vendredi , 19 janvier 2018
Accueil / Business / Emploi / Chômage en RDC : Jeux du hasard ou gagne-pain ?

Chômage en RDC : Jeux du hasard ou gagne-pain ?

Faute d’emploi et d’occupation précise, les jeunes congolais en âge de travailler, s’en remettent aux jeux du hasard. Des observateurs avertis estiment que ces loteries viennent suppléer le chômage qui frappe de plein fouet la jeunesse congolaise. Au nombre de ces jeux, Pari foot, Loto sport, Bingo, ainsi que les jeux de carte et dame où la somme d’argent ainsi pariée revient au vainqueur.

“Jeux du hasard” ou “gagne-pain” ? C’est selon. Pour beaucoup de jeunes kinois désœuvrés, jouer soit au Pari foot, soit au Loto foot, constitue leur unique source de revenu. Car avec seulement 300 Fc, les parieurs ont la possibilité de remporter au bas mot 10 000 Fc, voire plus. Le gain est proportionnel à la mise.

“Je suis détenteur d’un diplôme de graduat en Commutation à l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA) depuis 2011, mais je ne trouve pas d’emploi. C’est grâce à Pari foot que je parviens à subvenir tant soit peu aux besoins prioritaires du quotidien.Je dis merci à Dieu car je gagne des sommes importantes au moins deux fois la semaine”, rapporte Jerry, B., habitant de la commune de Matete.

L’ENGOUEMENT AUTOUR DES AGENCES DE LOTERIE EN DIT TOUT

Déjà à 8 heures du matin, nombreux sont ces parieurs qui s’attroupent autour des agences de loterie disséminées le long de grandes artères des principales villes de la RDC pour s’imprégner du programme des rencontres sportives du jour.

Une fois le programme en mains, ces amoureux du loto se retirent pour faire des prévisions par rapport aux matchs alignés, et le cas échéant, recueillent les avis des camarades parieurs afin d’optimiser les choix à opérer.

” Je suis là pour discuter avec les amis sur les rencontres sportives reprises dans le programme de Pari foot du jour. Et c’est de ces échanges que dépendront les choix que je vais opérer. Je tiens à tout à prix à gagner, car je dois trouver de quoi acheter les médicaments pour mon enfant qui est souffrant”, indique Cédric Landu, parieur rencontré aux alentours du terrain SainteTherèse, dans la commune de N’djili.

” Avec ces jeux du hasard, on se soumet carrément à la loi de la chance, poursuit Cedrick. Il est des moments où j’ai l’impression que la chance ne me sourit pas, et d’autres où il n y a que réussite sur réussite. Le samedi dernier j’ai gagné 47 000 fc, ce qui m’a permis de planifier cette semaine. Je n’ai pas d’autre source de revenu que cela “.

Les discussions journalières des parieurs de loto à Kinshasa sont, toutes proportions gardées, essentiellement alimentées par les prévisions et les pronostics des rencontres sportives sur lesquelles ils ont misé. À travers des sites Internet mis en place par les entreprises de loterie, ces jeunes parieurs suivent très attentivement au moyen des téléphones portables, les déroulements des matchs du jour.

MEME LES VIEUX S’EN MELENT

Loin d’être l’apanage des jeunes, ces jeux du hasard qui foisonnent actuellement, sur le sol congolais, séduisent également plusieurs parents.
Certains, estampillés accros des jeux de loterie des années 1980, notamment Pari mutuel urbain (PMU), se sont convertis ces jours au Pari foot. A les entendre, ce changement de tendance est motivé entre autres par la grande probabilité de réussite que garantit Pari foot à ses parieurs.

” Ces entreprises de loterie qui s’implantent en propension constante à travers le pays viennent à coup sûr résoudre un problème patent, celui du chômage et de la pauvrette. J’ai connu Pari foot par le canal d’un jeune de mon avenue. A ma troisième fois de jouer, j’ai remporté une somme de 70.000 FC. Depuis lors j’ai pris goût, et je suis devenu fan “, rapporte un quinquagénaire, père de six enfants.

” Actuellement, nous sommes en train de constater que ce n’est pas seulement les jeunes qui jouent au Pari foot, mais aussi des vieux papa. Je les vois sauter de joie lorsqu’ils remportent un jackpot. Conformément à la charte de notre entreprise, nous leur prodiguons des conseils utiles quant à la gestion de l’argent ainsi gagné “, explique Brigitte, agent de l’entreprise de loterie Pari foot.

[Orly-Darel NGIAMBUKULU]

Published By www.KongoTimes.info – © KongoTimes! – All Rights Reserved.

Cet article a été lu 4031 fois

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

RDC : Wazekwa a écrit un livre. Et alors Koffindy ?

Félix Wazekwa, dit “Mukuwa bongo” vient de présenter son tout premier ouvrage. Intitulé “Les petits …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer