dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / People / Christian Badibangi : « Je suis la vraie opposition en RDC»

Christian Badibangi : « Je suis la vraie opposition en RDC»

Homme politique congolais, ministre honoraire, député national et président du parti politique Union Socialiste Congolaise (USC), l’une des figures de proue de l’opposition radicale pendant la Conférence nationale souveraine (CNS), né le 30 janvier 1953 a Kolwezi province du Katanga,originaire du Kasaï occidental plus particulièrement dans le territoire de Dimbelenge district de la Lulua. Marié et père de famille nombreuse. Christian Badibangi, est décédé samedi 27 février 2016 à Kinshasa.

Christian Badibangi, président de l’Union socialiste congolaise (USC), parti politique d’opposition de la République Démocratique du Congo (RDC), est décédé samedi 27 février 2016 à Kinshasa.
« Je suis la vraie opposition en RDC», avait-il affirmé dans un entretien à Radio Okapi en juin 2015, invité de l’émission Grand Témoin.

Homme politique congolais, ministre honoraire, député national et président du parti politique Union Socialiste Congolaise (USC), Christian Badibangi avait parlé de son parcours politique qu’il avait commencé depuis 1986.

L’une des figures de proue de l’opposition radicale pendant la Conférence nationale souveraine (CNS), il avait aussi évoqué sa lutte aux côtés d’Etienne Tshisekedi contre le régime du Maréchal Mobutu et commenté les consultations présidentielles en juin dernier.

Né le 30 janvier 1953 a Kolwezi au Katanga, originaire du Kasaï Occidental dans le territoire de Dimbelenge district de la Lulua, il était marié et père de famille nombreuse.

Christian Badibangi : Autobiographie

Né le 30 janvier 1953 a Kolwezi province du Katanga,originaire du Kasaï occidental plus particulièrement dans le territoire de Dimbelenge district de la Lulua.

Marié et père de famille nombreuse,termine ses humanités à l’athénée royale de katuba entre en GI(relation internationale à l’Université de Lubumbashi) G2 en RI

Entame une carrière d’enseignant, professeur de mathématique et de physique au collège Jean XXIII de Kolwezi, embrasse le monde des affaires trop tôt et l’amène en France , en Belgique et en Italie apprends la peinture et l’architecture moderne, spécialiste en architecture intérieure obtient sa licence és en arts plastiques et spécialistes en architectures intérieures à Nanterre, candidat en relation internationale de l’université libre de Kinshasa.

Directeur de sociétés

J’entre en politique active en 1990 avec la fin de la guerre froide et par l’ouverture démocratique du 24 avril 1990 DE MONSIEUR MOBUTU et crée l’Union Socialiste Congolaise (USC) parti politique dont l’idéologie principale est de gauche pure et radicale et faisant partie des fondateurs de l’union sacrée de l’opposition contre le régime dictatoriale de Mobutu, je représente mon parti à la conférence nationale souveraine parmi les quatre délégués :

NZITA PHUATI HONORE, vice-président du parti (ancien vice -gouverneur de Kinshasa) décédé en pleine lutte de libération a Kinshasa,
DOMINIQUE MUKUNA, 2ème vice président du parti (ancien commissaire du district) décédé lors d’une marche a Kinshasa,
TSHIYOYO KABENA HUBERT premier secrétaire général du parti a sa création actuellement commissaire de district de TSHIKAPA pour le compte du PPRD ayant traversé la rue,

Ces quatre personnes ont représenté notre parti à la conférence nationale;

Je deviens dès le premier instant de cette CNS élu membre de la commission des validations des mandats et vice-président de la sous-commission sous la présidence du professeur Nyembo de l’université de Lubumbashi et, plus tard :

– vice-président de la commission des biens mal acquis de la CNS sous la présidence du magistrat TSHILENGE WA KABAMBA,
– parlementaire de la transition issu de la CNS,
– président de la dynamique DES JEUNES TURCS de la CNS, organisation qui fut a la base de l’élection de Monseigneur Monsengwo à la présidence de la CNS ,de Joseph Ileo Songo Amba à la vice présidence du HCR/PT ,et de Tshisekedi Etienne comme Premier Ministre du peuple issu de la CNS, et je participe à tous les gouvernements de Tshisekedi issus de la volonté du peuple depuis 7 ANS ,
– vice-ministre des Affaires étrangères,
– ministre du Travail de la Prévoyance sociale,
– ministre du Commerce extérieures, j’impose avec certains collègues du gouvernement légal la conviction de la deuxième zone monétaire au Grand Kasaï dans le combat de zone monétaire en République du Zaïre entre les anciens zaïres monnaies et les nouveaux zaïres;
– et a l’entrée de Kabila avec la rébellion de l’AFDL de triste mémoire à Kinshasa, elle me trouve président a.i de l’Union sacrée de l’opposition radicale.

FAITS POLITIQUES MARQUANTS DURANT MA CARRIERE

Reformes monétaires, maintien de la deuxième zone monétaire au zaïre imposé a Mobutu dans les deux Kasaï.

J’ai rapproché AFDL et opposition lors de l’entrée de l’AFDL à Kinshasa ensemble avec le concours de Mulopwe Albert Kalonji,

– rapprochement KABILA -TSHISEKEDI EN 1998 avec le concours de Bugera, Bizima Kara et Marcel Mbayo,
– délégué aux différentes négociations de l’opposition à l’époque de Mobutu,
– missions au Rwanda et en Ouganda pour convaincre les autorités concernées du bien fondé du dialogue intercongolais,
– visite risquée a GOMA fief du RCD à l’époque de la rébellion dans le cadre de l’harmonisation de vue entre l’opposition armée et l’opposition non armée,
– campagne de mobilisation auprès du président Sassou Nguesso à travers Adolphe Adada son ministre des affaires étrangères pour la libération de Cleophas kamitatu, bemba saolona , Tshiongo et Bofassa djema, Zahidi Ngoma et Olengankoyi à Buluho,
– rencontre avec Jean Ping ministre gabonais des affaires étrangères, présentement président de la commission africaine dans le cadre de l’organisation du dialogue national à Libreville.

RENCONTRES IMPORTANTES

– avec Kabila père plus de 19 fois,dans le cadre de l,harmonisation des 11 différents pour la cohabitation,
– avec Kabila fils plus de 8 fois dans le cadre du rapprochement de la société civile des deux Kasai, des notables,des hommes politiques,et concertation avec l’opposition nationale congolaise à Mont Ngaliema,
– avec le Président gabonais Omar Bongo doyen de chefs d’états africains dans le cadre d’appui au gouvernement légal issu de la CNS,
– avec le premier président démocratiquement élu au Bénin Nicephore Soglo dans le cadre d’appui du gouvernement Tshisekedi à l’assemblée générale de l’OUA au Caire et du soutien a la vision du gouvernement légal du Zaïre,
– avec le président en exercice de l’OUA et le chef d’Etat Sénégalais Abdou Diouf dans le cadre de contredire Ngbanda Honore dans le rapport conflictuel opposition -pouvoir de Kinshasa abusivement imputé a l’opposition,
– avec Abdoulaye Sow, premier ministre malien de la transition démocratique dans le cadre d,appui et d’encouragement à la révolution malienne comme nouveau souffle a l’évolution démocratique africaine,
– avec différentes délégations de congreess mans américains a Kinshasa ;
– avec différentes délégations des ambassadeurs de conseil de sécurité à Kinshasa
– avec multiples délégations de l’Union européenne à Kinshasa.

Rencontres importantes

Michel Roussin, Richardson, Jean Marc de la Sablière, Herman Cohen, Jean Ping , Adolphe Adada, différent ambassadeurs des grandes renommées, des ministres des affaires étrangères, des différents pays, les autorités ougandaises et rwandaises, françaises, belges et allemandes et britanniques.

Plusieurs contacts dans les différentes capitales africaines et occidentales dans le cadre de la diplomatie des couloirs sur l’avenue de quatre bras a Bruxelles ,a la cellule africaine à l’Elysée et au Quay d’Orsay.

Faits regrettables

– en 1992 et 1993 AU STADE DE MBUJIMAYI , lors de mon meeting, l’intervention des forces de la garde civile pour empêcher la manifestation et le meeting et la justice militaire interviendra pour me protéger ;
– en 1994 ET 1995 descente punitive de la DSP a ma résidence de Selembao pour empêcher l’organisation de la journée ville morte programmée a Kinshasa; bilan : plusieurs arrestations et ma main droite broyée par les balles ;
– en 1995 au lac Munkamba à Dimbelenge après avoir autorisé la population a levée les différentes barrières érigées pour voler la population, les barrières de la honte et du rançonnement de notre peuple fut cassées et l’autorité hiérarchique autorisa mon arrestation par le conseil provincial de sécurité;
– en 1996 AU ROND POINT MANDELA avec un collègue ministre (Theophile bemba) lors de la prise de fonction en tant que ministre Tshisekedi; brutalité excessives de la DSP a notre égard et mon arrestation sans considération de la part du régime MOBUTU en fin de règne ;
– en 1998 mon emprisonnement d’une année au Demiap non justifié soupçonné d’être de mèche avec Jean-Pierre Bemba du MLC ;
– en 1999 arrêté au Beach ngobila comme quoi je vais rejoindre le RDC Goma ;
– en 2001 en exil a Brazzaville, Libreville et Paris ;
– 2003 mis en résidence surveillée pour 3 mois dés mon retour a Kinshasa ;
– en 2005 suspendu de passage dans les médias par la ham avant et pendant la campagne électorale ;
– en 2007 Crible de balle le 22juillet 2007 par le Régime Kabila sur fond du débat sur la cession de notre territoire de Kahemba a l’Angola, évacué en France jusqu’à ce jour.

Président l’Union socialiste congolaise « USC « membre de l’Union sacrée de l’opposition radicale

Dès sa création l’USC crée en 1990 a Libreville au Gabon, a la suite d’une différence d’approche de vision au sein de ce parti « parti socialiste africain » notre combat est resté constant jusqu’à ce jour , allié naturel et objectif de la fille aînée de l’opposition (UDPS) qui mène le même combat que l’USC qui est au fait un combat noble, celui de l’instauration de la démocratie et de droit de l’homme.

Combat pour l’établissement de l’état de droit. L’USC ajoutes une autre dimension à ce combat là, celle de la récupération de l’âme congolaise (moka e dié té), perdue dans le méandre des différentes réflexions de l’époque nous avons choisi la lutte pour ces valeurs ci hauts cités , le parti (elle) défends dans son idéologie l’homme comme centre d’intérêt de tout développement (usc) défends le mal aimé , les laissés pour le compte, les sans abris , les veufs, les veuves , et les orphelins victimes des différentes guerres d’agressions et de repositionnement. Notre lutte s’inscrit dans la dynamique de la non violence;

L’USC prône le respect des valeurs sociales, le respect d’autrui, des droits des autres, le respects des parents, des aînés, des enfants, des femmes d’autrui, respects des opinions des autres, et de DIEU. NOTRE ENGAGEMENT pour le changement démocratique ne se limite pas a une vision matérielle des choses mais va au delà ,d,une vision spirituelle aussi par le changement de mentalité; 18 ans de lutte active sur terrain ,dans un pays sans pouvoir d,achat,une population militante sans moyen de son action dans un pays a la dimension d,un continent sans moyen de communication adéquate.

Mais, l’USC s’est implantée fortement implantée dans les régions chaudes de la République Démocratique du Congo ainsi qu’à l’extérieure du pays.
Sans moyen approprié, nous avons présenté 111 candidats aux différentes compétitions électorales de 2006 aux législatives nationales et provinciales. L’USC contrôle le fief de Dimbelenge avec le pouvoir de Kinshasa en fifty fity.

L’USC, qui n’a pas préparé ces élections suite aux attitudes exclusivistes des organisateurs (CEI), n’a pu participer jusqu’a ce jour qu’a l’assemblée provinciale du Kasaï occidental avec un député provincial.

COMBAT POLITIQUE

18 ans de combat politique dans l’abnégation et privation de toutes sortes, dans un environnement de corruption.Président des différentes sous plateformes politiques à l’Union sacrée , USC/FAG ,dynamique de la CNS.

Finalement président a i de l’union sacrée de l’opposition radicale membre de la commission de validation des mandats a la Conférence nationale souveraine avec une participation active à l’élection de Monseigneur Monsengwo à la CNS, de Joseph Ileo, d’Etienne Tshisekedi.
En tant que membre du gouvernement Tshisekedi, avoir parcouru toute l’Afrique pour encourager toutes les démocraties naissantes et la sensibilisation de certains pays amis a la cause du gouvernement légal issu de la CNS ;avoir implanté les actions de résistance dans notre pays et avoir aussi encouragé la coopération Sud-Sud au sein du gouvernement légal.

Dans le cadre de campagne de mobilisation, avoir implanté les actions de résistance contre le pouvoir Mobutu, le refus de consommation des nouveaux zaïres, c’est-à-dire la deuxième zone monétaire au zaïre.

Engagé activement dans les préparatifs d’entrée de l’AFDL à Kinshasa avec l’ensemble de l’opposition, j’ai travaillé au rapprochement des forces politiques en présence de l’AFDL /tutsi à l’opposition radicale , au rapprochement Kabila père et Etienne Tshisekedi ; au rapprochement de Kabila fils et les forces politiques de l’opposition dans le cadre de l’ouverture démocratiques ;

– multiples contacts et déplacements au Gabon , au Rwanda et en Ouganda, en France, en Suisse, en Belgique pour encourager la tenue du dialogue intercongolais ;
– tête de file de l’opposition non alignée après le dialogue intercongolais,
– animateur principal de l’arrêt de la transition du 30 Juin 2005 par les belligérants .

Actuellement, membre fondateur et du directoire de l’opposition extra – parlementaire en RDC, je continue à mener mon combat contre la vision séparatiste et la démarche de balkanisation de notre pays par les envahisseurs de tous bords.

[Angelo Mobateli]

Published By www.KongoTimes.info – © KongoTimes! – All Rights Reserved.

Cet article a été lu 5454 fois

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Casques bleus tues en RDC : Une attaque préparée et orchestrée

Selon Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint en charge des opérations de maintien de la paix …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer