vendredi , 15 décembre 2017
Accueil / 2016 / août / 13

Archives journalières : 13/08/2016

Dialogue : NON à SASSOU

Denis SASSOU N'GUESSO et "Joseph KABILA KABANGE"

On peut pas compté sur une mediation d’un dictateur qui nie toute conception morale du pouvoir et dont l’unique ambition est la domination de son peuple. La carte Dénis Sassou Nguesso est aujourd’hui présentée comme un joker devant désamorcer la crise politique liée à l’organisation d’un dialogue national au Congo-Kinshasa. Qu’une telle perception vienne de lointains horizons, cela peut se comprendre. Mais qu’elle traduise l’état d’esprit de certains de nos hommes politiques et acteurs de la société civile qui se disent acquis au changement, il y a de quoi douter définitivement de notre capacité à nous relever un jour. Bula-Matadi …

Lire la suite »

RDC : Moise KATUMBI, metteur en scène

Moise Katumbi - during an interview.

La succession des événements dans l’affaire judiciaire Katumbi Vs Stoupis n’a d’autres metteurs en scène que Moïse Katumbi lui-même qui cherche à mettre la pression sur ceux qu’il croit être ses bourreaux afin de se tirer d’affaires. Pour mener cette opération à bien, l’ancien Gouverneur de l’ex-Katanga s’est entouré d’avocats spécialisés dans les pressions psychologiques. Le premier est Eric Dupond Moretti, surnommé « Acquittator » dans les prétoires français et spécialisé dans la pression psychologique sur la justice au moyen de l’opinion publique.Les autres avocats, et non des moindres, sont les américains Donald Pongrace et Merrill Godfrey, tous deux employés …

Lire la suite »

La RDC file droit vers une situation catastrophique

"Joseph KABILA", Kigali, Juillet 2016.

De toute évidence donc, sans un compromis entre les acteurs politiques, la RD Congo file droit vers une situation catastrophique. Selon certains analystes, plutôt que de composer avec la Majorité au pouvoir, la frange de l’Opposition dont fait partie l’UDPS d’Etienne Tshisekedi, joue au pourrissement de la situation : multiplier des entraves à la tenue d’un Dialogue politique inclusif qui rendrait possible un compromis entre les différentes forces politiques sur échéances électorales et les impératifs techniques de la tenue des élections crédibles et apaisées jusqu’à ce que le second mandat de Joseph Kabila arrive à son terme. Avant de revendiquer …

Lire la suite »

Dialogue : Edem KODJO fragilisé ?

Edem KODJO

Edem Kodjo, facilitateur désigné de l’Union africaine au dialogue politique national, se bat pour sa survie. Des signes avant-coureurs sont perceptibles. Sa récusation par le « Rassemblement » l’a sérieusement fragilisé. En reportant dernièrement l’ouverture de la réunion du comité préparatoire au dialogue, Kodjo a fini par lâcher du lest. Depuis son désaveu, le Togolais a adopté un profil plutôt bas. Edem Kodjo passe des moments difficiles. Honni par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, l’homme se bat pour sa survie en tant que facilitateur du dialogue politique en RDC. Que dira le groupe de soutien …

Lire la suite »

RDC : Deux visions totalement opposées

Etienne Tshisekedi

Le 29 juillet, la Majorité présidentielle (MP) a tenu un meeting au stade Tata Raphaël de Kinshasa, pour soutenir la tenue du dialogue politique convoqué par le chef de l’Etat. Sur une grande affiche, on pouvait lire: « Le président de la République reste en fonction » selon « l’article 70 de la Constitution » et Aubin Minaku, secrétaire général de la MP, a conclu: «Qu’on ne vous trompe pas, Kabila ne va pas violer la Constitution». Autrement dit, Aubin Minaku a voulu réaffirmer que, dans le cas désormais certain de non organisation des élections présidentielle dans les délais constitutionnels, Joseph Kabila continuera à …

Lire la suite »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer