mardi , 16 janvier 2018

Archives journalières : 15/02/2016

RDC : Moïse KATUMBI à la double nationalité, zambienne et congolaise

Une vieille dépêche de l’AFP du 7 mars 2007 émise à partir de Lusaka en Zambie, affirme que «la Zambie a demandé à la République Démocratique du Congo (RDC) d’extrader le gouverneur de la province congolaise du Katanga (sud-est), accusé de corruption et détournement de fonds publics ». Et l’AFP lâche l’information capitale qui devrait intéresser tout Congolais : «Max Nkole, chef de l’unité spéciale de lutte contre la corruption, a déclaré que le ministère zambien des Affaires étrangères avait transmis la requête à Kinshasa afin que Moïse Katumbi, qui a la double nationalité, zambienne et congolaise, soit extradé le …

Lire la suite »

Elections : L’étau se resserre autour du régime sanguinaire de Kinshasa

Les Etats-Unis, première puissance mondiale, ne sont pas prêts à tolérer une quelconque compromission dans le processus électoral en cours en République démocratique du Congo. Face à la volonté affichée de la Majorité au pouvoir de passer outre la Constitution afin de permettre à son autorité morale de demeurer au pouvoir au-delà du terme constitutionnel de décembre 2016, voire de rempiler lors de la prochaine présidentielle ainsi que l’opposition l’accuse, l’administration Obama a décidé de faire monter d’un cran la pression. La renégociation de la Constitution pour permettre notamment au chef de l’Etat, Joseph Kabila, de continuer son mandat au-delà …

Lire la suite »

16 Février 2016 : Journée ville morte en RDC

Ces « politicailleurs », les apprentis politiciens de deuxième zone, ne savent-ils pas que notre pays, le Congo-Kinshasa, est sous « Occupation américano-Tutsi»? Ne savent-ils pas que l’imposteur « Hyppolite KANAMBE alias Joseph Kabila » est un sujet Rwandais, de père et mère ? Fils d’Adrien KANAMBE et de Marcelline MUKAMBUGUJE. La fameuse Constitution truquée par «Moïse Nyarugabo » n’exige-t-elle pas que le président de la République soit de père et de mère Congolais ? Dans ce cas précis que fallait-il faire ? Le démettre et l’arrêter ou il faut décréter une journée morte ? C’est cela, disait MOBUTU SESE …

Lire la suite »

RDC : Les assassins de Pascal KABUNGULU toujours libres

Déborah Kitumaini, veuve d’un éminent défenseur des droits humains assassiné à Bukavu (Sud-Kivu) le 31 juillet 2005, vit au Canada avec ses six enfants. Dix ans après la mort de Pascal Kabungulu, et après des années de procédures judiciaires infructueuses en RD Congo, elle a décidé de déposer plainte auprès de l’Onu, avec le soutien des ONG « Le Centre Canadien pour la Justice Internationale » et TRIAL. Désabusée, Mme Déborah Kitumaini, a conté son histoire à Lepotentielonline.com, avant de déposer sa plainte : « Mon mari, Pascal Kabungulu, était journaliste et Secrétaire exécutif au sein de l’ONG Héritiers de …

Lire la suite »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer