dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / Afrique / Tour cycliste de la RDC : Le gouverneur TOKOLE a détourné plus de 1.200.000 USD
4e Tour cycliste de la rdc

Tour cycliste de la RDC : Le gouverneur TOKOLE a détourné plus de 1.200.000 USD

Impréparation et désorganisation ont contraint les organisateurs du 4e Tour cycliste de la RDC au décalage d’une journée et au changement d’itinéraire à la suite de la dégradation de la  voirie -aucun mètre de route n’a été asphalté par le gouverneur Tokole, en fonction depuis 8 mois, en dépit de 1.200.000 USD remis par FONER pour la cause. Les efforts des contribuables congolais à travers les impôts et taxes continuent à être gaspillés sinon dilapidés de la plus belle de manière dans la province de la  Tshopo . Alors que, selon un ingénieur trouvé sur place à Kisangani, le gouvernement provincial précédent avait laissé un « plan d’asphaltage » de la Cathédrale jusqu’à l’entrée de l’ancien cabinet du Gouverneur, afin de faciliter l’accès à l’hôtel Congo Palace qui fait la fierté de la ville. Ces moyens ont été refusés à BAMANISA. Quelle destination ont pris les 1.200.000$ remis par Foner se posent toute la population Boyomaise devant le silence radio des autorités de Kinshasa et des députés tant nationaux que provinciaux. Même le dernier sit-in des mamans n’a interpellé personne alors qu’il s’agit d’une violation intentionnelle de loi suprême du pays.

Le 5 Juin, « date tristement célèbre » à Kisangani (chef-lieu de la Tshopo), le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, lancé le 4e Tour  cycliste de la République Démocratique du Congo (RDC)  en dépit de la désorganisation manifeste observée avant son lancement.

Impréparation et désorganisation ont contraint les organisateurs du 4e Tour cycliste de la RDC au décalage d’une journée et au changement d’itinéraire à la suite de la dégradation de la  voirie (aucun mètre de route n’a été asphalté par le gouverneur Tokole, en fonction depuis 8 mois, en dépit de 1.200.000 USD remis par FONER pour la cause).

Accueillis au rythme de « Nzela eza te, à part oyo Bamanisa atika », « Bokende ko lancer na Kindu esika nzela eza », « Bolombo ezongi » , »Tolembi pota ya libumu », « Ba députés babomi mboka », le Premier ministre n’a pu – ensemble avec les organisateurs – que renvoyer le lancement au dimanche 05.juin.2016.

Cette date est « tristement célèbre », parce qu’elle rappelle les décomptes macabres de la « guerre de 6 six jours » (entre les armées rwandaise et ougandaise en plein centre-ville de Kisangani).

Or, le lancement du Tour cycliste a eu lieu pendant que la quasi totalité de la population était au culte afin d’intercéder pour le repos des âmes des Congolais, injustement tombés et dont le sang continue à crier vengeance. Surtout que l’indemnisation par l’Ouganda, condamné par un Tribunal international, se fait toujours attendre.

Quelle déception pour Matata Ponyo qui espérait ici se réconcilier avec la population de ce coin du pays depuis sa nomination à la tête du gouvernement de la République, en coupant ne serait-ce que cet ultime ruban symbolique ?

Est-ce que le chef de l’État peut faire une visite d’inspection de cette province avec ce tableau macabre ?

Où sont passés les 1.200.000 USD remis par Foner ?

Le semblant d’asphalte promis par le Gouverneur ingénieur et opérateur économique Tokole, qui a été confié à trois entreprises (OVD, ZHENGWEI et BEGO CONGO) pose déjà des problèmes car ZHENGWEI refuse obstinément de céder à ce désordre organisé.

Les efforts des contribuables congolais à travers les impôts et taxes continuent à être gaspillés sinon dilapidés de la plus belle de manière dans la province de la  Tshopo . Alors que, selon un ingénieur trouvé sur place à Kisangani, le gouvernement provincial précédent avait laissé un « plan d’asphaltage » de la Cathédrale jusqu’à l’entrée de l’ancien cabinet du Gouverneur, afin de faciliter l’accès à l’hôtel Congo Palace qui fait la fierté de la ville.

Ces moyens ont été refusés à BAMANISA, qui a su prouver avec l’asphaltage des autres tronçons à Kisangani comme à Bunia où l’on surnomme désormais l’unique boulevard asphalté « boulevard BAMANISA ».

Quelle destination ont pris les 1.200.000$ remis par Foner se posent toute la population Boyomaise devant le silence radio des autorités de Kinshasa et des députés tant nationaux que provinciaux. Même le dernier sit-in des mamans n’a interpellé personne alors qu’il s’agit d’une violation intentionnelle de loi suprême du pays.

Frustrations

Il demeure certes vrai que la communauté tant nationale qu’internationale reste dubitative sur les prochaines élections dans le pays à la suite des contraintes tant  techniques que liées à son organisation, mais qu’adviendra-t-il après que toutes les conditions soient réunies ?

Quand on sait qu’en 2006, les provinces de l’ancien Kivu, le Katanga et la Province orientale ont été plus que déterminantes pour les résultats réalisés, on se rend à l’évidence que ceci a bougé défavorablement en 2011.

Et avec des cas comme ceux-ci ; la très célèbre ville de Kisangani, jadis bastion du régime est en train de basculer doucement vers l’indécision.

Les mouvements citoyens (hostiles au régime de Kinshasa) qui ne pouvaient jamais voir le jour même récemment il y a deux ans sont devenus forts à la suite des graves erreurs de gestion.

On se rappelle que la province orientale réclamait même la primature au regard de se contribution à l’élection de Monsieur Kabila, mais à ce jour la grande orientale ne compte qu’un seul ministre au gouvernement central.

Ces frustrations pouvaient être comblées par Kinshasa par des réalisations comme l’on voit à Kindu où le Gouverneur n’existe que de nom mais plus de 30km des routes sont asphaltées sans compter les universités, les hôpitaux et hôtels construits.

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Le Conseil de l’UE reconduit les sanctions contre les proches de « Joseph KABILA »

Pas d’appui au processus électoral sans garantie du respect par Kinshasa de la Constitution et …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer