jeudi , 27 avril 2017
Accueil / Élections / Elections : Près de 7.500 kits réceptionnés en RDC

Elections : Près de 7.500 kits réceptionnés en RDC

Le Président de la CENI vient de réceptionne près de 7.500 kits d’identification et d’enrôlement des électeurs pour couvrir le reste des provinces de la première aire d’enrôlement, à savoir : le Haut Katanga, le Haut Lomami, le Lualaba, la Tshuapa, le Nord-Ubangi et le Sud-Ubangi. Egalement concerné, le Nord-Ubangi a déjà été desservie avec le premier lot déjà livré.

Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa séjourne depuis ce mardi 27 septembre 2016 en France où il s’est rendu à Laval pour réceptionner de nouveaux kits d’identification et d’enrôlement des électeurs. Il s’agit, au total, de près 7.500 kits prêts à être envoyés à Kinshasa en vue de leur dispatching dans 7 provinces, à savoir :le Haut Katanga, le Haut Lomami, le Lualaba, la Tshuapa, le Nord-Ubangi et le Sud-Ubangi. Avec le Nord-Ubangi, où avait débuté l’opération d’enrôlement fin juillet dernier, ces 7 provinces constituent la première aire d’enrôlement tel que programmé par la CENI.

« Je suis ici pour la réception du premier lot de près de 7500 kits électoraux qui vont servir à couvrir les sept premières provinces de l’aire opérationnelle 1. Ces kits vont être déployés dans les provinces suivantes : Haut Katanga, Lualaba, Haut-Lomami, Sud-Ubangi, Equateur, Mongala et Tshuapa, » a, en effet, déclaré Corneille Nangaaà son arrivée à Paris.

34 techniciens de la CENI séjournent également à Laval auprès de Gemalco, entreprise fournisseur, pour le contrôle de qualité avant réception du matériel. Il s’agit d’un contrôle informatique et du contenu de chaque valise. Les kits vont partir de l’entrepôt au début du mois d’octobre 2016.

Le Président Nangaa avait, en effet, effectué, le 21 juillet dernier, le déplacement de Laval auprès de la société Gemalco pour assister à l’assemblage des kits électoraux destinés à la province du Nord-Ubangi où ont débuté l’enrôlement. Sur les quelque 800.000 électeurs attendus dans cette province, l’opération a déjà enrôlé au moins 400.000.

Les prochaines aires à couvrir sont :Deuxième aire : Nord Kivu, Sud Kivu, Maniema, Tanganyika ; Troisième aire : Haut Uele, Bas Uele, Ituri, Tshopo, Sankuru, Kasaï Oriental, Kasaï Central, Kasaï, Lomami ; Quatrième aire : Kwango, Kwilu, Mai-Ndombe, Kongo Central, Kinshasa, et la Diaspora.Ces aires seront couvertes grâce au contrat signé par Gemalco qui doit livrer tous les kits selon le calendrier fixé de commun accord.

Une avancée pour rassurer

Cette avancée devrait pouvoir constituer une avancée dans les efforts pour la tenue des élections tel que souhaité par les Congolais à travers le dialogue en cours. L’une des exigences de certaines parties est, justement, l’organisation de ces élections dans les meilleurs délais. Lors de ses différentes interventions au cours des plénières et des travaux en commission du Dialogue, Corneille Nangaa avait fait état de trois options électorales à lever si l’on veut des élections réellement professionnelles, apaisées et transparentes. Les participants sont tombés d’accord sur l’option de la refonte totale du fichier électoral qui doit durer 16 mois et 1 jour, dans les meilleurs des cas.

La CENI se fait un point d’honneur pour honorer ses engagements et offrir aux Congolais des élections dignes de leur souhait, mais aussi de celui de tous les partenaires qui suivent de près la situation en RDC. C’est, donc, avec tous les soins possibles que Corneille Nangaa suit personnellement les travaux auprès du fournisseur en ayant le regard rivé sur son calendrier des opérations d’enrôlement. Déjà, techniquement, le matériel en cours d’acquisition rassure de la qualité et la sûreté de l’opération.

En termes d’éléments de sécurité, en effet, ces Kits sont spécifiques à chaque entité de destination. C’est-à-dire qu’un kit destiné à une province donnée ne peut pas fonctionner ailleurs. De plus, ces équipements sont protégés, en cas de vol, par un code IP dont chaque machine est dotée. Et sur chaque kit, il est gravé la mention « CENI-RDC » pour pouvoir les retrouver partout, même à l’étranger où ils se retrouveraient en cas de vol comme ce fut le cas en 2011.

Le contrat passé avec Gemalco comporte également une close sur la formation des agents CENI. La centrale électorale nationale indépendante avait, à ce sujet, envoyé, en juin 2016, des experts informaticiens à Laval pour suivre une formation en maintenance et sur la mise à jour du fichier électoral.

De son côté, le Gouvernement ne lésine pas sur ses efforts pour remplir sa part du contrat envers la CENI. Outre les fonds alloués pour les travaux, le Gouvernement a, sur instruction personnelle du Chef de l’Etat, fourni des moyens de transport à la CENI afin de lui permettre d’acheminer le matériel partout à travers le pays. Il s’agit, pour la première livraison, de 4 avions, 2 hélicoptères et 60 camions.

L’opération d’enrôlement en cours concerne quelque 42 millions d’électeurs.

[JEK]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Diminution de l’espace démocratique

La diminution de l’espace politique en RDC a fait l’objet des entretiens entre Andrew Gilmour …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer