jeudi , 23 février 2017
Accueil / Élections / RDC : Front du refus contre l’occupation

RDC : Front du refus contre l’occupation

Les États-Unis d’Amérique occupent le Congo-Kinshasa par procuration : (1) Sous la pression économico-financière de leurs multinationales, des hommes politiques américains ont imposé manu militari un pouvoir d’Occupation au Congo-Kinshasa. De ce fait, ils sont complices du deuxième génocide congolais dont son bilan provisoire avoisine les 20.000.000 (vingt millions de morts) depuis 1996 ; (2) Complot international contre le Congo-Kinshasa. Il y a une complicité avérée sur tous les plans. Le monde entier est au courant de tout ce qui se passe au Congo-Kinshasa depuis 20 ans, en commençant par l’Union Africaine (la minable), l’Union Européenne (complice), l’ONU, la MONUSCO (bras armés ou agents exécutants sur terrain), la petite et insatiable Belgique (commissionnaire, sous-traitant européen, et allié cupide des USA), l’Israël, l’Australie, surtout les Grandes Puissances – notamment les États-Unis d’Amérique, le Canada, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, (principaux commanditaires de l’occupation du Congo), la France, le Japon, la Chine, leurs Multinationales – et leurs sous-traitants africains : le Rwanda, l’Ouganda, le Burundi, l’Afrique du Sud, l’Angola, l’Éthiopie, la Somalie, l’Érythrée, et tous nos autres voisins. (3) Le « Bloc de la Résistance congolaise » dénonce tous les différents crimes commis au Congo-Kinshasa par les Extrémistes et Tueurs Tutsi – dont le sujet Rwandais « Joseph Kabila » – soutenus par des hommes politiques américains notamment les hypocrites cyniques Bill & Hillary Clinton, George W. Bush (le fils), et Obama. (4) Nous refusons tout ce qui se passe au Congo depuis 1996. (5) Nous condamnons tous les Traîtres et Collabos de l’Occupation « AMÉRICANO-BELGO-TUTSI » notamment les indignes mobutistes. (6) Nous rejetons en bloc tous les Accords, Contrats, ou autres Actes, quelle qu’en soit la nature, signés par les Occupants depuis l’Assassinat de Laurent-Désiré Kabila par Hyppolite Kanambe : fils d’Adrien Kanambe et de Marcelline Mukambuguje, sujets Tutsi-Rwandais.

Nous l’avons toujours dit et répété, l’occupation du Congo est d’abord une affaire des Américains, soutenus par les Anglo-Saxons et consorts. Pour se couvrir, ces commanditaires ont engagé des sous-mains, les « commissionnaires néocolonialistes Belges », d’un côté, et les « Extrémistes et Tueurs Tutsi », de l’autre côté. Heureusement pour nous et malheureusement pour eux, ces commanditaires sont tellement trop visibles que nous sommes parvenus à les identifier. L’Occupation « Américano-Belgo-Tutsi » est bel et bien connue. Les Extrémistes et Tueurs Tutsi sont au service des Américains et alliés Anglo-saxons, Belges et ceux de l’Union européenne. Cela n’est plus un secret ou un tabou pour personne. Il faut savoir appeler un chat un chat : un tueur Tutsi est un criminel de guerre. Cette guerre qu’ils nous ont imposée depuis 1996 sous la direction des États-Unis d’Amérique. De nos propres yeux, nous avons vu défiler sur notre sol toutes sortes d’organisations, liées à la CIA, qui ont aidé les envahisseurs Tutsi à attaquer et occuper notre pays, parmi lesquelles nous pouvons citer : DIA, AMFI (American Mineral Fields Incopored ), MPRI, et autres organisations criminelles. Donc tout ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays est un plan machiavélique monté par les Américains : ce plan est connu sous l’appellation de « Zaïre, État = zéro », selon un document de la CIA dont nous conservons jalousement la copie. Les Extrémistes et tueurs Tutsi profitent de la situation pour massacrer des Congolais et piller nos richesses ; car, ils savent bien que seuls, ils ne peuvent oser le faire sous peine d’être écrasés d’un coup comme des mouches par les Congolais. Ces envahisseurs gagnent du temps et oublient vite : ils ne savent plus qui est ce peuple congolais. Ils n’ont pas encore bien senti la colère populaire du peuple congolais. Ils ont une mémoire très courte ! Les Extrémistes et tueurs Tutsi Rwandais ont vite oublié la guerre de 1914 – 1918, celle qui s’était déroulée sur leur sol, en Tanzanie, et en Abyssinie (ancienne grande contrée de l’Afrique orientale, vers l’Éthiopie actuelle, l’Érythrée, etc.).

Si les « Extrémistes et tueurs Tutsi » sont des agents engagés pour faire le sale boulot contre le Congo, les Congolais doivent se souvenir que cela a commencé depuis l’avènement au pouvoir de Bill Clinton (20 janvier 1993 – 20 janvier 2001 : pendant 8 ans), puis sous George W. Bush (le fils, 20 janvier 2001 – 20 janvier 2009 : 8 ans), et Barack Hussein Obama (en fonction depuis le 20 janvier 2009 – ) poursuit le travail jusqu’aujourd’hui. Et demain ? Les ennemis du peuple congolais rêvent et croient pouvoir continuer à occuper, piller et ruiner le Congo. Non ! Pour rappel, quatre jours après avoir prêté serment, en janvier 2001, Hyppolite Kanambe (alias Joseph Kabila) s’est envolé pour les Etats-Unis, avec son oncle Paul Kagame, pour un Petit-déjeuner de prière à trois avec George W. Bush (le fils). Avez-vous oublié ce « film, enfants non admis » ? Le « gâteau-Congo » n’est pas une affaire des hommes politiques Démocrates ou Républicains seulement, mais c’est une affaire de tous les Américains : Démocrates et Républicains confondus. C’est pour leur survie économique, financière, et de recherches, qu’ils s’accrochent à notre pays et notre sous-sol en sacrifiant les propriétaires du Congo (que nous sommes) et en privilégiant des étrangers sadiques de tout bord tels que les « Extrémistes et tueurs Tutsi », et tous les autres « profiteurs sans cœur ».  Les Traîtres et les Collabos (Congolais indignes) ne reçoivent que des miettes que leurs maîtres leur jettent sous la table.

Nous, membres du « Bloc de la Résistance » qui combattons l’Occupation par tous les moyens à notre disposition notamment les armes – parce que c’est le seul langage qu’ils comprennent bien –, demanderons au peuple congolais de ne plus se laisser distraire par toutes ces bandes de criminels maffieux et leurs Collabos. La lutte armée est le seul moyen, le seul langage que les envahisseurs maffieux – les Américains, les Anglo-Saxons, les petits Belges et consorts – comprennent bien.  Alors, le seul choix qui nous reste est celui de prendre les armes afin de les chasser de notre territoire : c’est la défense de notre Patrie. Les voleurs ne sont pas aussi plus forts que nous sur notre propre sol. Non ! Les « BAKOKO MALAMU » sont avec nous et ils nous ont promis la victoire finale, car nous défendons une cause légitime, noble et juste : nous défendons  notre « Mère Patrie » qui est en danger.

Par ailleurs, le futur président du Congo-Kinshasa ne pourra plus jamais être sorcier ni membre d’aucun groupuscule tel que : Franc-maçonnerie, Rose-Croix, Eckankar, Boston (version états-unienne de la Franc-maçonnerie), Yam (Yaw, Yammu ou Yamm), Mahikari, (…), ou autres loges sataniques ! Ce futur président doit être un Congolais autochtone libéré et débarrassé de tous ses machins sataniques. Celui-ci sera soutenu par « Le Tout Puissant » lui-même sans aucun intermédiaire, avec les 10 commandements légués à Moïse. Comme en 1895, les Congolais vont se réveiller et chasser les Occupants. Ainsi, l’Afrique va se réveiller grâce à la victoire du peuple congolais. Ce n’est pas l’Afrique des Traîtres à la cause africaine comme Wade, Mandela, Senghor, Kodjo ou Museveni, mais la nouvelle Afrique, celle initiée (ou commencée) par les Kwame Nkrumah, Sékou Touré, Modibo Keita, Lumumba, Le vieux Jomo Kenyatta, Ben Bella, Ben Barka, (…) ; bref, l’Afrique indépendante prophétisée par Mfumu Kimbangu.

En effet, on n’entre pas au « Front du Refus » ou « Bloc du Refus » comme dans un poulailler mais en ordre, avec discipline, espoir et persévérance. Car, la victoire finale est de notre côté. Un Nouveau Congo, espoir de la Nouvelle Afrique. Nous voulons un Congo libéré et une Nouvelle Afrique débarrassée de toutes les séquelles du néocolonialisme. Demain, les pays dits de l’Afrique noire francophone ne seront plus jamais considérés comme pays indépendants.  Car, ils ne sont pas encore indépendants : ils dépendent encore de leur métropole jusqu’au cou. Ils seront accrédités jusqu’à nouvel ordre par des consuls.

Enfin, serrons nos rangs. La lutte devient de plus en plus dure. Nous devons nous protéger, car les néocolonialistes, les impérialistes, les Occupants et leurs agents nuisibles appelés « Collabos » veulent notre ruine. MAIS LE PEUPLE CONGOLAIS VAINCRA !  INGETA !

Vive le CRAGI :

« Comité Révolutionnaire d’Avant-Garde Indépendant » !

Vive le Congo libre, indépendant et prospère !

Vive la lutte pour notre liberté !

FAIT À  KINSHASA, LE JEUDI 15 SEPTEMBRE 2016

« Sé/Cellule Floribert CHEBEYA et BAZANA »

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Diminution de l’espace démocratique

La diminution de l’espace politique en RDC a fait l’objet des entretiens entre Andrew Gilmour …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer