samedi , 16 décembre 2017
Accueil / Afrique / Manifestations : L’Opposition dénonce la politique de deux poids deux mesures en RDC
président en exercice du G7 Charles Mwando Simba

Manifestations : L’Opposition dénonce la politique de deux poids deux mesures en RDC

Dans un communiqué signé hier jeudi 3 mars par son président en exercice, Charles Mwando Nsimba, le G7 dénonce ce qui parait à ses yeux la politique de deux poids deux mesures. Ce regroupement ne s’explique pas que le Pouvoir permet à certaines organisations de manifester publiquement et non à d’autres. Le communiqué du G7 rappelle qu’il y a peu, lorsque la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), a voulu organiser des manifestations pacifiques des chrétiens pour commémorer les martyrs de la démocratie et appeler au respect de la Constitution, les autorités en place s’y étaient opposées.

Le G7 s’étonne de  » la bienveillance que le Pouvoir accorde à l’activité initiée par certains pasteurs et par une frange de la société civile.  » Une bienveillance qui, écrit le G7,  » se manifeste par une médiatisation à outrance bénéficiant d’espaces publics et de médias aux quels n’ont pas droit les organisations politiques et sociales qui combattent la violation de la Constitution.  »

Le G7 appelle la Majorité à d’  » opposer les responsables des confessions religieuses et ceux des organisations de la société civile. »

Lire ci-dessous l’intégralité du communiqué du groupe des 7 partis politiques.

[Didier KEBONGO]

COMMUNIQUE DE PRESSE DU G7

1. De nombreux observateurs remarquent que la ville de Kinshasa est inondée ces derniers temps de banderoles appelant les Kinoises et les Kinois à un rassemblement au stade des martyrs ce samedi 05 mars 2016 pour un culte de prière œcuménique en faveur de la paix et du dialogue national convoqué par le Président Kabila.

2. Pour tout croyant, prier c’est parler à Dieu dans la vérité, la sincérité et en toute humilité. Et, prier pour son pays témoigne du respect, de l’attachement et du dévouement envers celui-ci, sa Constitution et ses lois, socles des valeurs républicaines et démocratiques sur lesquelles reposent la paix civile, la cohésion nationale et la stabilité institutionnelle.

3. L’opinion nationale et internationale, se souviendra qu’il y a quelque temps, lorsque la CENCO a envisagé d’organiser des manifestations pacifiques des chrétiens pour honorer les martyrs de la démocratie et appeler au respect de la Constitution, le pouvoir en place s’y est farouchement opposé, allant jusqu’à solliciter l’intervention du Saint Siège pour étouffer l’initiative.

4. Il y a lieu de s’étonner de la bienveillance que le pouvoir accorde à l’activité initiée par certains pasteurs dont Mgr Marini et par une frange de la société civile, bienveillance qui se manifeste par une médiatisation à outrance bénéficiant d’espaces publics et de médias auxquels n’ont pas droit les organisations politiques et sociales qui combattent la violation de la Constitution.

5. Il est par ailleurs curieux de constater que la plupart des organisateurs de cette manifestation, ceux-là même qui se sont mobilisés pour porter à la présidence de la CENI Monsieur Corneille Nangaa dont le comportement et les premières décisions cachent mal la soumission au diktat de la Majorité présidentielle et les accointances de ceux qui l’ont désigné avec le pouvoir en place.

6. Le G7 appelle les compatriotes qui, de bonne foi, vont répondre à cette invitation, à faire preuve de vigilance pour ne pas céder à la manipulation des marchands d’illusions et à garder à l’esprit que le vivre ensemble des congolais repose fondamentalement sur le respect de la Constitution et des lois de la République.

7. Le G7 invite le Président Kabila et sa famille politique qui ont largement divisé la classe politique à ne pas verser dans le jeu d’opposer les responsables des confessions religieuses et ceux des organisations de la société civile. Ce n’est ni dans l’intérêt du pays, ni conforme à la culture du peuple congolais, toujours épris de paix et de convivialité.

8. Le G7 encourage l’ensemble de notre peuple à poursuivre sa lutte pour la défense de la Constitution, l’alternance politique et l’organisation des élections dans les délais constitutionnels et à ne céder à aucune forme de diversion.

#YEBELA… #TIMBELA

Kinshasa, le 03/03/2016

Pour le G7 Le Président en exercice

Honorable Charles MWANDO NSIMBA Député national

//Cet article a été lu 2408 fois – when moved to the new site//

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Palestine : Israël tue sauvagement des enfants, des civils et des femmes

« Le vrai propriétaire de ces terres est la Palestine. M. Trump veut que tout cela …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer