vendredi , 24 mars 2017
Accueil / Politique / RDC : L’œuvre de « Joseph KABILA »

RDC : L’œuvre de « Joseph KABILA »

Oui, des millions des Congolais du Grand Congo ont été forcés de se retrouver dans des fosses des déshonneurs et humiliations extrêmes ; femmes, hommes, enfants et vieillards, sont aujourd’hui massacrés et dispersés dans des forêts, savanes et buissons ; ils ont été jetés dans des vallées profondes ; dans des rivières, fleuves et ruisseaux, lacs [et océan] du pays qui ne pouvaient pas les refuser ; mais à la fin, d’innombrables corps remontaient sur la surface des eaux encore en formes ou en décompositions avancées : victimes irréfutables d’un régime d’extrêmes barbaries aux atrocités inégalables et inimaginables dont l’auteur principal : l’ignoble ‘’Joseph Kabila’’, le plus grand sanguinaire !

D’autres Congolais rendus victimes ; abattus par balles perçant tous leurs corps y compris les parties les plus intimes des femmes, des enfants, des hommes et des vieillards sans plus de défense, ont été abandonnés, après actes et opérations sauvages de massacres, sur les prairies immenses et de grandes étendues ; attendant d’être dévorés par les fauves et autres animaux obligés de le faire devant ces circonstances macabres. Les oiseaux rapaces et carnivores ont été obligés de faire le déshonneur des corps humains, nuits et jours.

Beaucoup d’autres victimes Congolaises se sont retrouvées dans des milliers des fosses communes éparpillées sur toute l’étendue du pays dont les célèbres de Sake, Mugunga, Butembo, Rutshuru, Goma, Bukavu,Tingi-Tingi, Kisangani, Gemena, Mbandaka… et celles de Beni. Les fosses communes indiscutables de Maluku à environ 120 km de Kinshasa (c’est à Kinshasa) ont été d’une pièce à conviction irréfutable et d’une importance capitale parce que des langues et des diplomaties (des diplomates) mal-informées se taisaient ou ne voulaient pas entendre de ces vérités sur les atrocités insupportables et inimaginables que ce régime [du criminel ‘’ Joseph Kabila’’] à Kinshasa fait subir au Peuple du Grand Congo ; et cela depuis 1996 avec le tristement AFDL jusqu’aujourd’hui.

Ces millions des Congolais morts en masses ne se sont jamais suicidés. Une personne ou un groupe de personnes ont monté cette machine à tuer (par idées ou par moyens) ; et le Peuple est en train d’être décimé depuis 1996 jusqu’aujourd’hui avec les massacres de Beni qui continuent dans d’autres parties du pays dans des prisons ou en dehors des prisons. Ces Congolais ont été massacrés par des auteurs qui sont bien connus. Ces Congolais ont été tués, décimés aux lieurs précis, temps précis, par des hommes bien identifiés, avec les moyens bien précis ; et sous le commandement des personnes bien précises.

Les Congolais, rescapés de ces horribles barbaries, doivent organiser leur propre ‘’sommet’’ pour faire le deuil et le bilan d’immenses dégâts subis de la part de ces criminels planificateurs des œuvres macabres qui sont bien connus et identifiés et identifiables au pays ; et surtout à Kinshasa. Les auteurs de ces massacres, les sanguinaires, les barbares avec leur ignoble chef de ‘’ Joseph Kabila’’ doivent se réunir pour faire leur évaluation sur les atrocités et carnages qu’ils ont organisés et exécutés contre le Peuple Congolais. Ils doivent le faire séparément et seuls. Non !

Les criminels assassins [de plus de 9 millions de Congolais] ne doivent jamais se mettre ensemble avec les rescapés de leurs aventures d’atrocités inimaginables [contre ce Peuple] en vue de se blanchir et se sanctifier. Non ! C’est peine perdue ; et c’est comme déterrer les victimes des fosses communes et cracher dans leurs bouches et se moquer d’eux qu’ils/elles sont idiots/idiotes. Non ! Les victimes se sont pas idiotes ; car avec leurs forces spirituelles, le Grand Peuple Congolais est en train de se lever partout au pays pour dire : ‘’ Ce régime des fosses communes doit prendre fin aujourd’hui’’.

Les autres Congolais se trouvent à porte de ces fosses communes cis-mentionnées; car selon mon expérience personnelle, ces prisons de ce criminel, assassin, barbare, sanguinaire de ‘’Joseph Kabila’’, aboutissent aux fosses communes (d’opérations secrètes nocturnes…). Ceux des nôtres qui sont restés en prisons (à Makala et ailleurs) doivent garder le courage ; et ne jamais demander la mesure de grâce de la part de ce criminel sans tête ni cœur : un être vive et vide. Et vous qui êtes, maintenant, à l’extérieur des lieux de détention, il ne faut jamais vous laisser emporter par la maladie de Stockholm ou Syndrome de Stockholm qui vous pousserait à louer et à glorifier votre bourreau [‘’ Joseph Kabila’’] qui n’attend que le moment venu pour vous mettre tous dans des fosses communes, sa culture naturelle. Il faut plutôt joindre tous les Congolais qui sont avec vous dans leurs cœurs ou qui vous attendaient (votre libération) pour qu’ensemble les grandes choses [Acte 1, Acte 2, Acte 3…] puissent s’opérer avec grande envergure sur tout le territoire de Grand Congo pour se débarrasser, enfin, de cette histoire malheureuse de ‘’ Joseph Kabila’’ le nul ; le plus grand sanguinaire au monde.

Sur ce ;

*- Oh Peuple du Grand Congo, Peuple Extraordinaire, Tous dehors et Marchons sans cesse pour mettre fin à ce régime sanguinaire!

Golden Misabiko

Le 30/08/2016

Défenseur International des Droits Humains ;

Leader de la Société Civile/Congo ;

Prix MEA 2006 ;

Prix Nuclear-Free Future ; Lauréat pour l’environnement ; Anti-Nucléaire ;

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Diminution de l’espace démocratique

La diminution de l’espace politique en RDC a fait l’objet des entretiens entre Andrew Gilmour …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer