samedi , 16 décembre 2017
Accueil / Business / Économie / Tarifs Internet : La RDC sous occupation
Photo d'un telephone samsung.
Samsung phone

Tarifs Internet : La RDC sous occupation

En RDC, les tutsis rwandais augmentent le prix de l’internet. Ils diminuent chez eux au Rwanda. Ca prouve que la RDC est sous occupation rwandaise.

Le fournisseur de services Internet de gros, Olleh Rwanda Networks (ORN), a procédé la semaine dernière à une réduction de 30% des tarifs de l’accès Internet 4G. L’objectif est de faciliter l’accès du plus grand nombre de Rwandais au très haut débit.

Cette réduction des prix sur l’Internet 4G intervient après celle du 11 février 2015. Cette fois là, Olleh Rwanda Networks avait procédé à une réduction des tarifs d’accès à Internet de 70%, toute technologie confondue. D’après Han-Sung Yoon (photo), le directeur général d’Olleh Rwanda Networks, la nouvelle réduction de prix sur la 4G découle des plaidoyers incessants du public pour un accès au très haut débit plus abordable.

Si les consommateurs rwandais se réjouissent de cette nouvelle baisse des prix, ce n’est pas le cas de tous les  fournisseurs d’accès Internet (FAI). En effet, sur les 17 FAI que compte le pays, seuls 7 ont procédé à la revue de leurs tarifs, rapporte le site theeastafrican.co.ke. Les 10 FAI réticents à cette nouvelle baisse des coûts estiment qu’elle va réduire leurs gains tout en augmentant leurs charges. Claudine Mukabugura, la directrice des ventes chez Piramie Inc, abonde dans ce sens et explique : «Nous encourons un coût de fonctionnement élevé: nous faisons déjà le marketing, payons les salaires, impôts, le loyer, les ventes..et tous ces coûts seront réduits à partir du prix de détail ».

Réagissant aux plaintes des FAI, Hang- Sung Yoon a déclaré qu’Olleh Rwanda Networks est aussi touché par l’augmentation  des charges. « Nous investissons dans l’équipement, la main-d’œuvre, l’entretien et l’amortissement. Oui les détaillants encourent une hausse de charges mais leur marge de profit est de 60% par rapport à notre prix, ce qui est très élevé », a indiqué le directeur général du FAI de gros.

Olleh Rwanda Networks a  promis au gouvernement rwandais d’apporter le très haut débit  à 95% de la population d’ici fin 2017. En 2015, la société révèle qu’elle a été en mesure de déployer le très haut débit à 32% de la population, soit 27 districts. Cette année, elle envisage de porter le déploiement de la 4G LTE à 62% de la  population.

(Agence Ecofin)

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Elections : Y-aura-t-il vraiment passation des pouvoirs pacifique et démocratique de la RDC ?

Le gouvernement de la RDC doit respecter les engagements qu’il a pris dans le cadre …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer