dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / Afrique / Marche PPRD : Bravo à l’équipe MOVA
Photo des militants du PPRD, un parti politique en RDC.
PPRD : Marche pour célébrer le 45 ième anniversaire de Joseph Kabila Kabange.

Marche PPRD : Bravo à l’équipe MOVA

 » Le débat sur la popularité, le débat sur le contrôle de Kinshasa est clos. Le PPRD est un grand parti, le peuple est derrière Joseph Kabila. La preuve est là « . Comme nous-mêmes avons pu observer et selon les observateurs et les médias invités à cette marche à laquelle le secrétaire Général, le Professeur MOVA Henri, ses adjoints, les plus hautes personnalités du parti et de nombreux militants mêlés à la population ont pris part, jamais de mémoire d’hommes dans la capitale congolaise, un seul parti n’a drainé autant de foules incomptables dans la rue démontrant ainsi sa supériorité stratégique et numérique à la face du monde. Telles paraissent bien les dividendes de la praxis politique de proximité depuis des siècles pour l’enracinement d’un parti des masses appelé à relever multiples défis de conservation démocratique du pouvoir et de visibilité dans un contexte de foisonnement de formations politiques concurrentes. Bravo donc à l’équipe MOVA.

Contrôler politiquement la capitale d’un Pays n’a jamais été une action spontanée partout à travers le monde. Il faut toujours un travail de sensibilisation de la base en amont en vue de son adhésion aux actions politiques de grande visibilité. Pour le cas du PPRD qui à fêté l’anniversaire de son initiateur ce samedi 04 juin 2016, la palme d’or revient selon des analystes politiques indépendants au secrétaire Général Adjoint du PPRD en charge de questions politiques et électorales, Emmanuel SHADARI RAMAZANY car, ajoute -t- on, c’est lui qui, depuis l’année dernière, a mené une série des marches de santé à travers les communes de Kinshasa .

Qui, marches de santé, certes, avec la jeunesse sportive et estudiantine du PPRD. Mais au-delà de l’aspect santé , celui qu’on surnomme dans la presse  » coup sur coup « , menait une véritable action politique à travers ce genre de marches jamais osées dans la mégapole congolaise par le PPRD et qui ont eu un double mérite politique à notre avis en tant qu’analyste et observateur du fonctionnement des partis politiques à Kinshasa. D’abord, à un moment où dans cette ville, le PPRD sombrait dans la léthargie après les élections de 2011 et que les militants et cadres dans l’attente des dividendes politiques post électorales semblaient être découragés.

DES MARCHES DE SANTE DANS LES QUARTIERS POPULAIRES

La ligue des jeunes de ce parti ne fonctionnait plus. Dès lors, Cette série des marches a remonté le moral des troupes sous la conduite du SGA E. SHADARI. c’est ainsi qu’on a revu la jeunesse sportive et estudiantine du parti présidentiel aux cotés du SGA Emmanuel SHADARI, de Mont Ngafula à Maluku en passant par Ngaba , Kalamu , Lingwala et Gombe curieusement et souvent sous de fortes pluies selon les images que les télévisions locales nous présentaient. Un triple message était alors véhiculé a travers slogans et banderoles : < Ensuite, un autre mérite politique de l’action SHADARI dans la capitale congolaise souvent acquise à l’opposition comme partout ailleurs, c’est la dissuasion de l’opposition à travers des actions de rue qu’elle projetait à Kinshasa. c’est ainsi que le16 févier 2016, annoncée par l’opposition et l’Eglise catholique comme fatidique pour plusieurs raisons, le ciel n’est pas tombé .il y a eu un matin , il ya eu un soir tout simplement par ce que du point de vue stratégique et par anticipation politique, le Secrétaire Général Adjoint du PPRD en charge de questions politique et électorales annonçait aussi une marche grandiose le 26 février 2016 précédée déjà par d’autres marches hebdomadaires à Kinshasa . Bref, à notre avis, E. SHADARI aura été la pièce maîtresse, mieux la cheville ouvrière de la réussite de la marche du 04 juin 2016 en l’honneur du chef de l’état. Bien évidemment avec le concours de la hiérarchie du Parti et l’inter fédération de Kinshasa et d’autres animateurs des structures communales du PPRD. D’ailleurs, pour preuve, on l’a vu d’ailleurs avant l’arrivée du Secrétaire Général Mova sur le point de départ de la marche du samedi 04 juin, venir deux heures plus tôt, passant les troupes en revue, accompagnés de médias nationaux et étrangers pour identifier physiquement les militants.  » Voyez-vous Messieurs et Dames des médias. Ce sont nos militants et non pas des voyous ou des gens ramassés. La plupart ont même leurs cartes des membres. Il n’y a pas match. Il n’y a pas photo, Messieurs et Dames de la presse. Qu’on ne vous raconte pas des histoires. Le PPRD est un parti organisé. Ici, c’est uniquement le PPRD. Comptez le nombre… « , a-t-il martelé. Ce, afin de s’assurer que la mobilisation a été faite comme il se devait et que toutes les fédérations de Kinshasa, les structures communales et les cellules de base ainsi que les associations affiliées avaient répondu au mot d’ordre du Parti pour la marche en l’honneur de l’initiateur du PPRD, son camarade Joseph Kabila Kabange dont l’anniversaire a coïncidé avec la journée internationale de la paix. Paix dont il est l’artisan, dit-on au PPRD.

SHADARI A LA MANOEUVRE

Au regard de la mobilisation sans faille et la marche sans casse qui a drainé des foules nombreuses en dehors des militants et cadres du Parti, le Secrétaire Général adjoint du PPRD, E. SHADARI a déclaré à la presse :  » Le débat sur la popularité, le débat sur le contrôle de Kinshasa est clos. Le PPRD est un grand parti, le peuple est derrière Joseph Kabila. La preuve est là « . Comme nous-mêmes avons pu observer et selon les observateurs et les médias invités à cette marche à laquelle le secrétaire Général, le Professeur MOVA Henri, ses adjoints, les plus hautes personnalités du parti et de nombreux militants mêlés à la population ont pris part, jamais de mémoire d’hommes dans la capitale congolaise, un seul parti n’a drainé autant de foules incomptables dans la rue démontrant ainsi sa supériorité stratégique et numérique à la face du monde. Telles paraissent bien les dividendes de la praxis politique de proximité depuis des siècles pour l’enracinement d’un parti des masses appelé à relever multiples défis de conservation démocratique du pouvoir et de visibilité dans un contexte de foisonnement de formations politiques concurrentes. Bravo donc à l’équipe MOVA. Mais l’opinion se demande quelle sera la prochaine action et les nouveaux défis à relever face aux enjeux de l’heure.

[J-M.MALONDA MONKAVRERE/Politologue et Analyste politique]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Le Conseil de l’UE reconduit les sanctions contre les proches de « Joseph KABILA »

Pas d’appui au processus électoral sans garantie du respect par Kinshasa de la Constitution et …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer