vendredi , 19 janvier 2018
Accueil / Politique / RDC : Moïse KATUMBI à la double nationalité, zambienne et congolaise

RDC : Moïse KATUMBI à la double nationalité, zambienne et congolaise

Une vieille dépêche de l’AFP du 7 mars 2007 émise à partir de Lusaka en Zambie, affirme que «la Zambie a demandé à la République Démocratique du Congo (RDC) d’extrader le gouverneur de la province congolaise du Katanga (sud-est), accusé de corruption et détournement de fonds publics ». Et l’AFP lâche l’information capitale qui devrait intéresser tout Congolais : «Max Nkole, chef de l’unité spéciale de lutte contre la corruption, a déclaré que le ministère zambien des Affaires étrangères avait transmis la requête à Kinshasa afin que Moïse Katumbi, qui a la double nationalité, zambienne et congolaise, soit extradé le plus rapidement possible » ! Mais de mémoire d’homme, nous ne nous rappelons pas qu’un seul Congolais aie levé la voix à l’époque pour vilipender l’AFP ou les autorités zambiennes qui, elles, détiennent des archives qui prouvent que Moïse Katumbi est d’origine zambienne!

La mentalité congolaise empreinte d’un complexe atavique (vestige de la colonisation?) veut que les Congolais ne croient pas à leurs propres «prophètes» : une vérité énoncée par un Congolais laisse les Congolais indifférents, s’ils ont la gentillesse de ne pas lapider leur frère congolais. Lorsque le leader de l’APARECO a mis en garde le peuple congolais contre un autre piège de nos ennemis qui poussent au devant de la scène politique un autre étranger, Moïse Katumbi pour ne pas le citer, afin qu’il prenne le relais de l’actuel imposteur rwandais à la tête des institutions congolaises, et lorsque monsieur Honoré Ngbanda a avancé des faits prouvant que Moïse Katumbi est de nationalité zambienne et qu’il avait fui en Afrique du Sud parce qu’il avait eu des litiges avec la justice de son pays, des Congolais, eh oui, des Congolais sont montés au créneau pour le vilipender, comme ils en ont l’habitude, le traitant de tous les noms d’oiseaux.

Mais la vérité est têtue ! Voilà qu’un site congolais vient d’exhiber une vieille dépêche de l’AFP du 7 mars 2007 émise à partir de Lusaka en Zambie, document que nous reproduisons in extenso ci-dessous, et dans laquelle l’Agence française affirme que «la Zambie a demandé à la République Démocratique du Congo (RDC) d’extrader le gouverneur de la province congolaise du Katanga (sud-est), accusé de corruption et détournement de fonds publics ». Et l’AFP lâche l’information capitale qui devrait intéresser tout Congolais : «Max Nkole, chef de l’unité spéciale de lutte contre la corruption, a déclaré que le ministère zambien des Affaires étrangères avait transmis la requête à Kinshasa afin que Moïse Katumbi, qui a la double nationalité, zambienne et congolaise, soit extradé le plus rapidement possible » ! Mais de mémoire d’homme, nous ne nous rappelons pas qu’un seul Congolais aie levé la voix à l’époque pour vilipender l’AFP ou les autorités zambiennes qui, elles, détiennent des archives qui prouvent que Moïse Katumbi est d’origine zambienne!

Dès lors, étant donné que les différentes constitutions congolaises qui se sont succédées ne reconnaissent pas la double nationalité aux citoyens congolais, nous pouvons confirmer sans peur de nous tromper que Moïse Katumbi ne peut pas détenir la nationalité congolaise qui, elle, est exclusive !

Nous attendons que ceux qui ont pourfendu Monsieur Honoré Ngbanda réagissent aussi contre l’AFP. Ils ne le feront pas : Muzungu anasema! Mais les patriotes résistants eux, savent ce qu’ils doivent faire : barrer la route à tous les imposteurs, ces loups qui se couvrent de la peau d’agneau pour infiltrer la bergerie. Nous devons les mettre hors d’état de nuire. Par tous les moyens ! Et tant que nous y sommes , que ceux qui s’apprêtent déjà à provoquer des polémiques inutiles et à venir distraire les congolais en montant au créneau pour voler au secours de Moise Katumbi prennent aussi la peine de nous produire son arbre généalogique, comme l’ont fait le Président de l’APARECO Monsieur Honoré Ngbanda ou encore Maitre Ndala wa Ndala le Vice président et SG ai de l’APARECO. Nous attendons.

Paris, le 10 Février 2016

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE
== // ==

Ci-dessous la dépêche de l’AFP:

La Zambie demande à la RDC d’extrader un gouverneur accusé de corruption

07 mar. 07 – 12h49

LUSAKA, 7 mars 2007 (AFP) – La Zambie a demandé à la République démocratique du Congo (RDC) d’extrader le gouverneur de la province congolaise du Katanga (sud-est) accusé de corruption et détournement de fonds publics, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Max Nkole, chef de l’unité spéciale de lutte contre la corruption, a déclaré que le ministère zambien des Affaires étrangères avait transmis la requête à Kinshasa afin que Moses Katumbi, qui a la double nationalité zambienne et congolaise, soit extradé le plus rapidement possible.

“Les suspects dont l’extradition est requise sont le gouverneur du Katanga en RDC, Katumbi, et (l’ancien patron des services de renseignement zambiens) Xavier Chungu”, a-t-il précisé dans un communiqué.

Katumbi est accusé d’avoir détourné des fonds publics lors de contrats négociés avec son proche allié, l’ancien président zambien Frederick Chiluba (1991-2001), lui-même inculpé pour plusieurs affaires de corruption et de détournement de fonds publics.

Les affaires et les biens de Katumbi en Zambie, qui comprennent une pêcherie et des minoteries, ont été confisqués au profit de l’Etat après sa fuite en RDC il y a environ trois ans.

Max Nkole a ajouté que Lusaka cherchait à arrêter Chungu, qui a fui le pays et est soupçonné de s’être réfugié dans la RDC voisine.

Chiluba, Chungu et Katumbi sont aussi accusés d’une fraude au détriment de l’Etat zambien d’un montant d’environ 25 millions de dollars lors d’un accord d’armement approuvé par l’ancien chef d’Etat.

Published By www.KongoTimes.info – © KongoTimes! – All Rights Reserved.

Cet article a été lu 9519 fois

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Wazekwa a écrit un livre. Et alors Koffindy ?

Félix Wazekwa, dit “Mukuwa bongo” vient de présenter son tout premier ouvrage. Intitulé “Les petits …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer