vendredi , 15 décembre 2017

Archives journalières : 05/10/2016

Inclusivité du dialogue, seule voie de désamorcer la crise en RDC

Dialogue de la cité de l’UA, Kinshasa.

Les 285 délégués au dialogue sélectionnés par Edem Kodjo, facilitateur désigné de l’Union africaine (UA) à ces assises, n’ont pas, pour bon nombre de partenaires, rempli tous les critères d’inclusivité requis dans la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations unies. Sur ce point précis, Edem Kodjo peine  à convaincre. D’où, cet enlisement des travaux qu’il supervise… la grande mobilisation des manifestations des 19 et 20 septembre ainsi que la grande répression policière qui s’en est suivie n’ont pas joué en faveur du facilitateur. Aussi des voix s’élèvent-elles à Kinshasa et à l’étranger pour réclamer plus d’inclusivité à ces …

Lire la suite »

Dialogue : Un accord qui formalise le glissement du cycle électoral en RDC

Dialogue de la cité de l’UA, Kinshasa

On en sait un peu plus sur l’accord politique qui se négocie au dialogue de la cité de l’Union africaine (UA). Sa mouture a été proposée, vendredi dernier, aux délégués au dialogue. Dans ses principes, cet accord formalise le glissement du cycle électoral en prolongeant illico presto le mandat du chef de l’Etat. Joseph Kabila est ainsi tiré des griffes de l’article 220 de la Constitution qui le disqualifiait de toute course à la prochaine présidentielle. Vendredi dernier, le facilitateur de l’UA au dialogue, Edem Kodjo, a distribué à la plénière le projet de l’accord censé régir la période transitoire …

Lire la suite »

RDC : KODJO partage la responsabilité de tristes événements qui ont endeuillé Kinshasa les 19 et 20 septembre

Facilitateur désigné de l’Union africaine du dialogue politique national, Edem Kodjo n’a pas pu faire mieux qu’embraser le pays en créant une rupture entre l’Opposition – la vraie – et la majorité au pouvoir. Sa mission de facilitation s’étant soldée par un fiasco, le Togolais a eu le mérite de révéler au grand jour non pas seulement ses limites mais aussi la face cachée de ses commanditaires. Le facilitateur partage la responsabilité de tristes événements  qui ont endeuillé Kinshasa les 19 et 20 septembre 2016. Le bilan provisoire fait état de 32 morts, dont quatre policiers, selon la Police nationale …

Lire la suite »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer