dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / Afrique / RDC : Epuration ethnique des Kasaïens, KYUNGU bientôt à la CPI
Poignée de main entre deux politiciens Congolais.
poignée de main entre KYUNGU et TSHISEKEDI.

RDC : Epuration ethnique des Kasaïens, KYUNGU bientôt à la CPI

Une association des Congolais de la diaspora vient de saisir la justice belge aux fins de l’ouverture d’une action judiciaire à l’encontre de Gabriel Kyungu Wa Kumwanza pour son implication, comme auteur direct, du pogrom ayant conduit à l’épuration ethnique des Kasaïens dans l’ancienne province du Shaba (aujourd’hui Katanga) dans les années ’90. Ce pogrom, caractérisé par une haine ethnique, avait débouché sur des exactions qui tourneront en une épuration ethnique, crime puni imprescriptible puni par la justice internationale.

Parlant au nom de la communauté congolaise, Jean Jacques Mbungani, Président de l’association « Solidarité et entraide » a fait état du choc ressenti par les Congolais, dont de nombreux membres des familles victimes, sur la présence, sur le sol congolais, de Kyungu qui participe au conclave de l’opposition. Ce congolais « sont fortement touchés de savoir que Gabriel Kyungu est arrivé à Bruxelles en totale impunité alors que dans les années 90 il avait appelé à la haine tribale », a fait savoir Jean-Jacques Mbungani, ajoutant qu’«ils veulent aujourd’hui profiter de l’opportunité de sa présence sur le sol belge pour qu’il soit au moins entendu dans ce dossier. »

L’on rappelle, en effet, qu’une plainte contre Kyungu et Nguz A Karl-I-Bond (décédé) avait été déposée en Belgique et à la CPI dans la même affaire de l’épuration ethnique.

Logiquement, la justice belge est censée réagir à cette interpellation pour faire droit à la justice. L’on se rappelle, en effet, que c’est cette même justice, orchestrée par la CPI, qui avait contribué à l’arrestation, en 2008, de Jean-Pierre Bemba en territoire congolais dans l’affaire concernant les exactions de ses troupes en Centrafrique. A présent, ce sont des Congolais qui demandent justice pour des crimes commis sur des Congolais.

Affaire à suivre.

PDM

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Le Conseil de l’UE reconduit les sanctions contre les proches de « Joseph KABILA »

Pas d’appui au processus électoral sans garantie du respect par Kinshasa de la Constitution et …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer