samedi , 16 décembre 2017
Accueil / International / Immigration : L’Europe envahie
Photo. May day march
May Day Immigration March LA

Immigration : L’Europe envahie

L’Europe occidentale est envahie. Des dizaines de milliers de migrants déferlent sur elle chaque mois, particulièrement à travers la Grèce qui étouffe et crie au secours. Il ne s’agit plus de quelques dizaines d’Africains qui tentent de franchir les murs des barbelés du côté de Ceuta à la frontière du Maroc et de l’Espagne. Il ne s’agit pas non plus de ceux qui, par petites vagues, traversent la Méditerranée avec des embarcations de fortune au risque de leurs vies, pour débarquer à Lapendusa en Italie. Il s’agit cette fois-ci d’une vraie invasion, comme, les armes mises à part, celle des Huns au 5ème siècle, ou celle des Arabes au 15ème siècle jusqu’à Poitiers au Sud de la France en passant par la péninsule ibérique. Des centaines des milliers d’immigrants syriens, irakiens, afghans, pakistanais et yéménites, cherchent à atteindre l’Europe… occidentale, la nouvelle frontière en quête de paix et de bonheur pour leurs familles, forcés de partir de leurs pays d’origine à cause des guerres et de tous leurs corollaires, le chômage, la faim, la misère, la maladie, la mort.

Les Européens eux-mêmes ont connu à partir du 17ème siècle, et surtout aux siècles qui ont suivi, ces déplacements massifs vers l’Amérique, du Nord au Sud. L’Amérique était (et peut-être l’est toujours) l’Eldorado pour tous ceux d’Europe fuyaient la guerre, la famine, les épidémies, la pauvreté et la misère.

L’Europe, centre de la terre par excellence à l’époque où l’on y comptait l’essentiel des puissances coloniales, ont gardé pendant des siècles la mainmise sur l’exploitation des mers et des richesses d’une partie importante de la planète, bâtissant la prospérité des ses Etats et de ses populations sur l’appauvrissement des peuples asservis.

Regroupés au sein de l’OTAN, les Etats-Unis et l’Europe (mieux identifiée sous la dénomination de l’Union Européenne) s’arrogent, avec ou sans l’aval des Nations Unies, le droit de régenter militairement le monde et de tenter ainsi d’en modifier l’ordre. L’après 11 septembre 2001 leur a donné le prétexte lumineux à des interventions musclées au Moyen Orient et en Libye. Certes, Saddam Hussein a été pris et exécuté ; Kadhafi a été aussi capturé, et assassiné presqu’aussitôt ; Bachar El Assad résiste dans un pays totalement en ruines. Mais la région a été complètement déstabilisées jusqu’au Yémen sans que les pyromanes n’arrivent à éteindre le feu qu’ils ont allumé.

Mon père, commerçant et éleveur des bovins de son état, me disait que, si à l’intérieur du kraal, l’herbe verte venait à manquer et qu’au dehors, elle florissait, vous ne pouvez empêcher les bœufs à percer l’enclos en dépit de la présence des fils barbelés.

Les peuples meurtris du Moyen Orient ainsi que ceux paupérisés de l’Afrique, ployant sous le poids des dictatures, parfois féroces, ne se comportent pas autrement. Les Etats-Unis et l’Union Européenne ont beau multiplier les obstacles sur la piste de l’octroi des visas, rien n’y fait. Ces pays, et surtout ceux de l’Union Européenne, auront beau jeu de restreindre de plus en plus les possibilités d’entrée légale sur leurs territoires, les « damnés de la terre », qui vivent au quotidien guerres, famines et misères de toutes sortes, trouveront toujours les moyens de gagner les espaces « verdoyants » du Nord.

En RDC, la faiblesse de l’Etat permet à la Maison Schengen, entièrement gérés par des Belges (il paraît que ce sont eux, nos anciens colonisateurs, qui connaissent mieux les Congolais), sous l’autorité de l’Ambassade du Royaume de Belgique, de refuser des visas même à ceux d’entre nous qui n’avons pas intérêt à émigrer en Europe. Quoi qu’il en soit, ils devront retenir que tant que les pays du Sud connaîtront le sort qui est le leur aujourd’hui, les migrations vers le Nord ne s’arrêteront pas. Et les migrations massives de ces temps-ci apportent malheureusement en Europe, ce que cette dernière craint de plus, à savoir la cohabitation avec les populations d’origine arabe et en plus islamisées. Les Bantous ont, il y a près de 1.300 – 1.400 ans, occupé sans coup férir, bel et bien occupé les contrées subsahariennes qui offraient de meilleures conditions de vie à l’avancée du désert du Sahara.

[Thomas Makamu]

Cet article a été lu 1757 fois – 03 Juin 2016

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Palestine : Israël tue sauvagement des enfants, des civils et des femmes

« Le vrai propriétaire de ces terres est la Palestine. M. Trump veut que tout cela …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer