dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / Société / Genre / Koffi OLOMIDE – « Joseph KABILA » : Quand un criminel libère un voyou et un violeur en série
Kofi OLOMIDE et "Joseph KABILA"
Kofi OLOMIDE et "Joseph KABILA", inculpé pour viol sur mineurs, séquestration, actes de barbarie en bande organisée et trafic d’êtres humains.

Koffi OLOMIDE – « Joseph KABILA » : Quand un criminel libère un voyou et un violeur en série

Inculpé pour viol sur mineurs, séquestration, actes de barbarie en bande organisée et trafic d’êtres humains par une juge du tribunal de Nanterre en France, en Février 2012; le violeur en série et voyou Antoine CHRISTOPHE ANGBEPA MUMBA dit Koffi OLOMIDE, a été libéré samedi sur ordre du président congolais « Joseph KABILA ». Confirment des sources crédibles à la majorité présidentielle contactée par KongoTimes. L’injonction de sa libération est venue de la Présidence via le directeur de cabinet du président de la République. Confirment les mêmes sources.

D’après une source judiciaire congolaise proche du dossier, le patron du Quartier Latin peut être extradé vers la France, si la justice française demandée son extradition. Un haut magistrat du parquet général de Kinshasa-Gombe, sous le couvert de l’anonymat, a confirmé la libération du chanteur, précisant que « des poursuites ne sont pas pour autant abandonnées ».

Koffi OLOMIDE a été expulsé par autorités kenyanes pour avoir frappé une de ses danseuses à la sortie de l’aéroport JKIA – Jomo Kenyatta International Airport – de Nairobi. Un comportement similaire à celui du président congolais « Joseph KABILA » qui avait – en 2010 – tabassé Marie-Olive LEMBE DI SITA, première Dame de la RDC. Madame Olive était d’abord hospitalisée à la clinique Ngaliema de Kinshasa. Mais, vu son état et des coups de poing qu’elle avait reçue de son mari, son visage était défiguré. Et les médecins, ont suggérés qu’elle aille poursuivre les traitements dans un hôpital spécialisé à Bruxelles. Selon les informations que nous avons reçus des sources crédibles au sein de Quartier Latin, l’artiste Koffi OLOMIDE, couche avec la danseuse Pamela. Selon les mêmes sources, Cindy et Pamela se seraient chamaillées à plusieurs reprises depuis Kinshasa, car Cindy qui ne parle jamais en public de sa relation amoureuse avec « Songe ya mbeli », accuse cette danseuse de sortir et de coucher avec Koffi OLOMIDE. Devant l’aéroport JKIA Pamela a dit à Koffi : « Likambu nini yango obeti ngayi likolo na libumu boye… okotelaka kaka ye… tangu olalaka ngayi… oyo kaka elengi te ? » Confirme l’entourage l’artiste congolais présent à Nairobi.

Dans une interview vidéo, la victime a affirmé craindre pour sa vie et a demandé à ce que M. Koffi OLOMIDE soit relâché affirmant ne savoir rien faire d’autre que danser. « Si quartier latin (le groupe de Koffi) venait à disparaître à cause de moi, mon âme ne sera jamais en paix, je ne pourrais pas survivre, où vais-je mettre mes enfants ? Comment vais-je les élever ? Et d’ailleurs je suis dans l’insécurité totale, des fans veulent me faire du mal. Chère première dame si vous regardez cette vidéo intervenez dans ce sens. »

Koffi avait fait l’objet d’affaires similaires par le passé : En 2012, en RDC, il a été condamné 3 mois de prison avec sursis pour avoir agressé son producteur En 2008, il a été accusé d’avoir brisé le matériel et donné un violent coup de pied à un caméraman de la télévision privée RTGA. Un arrangement à l’amiable a été finalement convenu.

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Casques bleus tues en RDC : Une attaque préparée et orchestrée

Selon Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint en charge des opérations de maintien de la paix …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer