dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / Afrique / Croissance – pauvreté : MATATA se moque des Congolais
Photo des membres du gouvernement de la RDC.
Le Premier ministre Matata PONYO MAPON [a gauche] et son équipe gouvernementale

Croissance – pauvreté : MATATA se moque des Congolais

Interpellé jeudi 2 juin lors d’une question orale à la Cambre haute du Parlement congolais, le Premier ministre  Augustin Matata Ponyo a souligné que son gouvernement a accompli beaucoup de progrès dans la croissance économique et la réduction du taux de pauvreté.

Il répondait à la question orale avec débat que lui a adressée le sénateur Florentin Mokonda Bonza qui estimait que la RDC connaît de problèmes économiques et sociaux  qui rendent précaire et hypothétique la stabilité du cadre macro-économique.

«Le pays vit aujourd’hui des importations. Ce n’est pas normal qu’un pays qui a autant de potentialités, qui a 80 millions d’hectares de terres arables, qui regorge 12 à 13 % de réserves d’eau douce de l’humanité, puisse [vivre des importations]», a déploré le sénateur Mokonda.

D’après lui, peu de progrès ont été accomplis dans la relance de l’économie et de la création d’emplois pour jeunes.

Florentin Mokonda a par ailleurs exigé au Premier ministre des explications sur le «taux élevé d’insalubrité» à Kinshasa :

«La ville de Kinshasa évolue au rythme de l’insalubrité publique, de la prolifération des mouches, moustiques et maringouins, des inondations, des éboulements des terres, des bouchons interminables à cause des artères défoncées ou coupées. Je cite en passant (Avenues) e Lwambo ex-Bokasa, Flambeau, Université,  Victoire et j’en passe. Et de l’éruption de nouvelles têtes d’érosion. Quel type de mesures générales et spécifiques le gouvernement a-t-il envisagées pour extirper ces fléaux», a interrogé le sénateur.

En réponse, Matata Ponyo a déclaré que la salubrité publique  des villes relève des gouvernements provinciaux et le gouvernement central « intervient à titre exceptionnel d’une manière substantielle » en faveur de la salubrité dans la capitale Kinshasa.

«Depuis juillet 2012, le Gouvernement mobilise ainsi mensuellement près de 1,4 millions de dollars américains pour l’assainissement de 5 communes de la ville ainsi que du boulevard Lumumba menant vers l’aéroport international de N’djili», a-t-il révélé.

Matata Ponyo doit revenir lundi 6 juin au Palais du peuple pour répondre aux nombreuses questions pertinentes  des sénateurs.

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Le Conseil de l’UE reconduit les sanctions contre les proches de « Joseph KABILA »

Pas d’appui au processus électoral sans garantie du respect par Kinshasa de la Constitution et …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer