vendredi , 15 décembre 2017

Archives journalières : 07/10/2016

Dictature en RDC : La communauté internationale doit s’activer

Un corp calciné, siège de l'UDPS, Kinshasa

Déboulonner une dictature n’est pas chose facile par principe. Ceci est d’autant plus difficile en Afrique où les chefs d’État trouvent plusieurs subterfuges pour demeurer au pouvoir. Le Congo-Kinshasa, empêtré dans un contexte social et politique bien particulier, vit depuis longtemps et continue de vivre sous la coupe de la dictature. Imbus d’eux-mêmes et indifférents aux appels lancés de toute part les priant de trouver une solution conforme aux prescrits de la constitution, les tenants du pouvoir ont cru qu’ils pouvaient tout se permettre et tout imposer au peuple congolais. Ils étaient tellement habitués à la légendaire attitude pacifiste des …

Lire la suite »

RDC : « Joseph KABILA », l’homme qui tue

Siege de l'UDPS incendié

« Voici l’Homme ! », c’est Joseph Kabila, selon son nom d’emprunt, mais, en réalité, il s’agit de Hyppolite Kanambe, ancien garde de corps de Paul Kagame qui s’est imposé comme président de la République Démocratique du Congo, boosté par une certaine communauté internationale de lobbies et de finances. Cet homme est sorti des cimetières, où il est allé s’entraîner, avec les morts, afin de s’immuniser du sort et de la condition des habitants, face au silence de la mort ! Ainsi, Joseph Kabila est devenu l’homme qui tue, et qui boit le sang de ses victimes, pour se repeindre …

Lire la suite »

Elections : Près de 7.500 kits réceptionnés en RDC

Le Président de la CENI vient de réceptionne près de 7.500 kits d’identification et d’enrôlement des électeurs pour couvrir le reste des provinces de la première aire d’enrôlement, à savoir : le Haut Katanga, le Haut Lomami, le Lualaba, la Tshuapa, le Nord-Ubangi et le Sud-Ubangi. Egalement concerné, le Nord-Ubangi a déjà été desservie avec le premier lot déjà livré. Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa séjourne depuis ce mardi 27 septembre 2016 en France où il s’est rendu à Laval pour réceptionner de nouveaux kits d’identification et d’enrôlement des électeurs. Il s’agit, au total, …

Lire la suite »

RDC : 19 – 20 Septembre, KAMITATU tire les conséquences du fiasco de leur insurrection

Olivier KAMITATU et Moise KATUMBI

Quand Olivier Kamitatu dit que « le calendrier électoral doit être connu au plus vite », il montre qu’il suit parfaitement le déroulement des travaux du dialogue dont le point d’orgue porte sur la détermination d’un calendrier électoral. En faisant une telle déclaration, il avalise tout ce qui a été fait en amont durant le dialogue, notamment le consensus sur la refonte totale du fichier électoral de même que sur la séquence d’élections. Ce n’est qu’en avalisant tous ces deux consensus qu’il est possible d’envisager la confection d’un calendrier. En disant, « …et le report des élections doit aussi être …

Lire la suite »

RDC : Incursion des ADF à Beni

Nyonyi Bwanakawa : Maire de Beni

Un vent de panique consécutive à une imminente incursion des rebelles ougandais  des ADF a secoué, samedi 24 septembre 2016, la population de Beni (Nord-Kivu), provoquant la mort de 17 personnes et des disparus, particulièrement des enfants. Selon le responsable du Service de la protection civile de Beni, Jean-Paul Kapitula, qui s’exprimait lundi sur Radio Okapi, la situation s’est aggravée quand un militaire de l’Armée congolaise, en tenue civile, a commencé à tirer en l’air, ajoutant que ce bilan est encore provisoire. Jean-Paul Kapitula précise que « quinze personnes sont mortes par noyade ». « Pendant cette panique, comme il …

Lire la suite »

Affrontements : Plusieurs morts au Kasaï Central

Cérémonie de Remise et Reprise : Alex Kande et le Commissaire Spécial du Kasai

Le bilan provisoire des affrontements entre les forces de l’ordre et les miliciens du feu chef coutumier Kamuina Nsapu, est passé de « 28 à 46 morts », a déclaré à la presse Alex Kande, gouverneur du Kasaï Central. Parmi les 46 morts, on dénombre 27 miliciens, 16 éléments des forces de l’ordre, ainsi que trois enfants, victimes collatérales, qui sont décédés lors de la panique de jeudi dernier. L’opération de traque contre les miliciens  menée par les forces loyalistes ont permis de capturer 185 assaillants, tous des hommes âgés de 20 à 45 ans, a  précisé le gouverneur Kande. …

Lire la suite »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer