samedi , 16 décembre 2017
Accueil / Culture / Musiques / « Petit Rossi » : OLOMIDE et VERKYS se moquent de Papa WEMBA à titre posthume

« Petit Rossi » : OLOMIDE et VERKYS se moquent de Papa WEMBA à titre posthume

Dès la publication du vidéo clip « Petit Rossi », composée en hommage à Papa Wemba, des internautes n’ont pas attendu pour poster des commentaires qui vont dans tous les sens. Au moment où certains félicitent l’artiste pour avoir rendu hommage à son mentor, en dépit de son absence physique lors des obsèques, d’autres qualifient cette chanson de sarcasme. Au pire, une injure à la mémoire de l’illustre disparu. On reproche à Koffi Olomide d’avoir fait passer la séquence vidéo où on voit Papa Wemba tomber sur scène, tel un grand baobab qui s’écroule. La présence de Verkys dans le clip est un autre fait qui a retenu l’attention des internautes. « Nous avons l’impression qu’il s’agit de l’association des deux ennemis de Wemba qui trouvent l’occasion de se moquer de lui à titre posthume. Pire encore, Verkys fume une cigare dans le clip, avec un air plutôt festif ».

Le nouveau clip de l’artiste musicien Koffi Olomide est désormais disponible sur « You Tube ». Dans cette chanson, le grand Mopao rend hommage au roi de la Rumba, Papa Wemba Shungu Pene Kikumba, décédé sur scène le 24 avril dernier à Abidjan, en Côte d’ivoire, alors qu’il participait au festival des musiques urbaines d’Anoumabo. La chanson est intitulée « Petit Rossi », comme pour dire rossignol.

Ce nouveau titre que vient de réaliser Koffi Olomide, accompagné de son groupe « Quartier latin », fait déjà du buzz sur les réseaux sociaux. Jusqu’hier jeudi, on en était à 177 252 vues sur « You Tube » et des centaines de commentaires. Dans les paroles de la chanson, l’artiste se dit choqué d’avoir perdu celui qui était pour lui, en même temps, un grand frère et un père.

Il demande à son mentor Wemba de lui rassurer que l’information de sa mort est une utopie et qu’il le reverra encore une fois sur scène. Et Koffi d’ajouter qu’il aurait souhaité que cette mort inopinée puisse tomber un certain 1er avril, pour l’assimiler à la plaisanterie et à la farce traditionnelles du poisson d’avril.

WEMBA, LE MOLIERE DE LA CHANSON

Photo de l'artiste Koffi olomide en train de chanter.
Koffi OLOMIDE lors du tournage du clip « Petit Rossi », une chanson en Hommage a Papa WEMBA.

Dans la chanson « Petit Rossi », Koffi Olomide présente l’artiste musicien Papa Wemba comme le « Molière »de la chanson, tant pour ses prouesses artistiques que pour la similitude des circonstances de décès de ces deux hommes de culture.

« Papa Wemba, le Molière de la chanson. A la différence de la mort du littéraire Molière, tu n’étais pas malade. Hélas ! La scène, dont tu étais très amoureux, a refusé de continuer à t’offrir à ton public et à tes mélomanes ». C’est en ces termes que Koffi Olomide vante les talents de celui qu’on appelait affectueusement  » 100% star ».

Koffi reconnait dans cette chanson que, sur terre, tout n’est que vanité. « La vie, c’est rien. Craignons Dieu, arrêtons de nous injurier les uns contre les autres, arrêtons des commérages, ces cabales et ces complots entre nous. Cultivons l’amour du prochain, car même l’argent ne sert à rien sur cette terre des hommes », frédonne-t-il.

« Le vide que vous avez laissé dans mon coeur est plus grand qu’une grande salle de spectacle remplie par un grand concert de Michael Jackson. Le rossignol est parti pour ne pas revenir, une étoile là-haut dans le firmament de la musique s’est éteint », marmonne un Koffi en pleurs.

UNE CHANSON QUI REVEILLE LA POLEMIQUE

Si, pour certains, cette composition était prévisible, d’autres se disent surpris de voir Koffi enregistrer une chanson en hommage à Papa Wemba, au regard de la polémique qui a défrayé la chronique pendant les obsèques du « Vieux Bokoul » à Kinshasa, comme en dehors des frontières nationales.

Dès la publication de cette vidéo clip, des internautes n’ont pas attendu pour poster des commentaires qui vont dans tous les sens. Au moment où certains félicitent l’artiste pour avoir rendu hommage à son mentor, en dépit de son absence physique lors des obsèques, d’autres qualifient cette chanson de sarcasme. Au pire, une injure à la mémoire de l’illustre disparu.

CRITIQUES DES MELOMANES

Les commentaires postés sur « You Tube » reprochent à Koffi Olomide d’avoir fait passer la séquence vidéo où on voit Papa Wemba tomber sur scène, tel un grand baobab qui s’écroule.

Photo d'un saxophoniste congolais en train de fumer.
Vernis cigare a la main, lors du tournage du clip « Petit Rossi », une chanson en Hommage à Papa WEMBA.

D’autres commentaires fustigent le fait que la chanson est truffée de « mabanga » (dédicace). « On pouvait comprendre si Koffi s’était limité à citer les person nes déjà mortes, comme c’est le cas pour Niarcos, Tabu ley, Didi Olomidé, Kester, etc., mais c’est plutôt le contraire. La chanson est chargée des ’’mabanga’’ », commente Junior Kaleme, un passionné des réseaux sociaux.

La présence de Verckys Kiamuangana Mateta dans le clip est un autre fait qui a retenu l’attention des internautes. « Nous avons l’impression qu’il s’agit de l’association des deux ennemis de Wemba qui trouvent l’occasion de se moquer de lui à titre posthume. Pire encore, Verkys fume une cigare dans le clip, avec un air plutôt festif », indique un internaute.

[Orly-Darel NGIAMBUKULU]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Elections : Y-aura-t-il vraiment passation des pouvoirs pacifique et démocratique de la RDC ?

Le gouvernement de la RDC doit respecter les engagements qu’il a pris dans le cadre …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer