samedi , 16 décembre 2017
Accueil / Élections / Dialogue de « KABILA » : La question de la récusation de KODJO est irrévocable
Edem KODJO - Politicien togolais.
Edem KODJO - Politicien togolais.

Dialogue de « KABILA » : La question de la récusation de KODJO est irrévocable

La Présidente de la Commission de l’UA, Mme Zuma a maintenu son renouvellement de la confiance au facilitateur du dialogue politique en RDC. Pour FRANCK DIONGO, la question de la récusation de Kodjo est irrévocable. Le « Rassemblement  » ne peut y revenir et réservera une fin de non-recevoir à la décision de Mme Zuma. Du reste, poursuit-il, pour le « Rassemblement « , c’est la même chose qu’il y ait dialogue ou pas. C’est qu’ils attendent, c’est plutôt de signer la fin du mandat de Joseph Kabila le 19 décembre 2016.

Après la récusation du facilitateur Edem Kodjo par le  » Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement « , la Présidente de la Commission de l’UA, Mme Zuma a maintenu son renouvellement de la confiance au concerné. Le  » Rassemblement  » n’a pas encore officiellement réagi. Mais hier, le député Franck Diongo, membre du  » Rassemblement  » a livré d’avance la réponse que réservera ce regroupement à la Présidente de la Commission de l’UA.

La question de la récusation de Kodjo est irrévocable. Le « Rassemblement  » ne peut y revenir et réservera une fin de non-recevoir à la décision de Mme Zuma. Du reste, poursuit-il, pour le « Rassemblement « , c’est la même chose qu’il y ait dialogue ou pas. C’est qu’ils attendent, c’est plutôt de signer la fin du mandat de Joseph Kabila le 19 décembre 2016.

Selon Franck Diongo, cette date n’est pas liée au dialogue. Qu’il y ait dialogue ou pas, Kabila termine son tout dernier mandat le 19 décembre. On sait aussi de plusieurs autres membres du  » Rassemblement  » qui confirment ces propos de Franck Diongo. Ils sont formels. Il n’est pas question de revenir sur la récusation de Kodjo.

Ce qui est davantage compliqué par le fait que les préalables du « Rassemblement  » ne sont pas encore satisfaits. Nul doute que si le Président du « Rassemblement  » tient sa conférence de presse annoncée d’ici samedi, il reconfirmera à l’opinion le maintien de la récusation d’Edem Kodjo. On s’achemine donc vers la tenue d’un dialogue sans la frange de l’Opposition regroupée dans le  » Rassemblement « .

DONNER LE GO DES TRAVAUX SANS ATTENDRE LES OPPOSANTS AVEC LEUR KYRIELLE DES PREALABLES

Le démarrage des travaux du Comité préparatoire est toujours prévu pour demain samedi. A cet effet, les participants ont déjà retiré déposé leurs mandats à la facilitation. Kodjo a déclaré à cette occasion qu’il commence avec ceux qui sont présents.

Le secrétaire général adjoint de la MP, Koko Nyange a loué la décision du facilitateur de donner un go aux travaux sans attendre les opposants du « Rassemblement » avec leur kyrielle des préalables. C’était le vœu du camp présidentiel de ne pas continuer à attendre éternellement.

Les observateurs peuvent légitimement se poser une multitude de questions. Comme par exemple celle de savoir si un dialogue politique peut être organisé sans une frange importante de l’Opposition.

[KANDOLO M.]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Palestine : Israël tue sauvagement des enfants, des civils et des femmes

« Le vrai propriétaire de ces terres est la Palestine. M. Trump veut que tout cela …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer