dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / Afrique / Zika gagne du terrain en Afrique
Pika - Piquer d'une moustique
Piquer d'une moustique

Zika gagne du terrain en Afrique

L’épidémie de Zika qui frappe l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale et les Antilles, arrive en Europe et progresse en Afrique.

Les premiers cas de Zika ont été enregistrés en Guinée-Bissau, en Afrique de l’Ouest. Une situation inquiétante dans une région récemment frappée par le virus Ebola.

Elle gagne du terrain. L’épidémie de Zika qui frappe l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale et les Antilles, arrive en Europe et progresse en Afrique. Après le Cap Vert (archipel de l’Océan Atlantique), c’est au tour de la Guinée-Bissau, en Afrique de l’Ouest, de recenser trois cas de contamination au virus Zika. Le Cap Vert a déjà enregistré plus de 7 500 cas depuis le mois d’octobre 2015. En Guinée-Bissau, « les autorités se mobilisent pour éviter qu’une endémie ne s’installe », selon Guinée Conakry Infos .

Ne pas répéter les erreurs de communication vécues pour Ebola

Pour le moment, les cas de Zika en Guinée-Bissau se concentrent sur l’archipel des Bijagos, dans l’Atlantique, au large de Bissau. Le gouvernement bissau-guinéen a néanmoins annoncé la création d’une commission de lutte contre le Zika pour éviter au maximum que le virus se propage sur le continent. L’arrivée de Zika en Afrique inquiète en effet les autorités de santé dans une région fragilisée par l’épidémie récente de virus Ebola . « Pour éviter le pire, les premières mesures à prendre concernent l’assainissement du milieu, pour éliminer les poches de reproduction privilégiées du moustique que sont : les eaux sales stagnantes, les ordures, les poubelles à ciel ouvert » rappelle Guinée Conakry Infos. Le magazine souligne par ailleurs que « la vigilance est requise en toutes circonstances » et qu’il est temps « d’élaborer des messages comportementaux adaptés aux réalités locales, pour éloigner toute panique, mais éviter toute banalisation. Les erreurs de communication peuvent être fatales comme ce fut pour Ebola. »

[topsante]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Birmanie : Plus de 620.000 rohingyas ont fui vers le Bangladesh

Plus de 620.000 personnes appartenant à cette minorité musulmane ont fui vers le Bangladesh voisin …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer