dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / Afrique / Administration anarchique et cacophonique des greffiers en RDC
Membres de la Cour Suprême de RDC
Membres de la Cour Suprême de RDC, lors de l'investiture de "Joseph KABILA"

Administration anarchique et cacophonique des greffiers en RDC

La Fondation Bill Clinton Pour la Paix (FBCP) dénonce l’administration anarchique et cacophonique entretenu par certains greffiers de la RDC qui prennent l’argent chez les victimes sans leurs servir.  Alors qu’ils sont payés par l’Etat. Plusieurs fois des gens sont inquiètes de leurs comportements, malheureusement aucune suite à leur revendication. Le cas le plus flagrant est de Monsieur SENTERY MWEMBO François âgé de 69 ans très malade depuis le 08 Octobre 2015 jusqu’à ce jour une seule lettre de transfert de dossier au Tripaix Kinkole dans la Commune de N’sele traine le pied, alors que la somme exigée pour faire ce travail a été déjà donné au Greffier d’exécution MBULI BONGOY du Tripaix Assossa dans la commune de Kasa-Vubu. Le greffier MBULI BONGOY prétend être un membre influent du PPRD et qu’il est intouchable. On le trouve en plein airs aux heures de travail dans des bars entrain de boire avec son groupe des greffiers.

Ces mauvaises administrations pratiqués par certains greffiers, peut abimer l’image de la justice congolaise.

Ce dossier judiciaire qui oppose Monsieur SENTERY MWEMBO François contre Monsieur BADIANGA MUTOMBO qui nous semble être oncle de l’ancien basketteur très populaire MUTOMBO, en principe ce Monsieur devrait dédommager  Monsieur SENTERY MWEMBO François dune somme de 20.000$ USD et il était aussi condamné à 36 mois de la prison ferme pour escroquerie sous le RP 7467/7476 devant le Tripaix Assossa. Et que cette parcelle située dans la commune de N’sele devrait être mise en vente.

La FBCP avait constaté les enquêtes amenées à fond et déterminée que pour avoir un jugement, notification d’audience, libération des prisonniers était devenu une affaire taboue malgré l’argent dépenses par  les concernés.

Au regard de toutes ces mauvaises administrations pratiqués par certains greffiers, particulièrement celui de la Tripaix d’Assossa qui peut abimer l’image de la justice congolaise. La FBCP demande à l’Autorité judiciaire compétente qui a la charge de prendre une mesure disciplinaire contre tous les greffiers qui se comportent à la sorte.

Fait à Kinshasa, le 19/05/2016

Emmanuel ADU COLE

Président du CEI, Fondation Bill Clinton Pour la Paix (FBCP)

BP 11893 Kin I

Tél. : 00243 999957283, 896382128

E-mail : fbcp97@yahoo.fr, Fbcpnat_kinshasa_rdc@yahoo.com, fbcpkinI@yahoo.fr

Kinshasa – RDC

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Création des emplois : La RDC libéralise le secteur des assurances

La libéralisation du secteur des assurances est désormais effective en RDC. La page du monopole …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer