samedi , 16 décembre 2017
Accueil / Afrique / Spécialistes des MENSONGES, les hommes politiques belges avertis !
Photo des hommes politiques belges
Hommes politiques belges : Louis Michel, Didier Reynders, Armand De Decker

Spécialistes des MENSONGES, les hommes politiques belges avertis !

Message franc adressé aux Hommes politiques et médiatiques belges et européens. Spécialistes des MENSONGES, Hypocrites, et l’art de dissimuler vos  innombrables crimes !

« Certaines personnalités du monde politique et médiatique belge francophone se sont arrogé un droit d’ingérence dans la vie politique congolaise. Ces individus – mus par l’affairisme néocolonialiste – se croient en droit de choisir les gouvernants congolais en lieu et place des Congolais. Ces messieurs et dames se sont constitués en un lobby sanguinaire ayant pour objectif de défendre à cor et à cri le Tutsi-Rwandais «Joseph Kabila». Et ce au grand dam de la grande majorité de la population congolaise qui constate la faillite du régime d’occupation en place. Un régime incapable d’améliorer le sort des gens, d’ailleurs ce n’est pas son objectif. Louis Michel, Didier Reynders, Armand De Decker, tous des libéraux, sont «cordialement chahutés» dans les milieux de la diaspora congolaise résistante de Belgique. Il en est de même du socialiste André Flahaut. Au plan médiatique, la journaliste pro-occupation Colette Braeckman suscite une répulsion incroyable à cause de son impérialisme».

Vous avez hérité de l’hypocrisie criante, des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité de vos aïeux, surtout ceux de la rencontre de Berlin en 1885, sous la conduite de l’Allemand Otto Von Bismarck. Vous avez l’art de transformer vos crimes abominables ayant engendré au moins 20 millions de victimes  en « civilisation.» Vous vous êtes emparés de nos terres gratuitement sans autre forme de procès ou de procédure. Les leçons du passé – Bandung, Caire, Accra, Kinshasa (4 janvier 1959) – ne vous ont rien appris, ou tout simplement semblez-vous avoir la mémoire si courte ? Vous continuez à utiliser la même arme, mais vous vous en accrochez toujours : le mensonge, votre arme si usée. Le mensonge vous colle à la mémoire, au cerveau et à la peau ; et vous vous en fichez. En Afrique, vous avez rencontré des âmes sœurs par rapport aux vôtres : celles de l’I.T.P. (International Tutsi Power) que vous financez. En agissant ainsi, vous croyez vous sentir réellement en sécurité. Mais sachez bien que c’est une sécurité de façade. Vous allez déguerpir de l’Afrique de la même façon que vous aviez été chassé du Viêt-Nam, Laos et de la Corée. Nous osons croire que vous le méritiez.

Aujourd’hui, vous vous êtes unis : les agressés et les agresseurs Nazis de 1940-1945. Les méthodes d’enseignement d’occupation qui vous sont inculquées par les Allemands se propagent parfaitement et vous les appliquez au Congo, par contre vous ne voulez pas tirer la leçon des conséquences subies par les allemands. Vous obligez aux congolais de dialoguer avec leurs bourreaux (occupants). Quelle hypocrisie ! Ne savez-vous pas qu’on ne négocie pas ou jamais avec l’Occupant » ! Sachez également que les Bantu et les Nilotiques sont très différents sur tous les plans, surtout sur le plan morphologique. Une hypocrisie totale règne en ce qui concerne le Congo. Vous aviez soutenu en son temps les « Tutsi », et vous aviez réussi à faire d’eux des nouveaux maîtres du Congo. Et, parmi ceux-ci nous pouvons citer : le président de la République, un certain Joseph Kabila (de son vrai nom : Hyppolite Kanambe), le premier ministre, un certain Matata Ponyo, les conseillers occultes, Azarias Ruberwa, Moïse Nyarugabo, Bizimana Karamuheto, James Kabarebe, (…), et une quarantaine des milliers de soldats Rwandais injectés au sein des FARDC. En agissant ainsi, vous croyez avoir réussi votre opération. Or, le peuple congolais n’est plus dupe.

En plus, sous l’occupation Tutsi-rwandaise, vous organisez des soi-disant « élections ». Vous vous moquez de qui ? Du peuple congolais ? Le même peuple congolais du « 04 janvier 1959 ou du 30 juin 1960 avec Lumumba » : aviez-vous déjà oublié les événements liés à ces dates ? Vous vous trompez de peuple, de pays et de l’époque ! Pour réussir totalement votre fameux projet de balkanisation du Congo, il vous reste certes une seule voie : celle qui consiste à financer et organiser au Congo des élections bidons. Mais, le dernier mot du peuple congolais ne vous est pas encore arrivé. Franchement, si vous continuez avec cette machination, vous risquerez  d’être punis ad vitam aeternam. Let’s wait and see ! L’histoire de vos pays sous l’occupation allemande (par les Nazis) entre 1940 et 1945 ne peut-elle pas vous servir de leçon ?

Vous pillez le Congo depuis 1880, vous ramassez des milliards, et vous jetez des miettes aux pauvres Congolais ! Ils ne dorment pas messieurs ! Ils vous guettent et observent avec toutes les attentions voulues. Au retour de la manivelle, vous serez étonnés et ébahis. Un homme averti en vaut deux, trois, quatre, ainsi de suite. Les Dan Getler, Damseaux, les Katoto, les Soriano Katumbi, la famille Rawji, Philippe de Moerloose, Pathokn Chodiev, les Mossack, Fanseka, le groupe ENRC,  et les 85 sociétés créées par les Multinationales pendant l’occupation Américano-Tutsi au Congo, ramassent et cachent des milliards en Asie, dans des Îles Vierges Britanniques, et au Panama. Pour vous moquer des Congolais, vous leur jetez des miettes de dollars sous forme de corruption. Non ! Trop, c’est trop ! Il faut arrêter ce cirque. Ce vilain jeu que vous jouez – au vu et au su de tout le monde – a trop duré, il faut le mettre fin.

Encore un conseil gratuit : Ramassez tous vos matériels de propagande que vous avez mis à la disposition de « Tutsi » pour ces soi-disant élections ; et partez vite du Congo dans le plus bref délai ! Si vous n’y croyez pas vous regretterez amèrement comme en juillet 1960. La pluie torrentielle qui va inonder tout le Congo ressemblera à celle de Noé. Arrêtez vos singeries au Congo, messieurs les Belges ! On ne peut pas aller aux élections dans un pays « occupé » comme ce que vous avez fait  en 2006 et  2011. Trop c’est trop ! « On peut tromper une partie du peuple pendant quelque temps. On peut aussi tromper une partie du peuple tout le temps. Mais on ne peut pas tromper TOUT le peuple TOUT le temps ! »

FAIT À ZÜRICH (SWITZERLAND), LE SAMEDI  28 MAI 2016

Le correspondant occasionnel,

« Martin Zimmerman d’Olten »

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Palestine : Israël tue sauvagement des enfants, des civils et des femmes

« Le vrai propriétaire de ces terres est la Palestine. M. Trump veut que tout cela …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer