dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / Afrique / RDC : Les tutsi-rwandais sacrifient Général KANYAMA
Photo de Célestin-Kanyama, un voyou au sein de l'armée congolaise
Célestin Kanyama

RDC : Les tutsi-rwandais sacrifient Général KANYAMA

La jeunesse kinoise dont il fut le bourreau le surnomme maintenant « Franc congolais». Une monnaie qui a perdu sa valeur en faveur du dollar étranger ! C’est ce qui arrive aujourd’hui à KANYAMA qui commence à subir l’effet de boomerang de tous les crimes commis sur notre jeunesse. Après des bons et loyaux services, ses maîtres tutsi-rwandais constatent qu’il est devenu dangereux pour eux-mêmes. Alors ils viennent de décider de le sacrifier comme un mouton : sur ordre de «Joseph KABILA» il a été arrêté, suspendu de toutes ses fonctions et mis en résidence surveillé en attendant le scénario qui sera convenu pour le sacrifier à la colère du peuple congolais. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase fut la provocation autour du retour triomphal des Léopards avec la coupe d’Afrique. Devant l’explosion de la colère et des menaces populaires, KANYAMA voulut se cacher derrière l’autorité du Tutsi-power dont il avait reçu les instructions. Mal lui en a pris! KANAMBE a considéré ce geste comme «une haute trahison». Du coup, tous les « actes de bravoures» , autrement dit toutes les instructions appliquées par KANYAMA contre le peuple congolais sont transformées en «crimes» ! Un remake du sort d’un autre général collabo, John NUMBI, autour de l’assassinat de Floribert CHEBEYA : après avoir exécuté les instructions de KABILA d’éliminer ce militant des Droits de l’Homme, c’est NUMBI qui est tenu en laisse par KANAMBE !

Désormais immobilisé Kanyama quant à lui pourra peut-être commencer à méditer sur les nombreux crimes de congolais auxquels il a été associé en compagnie de Kanambe, notamment ceux de Botheti et d’Armand Tungulu. Dans le cas de ce dernier, ironie du sort, les déboires de Kanyama coincident avec le moment exact où sa veuve et ses enfants se battent au niveau de la justice belge pour au moins obtenir le certificat de décès de ce combattant congolais, assassiné dans des conditions atroces par « Joseph Kabila » en personne. Or d’après les informations dont disposent L’œil du Patriote , le pitoyable général Kanyama est personnellement impliqué dans la disparition de la dépouille d’Armand Tungulu. Il y a un temps pour tout dit-on, un temps pour semer et un autre pour récolter : tôt ou tard justice sera rendue pour toutes les victimes congolaises.

Décidément, la classe politique congolaise et son élite font pitié et honte à voir ! Le leader de l’APARECO a raison quand il insiste : le premier ennemi du Congo c’est le Congolais lui-même ! C’est sa classe politique et son élite compradores et corrompues.

Paris, le 03 Mars 2016

Candide OKEKE

L’OEIL DU PATRIOTE

Cet article a été lu 10677 fois – 03/04/2016

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Le Conseil de l’UE reconduit les sanctions contre les proches de « Joseph KABILA »

Pas d’appui au processus électoral sans garantie du respect par Kinshasa de la Constitution et …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer