andrew Gilmour …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer