samedi , 16 décembre 2017
Accueil / Politique / RDC : Quel bilan pour « Joseph KABILA » et son PPRD ?
"Joseph KABILA KABANGE"
"Joseph KABILA KABANGE"

RDC : Quel bilan pour « Joseph KABILA » et son PPRD ?

Le people congolais exige le bilan de cinq dernières années au pouvoir du Président Kabila et son PPRD. Quel est le bilan politique, économique, social et culturel réalisé par Kabila durant les cinq dernières années, s’interroge le peuple Congolais ?

L’insécurité qui règne dans l’est du pays démontre indéniablement que, depuis Sun City jusqu’à ce jour, Joseph Kabila a été incapable de former une armée républicaine, disciplinée et bien équipée. Son armée est remplie des Rwandais et autres criminels de guerres. Bien que point n’est besoin de démontrer que la RDC a été à plusieurs reprises agressée par le Rwanda, l’Ouganda, et le Burundi. Le comble de malheur est que, avec la bénédiction du Président Kabila, bon nombre des citoyens de ces trois pays sont devenus des faux Congolais. Une stratégie qui les a permis de transformer leurs groupes armés en partis politiques congolais. Et comme nous tous le savons, ces partis politiques opèrent à ciel ouvert comme membres à part entiers de la Majorité présidentielle. Dans cette terre des hommes, où aviez-vous déjà vu que, des étrangers, agresseurs, violeurs des femmes, terroristes et génocidaires, soient officiellement et sans scrupule incorporés dans l’Armée, la Police, et les Services des Sécurités d’un pays qui se dit indépendant et souverain ? Nul part au monde. Sauf en RDC de Joseph Kabila, n’est –ce pas ?

Souvenez- vous de l’AFDL, du RCD/Goma, de CNDP et de M23 ? Tous ces groupes armés Rwandais sont devenus des partis politiques, au sein desquels des criminels Rwandais et tant d’autres sont devenus, par la volonté de Joseph Kabila, des Congolais. Ainsi, ces criminels opèrent à ciel ouvert et en toute impunité en RDC. L’une des conséquences de cette comédie de mauvais gout est que, sous Joseph Kabila, nous avons des fosses communes partout en RDC: Nord Kivu, Sud –Kivu, Béni, Bunia, Maluku, etc. Des milliers des femmes Congolaises violées chaque jour par des Rwandais restent sans justice. Par conséquent, certains enfants, fruits de ces viols, portent même des noms tels que : M23, terminateur, etc.

En plus, les indices du développent du PNUD sont alarmants pour la RDC. Pas d’accès à l’eau potable, ni à l’électricité dans certains quartiers de Kinshasa, la Capitale de la RDC. Dans les provinces, n’en parlons même pas. Plusieurs fonctionnaires, les enseignants, les militaires, même s’ils sont au front en train de défendre la patrie avec des moyens de bord à leur disposition, passent des mois sans être payés. Pendant ce temps, Matata Mponyo chantent ses performances macro économiques de 9 à 11%. Les performances qui n’ont aucun impact visible et palpable sur le vécu quotidien de la majorité des Congolais qui vivotent avec moins d’un dollar USA par jour. A l’intérieur du pays, dans la plupart des provinces, les routes laissées par les Belges n’existent plus. La situation est pire que sous la colonisation et sous le MPR, Parti Etat, de triste mémoire. L’innovation de transport au dos, appelée « Mokongo Transport », confirme cette dégradation. De ce qui précède, nous pouvons facilement conclure que, le bilan de Joseph Kabila et son PPRD est largement négative.

[Zabele wa Yasak, Sociologue-USA]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Palestine : Israël tue sauvagement des enfants, des civils et des femmes

« Le vrai propriétaire de ces terres est la Palestine. M. Trump veut que tout cela …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer