samedi , 16 décembre 2017
Accueil / Business / Coup d’Etat manqué : L’Ambassadeur de Turquie rassure le monde des affaires en RDC
Ambassadeur de Turquie en RDC, Bekir Uysal - second right.
Ambassadeur de Turquie en RDC, Bekir Uysal - second right.

Coup d’Etat manqué : L’Ambassadeur de Turquie rassure le monde des affaires en RDC

Après le coup d’Etat manqué à Ankara, capitale politique de Turquie, les opérateurs économiques congolais peuvent librement poursuivre leurs échanges avec le monde des affaires en Turquie. L’ambassadeur de Turquie en RDC, Bekir Uysal, l’a déclaré, le samedi 23 juillet 2016, à Kinshasa. «Après ce putsch manqué, les institutions judiciaires et sécuritaires ont pris toutes les mesures adéquates pour que ce genre d’événements ne se répètent plus. Que nos amis Congolais, opérateurs économiques, n’aient pas peur de poursuivre leurs transactions avec le milieu d’affaire en Turquie. Nous avons déjà le contrôle de la situation », a rassuré l’ambassadeur de Turquie en RDC.

L’Ambassadeur de Turquie en République démocratique du Congo, Bekir Uysal, a éclairé l’opinion sur le putsch manqué le 15 juillet 2016 dans son pays.

L’Ambassadeur de la Turquie en RDC fait savoir que dans la soirée du 15 Juillet 2016, une faction des Forces armées turques a tenté un coup d’Etat dans diverses villes de Turquie, notamment à Ankara et à Istanbul. Il a été entendu, en très peu de temps, que cela était plus qu’un complot perfide.

« Ce fut une campagne terroriste. Les auteurs ont tiré sur leur propre peuple, poignardé leurs commandants dans le dos et bombardé le Parlement national et le Bureau de la présidence.  Dès le début, la chaîne de commandement et une grande majorité des forces armées turques se sont levées contre la tentative de coup d’Etat. C’était seulement quelques éléments des forces aériennes, la gendarmerie et des unités blindées qui ont rejoint la conspiration violente. La police ainsi que les procureurs ont immédiatement pris les mesures nécessaires pour contrecarrer la tentative », a précisé l’Ambassadeur Uysal.

Solidarité historique

Selon le diplomate turc, « par-dessus tout, ce fut la nation turque qui a contrecarré la manœuvre. Elle a fait preuve d’une solidarité historique en descendant dans les rues et restant déterminée. Cette dernière est restée avec bravoure devant les chars et a regagné ses droits démocratiques ».

Les terroristes, a-t-il relevé, ont essayé de diffuser leur message en s’emparant des studios de la chaîne télévisée nationale (TRT) et attaquant les organes de presse privés. Pourtant, la tentative des conspirateurs pour contrôler les médias n’a pas duré longtemps. Il faut noter que les médias turcs ont également joué un rôle clé dans la dissipation de la tentative de coup d’Etat.

« Tout au long du processus, tous les partis politiques et les membres de la Grande Assemblée nationale turque ont fermement défendu la démocratie, la politique démocratique, les institutions démocratiques et la Constitution. Une déclaration conjointe pour la défense de la démocratie a été émise au cours de la réunion extraordinaire de l’Assemblée générale le 16 juillet », a conclu le représentant du peuple turc en RDC.

Plus de dix mille détenus

Il a fait savoir que pendant les opérations retenues contre le groupe terroriste, plus de dix mille détenus ont été enregistrés et quatre mille personnes arrêtées à ce jour et plus de cent conspirateurs ont été capturés morts. Les opérations se poursuivent. Malheureusement, 250 ont perdu la vie et plus de 1400 ont été blessés.

Un groupe de huit impliqué dans la tentative de coup d’Etat a fui en Grèce à bord d’un hélicoptère volé. Les mesures nécessaires ont été prises pour le retour des suspects et de l’hélicoptère. L’Ambassadeur de Turquie en RDC a, par ailleurs, affirmé que cette tentative de coup d’Etat a été mise en scène en termes non équivoques par l’organisation terroriste Fethullah Gülen (FETÖ) et que son gouvernement exposait constamment les motivations réelles de ce groupe terroriste et son chef Fethullah Gülen, à tous ses alliés et partenaires. Le coup d’Etat déjoué est le dernier acte criminel révélant le danger posé par FETÖ.

Bekir Uysal rassure le monde des affaires à Kinshasa

Après le coup d’Etat manqué à Ankara, capitale politique de Turquie, les opérateurs économiques congolais peuvent librement poursuivre leurs échanges avec le monde des affaires en Turquie.

L’ambassadeur de Turquie en République démocratique du Congo, Bekir Uysal, l’a déclaré, le samedi 23 juillet 2016, au cours d’une conférence de presse animée à son bureau de l’ambassade de Turquie située à Gombe, à Kinshasa.

«Après ce putsch manqué, les institutions judiciaires et sécuritaires ont pris toutes les mesures adéquates pour que ce genre d’événements ne se répètent plus. Que nos amis Congolais, opérateurs économiques, n’aient pas peur de poursuivre leurs transactions avec le milieu d’affaire en Turquie. Nous avons déjà le contrôle de la situation », a rassuré l’ambassadeur de Turquie en RDC.

Il a précisé que toutes ces mesures ont été prises pour que les activités ayant trait au tourisme et toutes les transactions économiques se déroulent dans le calme. A cet effet, a-t-il indiqué, la Banque centrale turque va soutenir les entrepreneurs turcs pour épargner leurs activités de tous les éventuels risques.

A en croire le diplomate turc, à ce stade, les investigations sont en cours pour punir les auteurs de ces actes ignobles qui ont coûté la vie à plus de 200 personnes et plusieurs blessés graves. Le représentant du peuple turc en RDC a aussi rassuré que son gouvernement ainsi que toutes les autres institutions de la République fonctionnent dans le respect de l’Etat de droit.

Pour l’heure, le gouvernement turc a décrété un. Etat d’urgence sur toute l’étendue du territoire national. Ce, sur proposition du Conseil de sécurité national qui l’a voté à la grande majorité.

La déclaration de cet état d’urgence prévoit toutes les précautions pour rétablir l’Etat de droit, la liberté d’expression, la liberté d’opinion, la liberté de manifester, etc.

Selon l’ambassadeur de Turquie en RDC, l’acte posé par les auteurs des événements malheureux survenus le 15 juillet 2016 à Ankara étaient une façon, pour ces derniers, de revendiquer le départ du président élu, Recep Tayyip Erdogan.

L’ambassadeur de Turquie en RDC a salué la promptitude avec laquelle les autorités congolaises ont adressé le message de solidarité envers le peuple turc frappé par cet « événement sans précédent».

[Bienvenu Ipan]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Palestine : Israël tue sauvagement des enfants, des civils et des femmes

« Le vrai propriétaire de ces terres est la Palestine. M. Trump veut que tout cela …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer