jeudi , 18 janvier 2018
Accueil / 2016 / janvier

Archives mensuelles : janvier 2016

Côte d’Ivoire : Gbagbo – Blé Goudé responsables des crimes commis en 2011 ?

A l’ouverture jeudi 28 janvier 2016 matin à La Haye du procès à l’encontre de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de son ancien ministre Charles Blé Goudé, le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Mme Fatou Bensouda, a affirmé que « du fait de leurs actes, les deux accusés sont conjointement responsables des crimes commis au cours des violences post-électorales qui ont déchiré la Côte d’Ivoire en 2011. Dans le cadre de ces événements, a-t-elle soutenu « au moins 142 personnes ont été tuées, au moins 24 femmes et filles ont été violées et 119 personnes au moins ont …

Lire la suite »

RDC : L’integration des enfants se poursuivent dans les rands groupes armés

Les principaux groupes armés responsables du recrutement des enfants en République démocratique du Congo (RDC) sont les rebelles rwandais des FDLR (891 enfants), les miliciens congolais Rahiya Mutomboki (288 enfants) et Nyatura (232 enfants) opérant au Nord-Kivu et Sud-Kivu. Au cours de l’année 2015, la Section Protection de l’Enfant de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco) a documenté 2 055 enfants séparés, ou qui se sont échappés des groupes ou forces armés. Parmi les 2 055 enfants séparés des groupes armés, 139 étaient des filles. En outre, 488 (incluant 26 filles) auraient été …

Lire la suite »

RDC : Chasser le MLC de la Dynamique de l’Opposition

La coalition qui regroupe les partis politiques opposés au dialogue notamment l’UNC de Vital Kamerhe, l’Ecidé de Martin Fayulu, l’Envol de Delly Sesanga, le MLC de J.P Bemba fait déjà face à ses premières contradictions alors qu’elle ne s’est pas encore suffisamment consolidée. Le doute et même les suspicions viennent de s’installer avec l’attitude du MLC qui a outrepassé l’instruction de ne pas répondre à l’invitation d’Edem Kodjo, l’envoyé spécial de Nkosana Zuma, présidente de la Commission africaine, dans le but de préparer le dialogue national. Bravant cette interdiction, le parti de Jean Pierre Bemba a délégué en catimini quelques- …

Lire la suite »

RDC : Le dialogue oui, mais à condition de respecter les délais des élections comme prévu dans la Constitution

Tom Perriello, Envoyé spécial de Barack Obama pour les Grands Lacs de passage à Kinshasa, a rappelé l’exigence qu’il y a de respecter les délais constitutionnels dans l’élaboration de tout calendrier. Il le dit et le répète à foison que le dialogue oui, mais à condition de respecter les délais des élections comme prévu dans la Constitution. Perriello veut dire qu’il n’y a pas d’antinomie entre un dialogue politique et le respect de la Constitution du 18 février 2006. Comme on le sait, celle-ci prévoit la convocation du corps électoral 90 jours avant la fin de la mandature en cours …

Lire la suite »

En RDC, les femmes demandent le divorce pour fuir les violences domestiques

Dans beaucoup de familles, on n’accepte pas que les femmes demandent le divorce. “Tout de suite, elle est indexée par la société qui la traite d’insoumise, d’insatisfaite sexuelle et de personne en quête de libertinage sexuel”, explique Jeanine Gabrielle Ngungu, coordonnatrice nationale de la campagne ” Nous pouvons RDC “. Mais, les femmes ne le font pas de gaieté de cœur. “Nous demandons le divorce pour fuir les violences domestiques, devenues insupportables”, expliquent-elles la plupart du temps. “Pendant les onze ans de notre mariage, mon mari me disait régulièrement qu’il ne m’avait jamais aimée, que je n’étais pas la femme …

Lire la suite »

RDC : Fatwa contre Moise KATUMBI

Aurait-on lancé une fatwa contre l’ancien gouverneur du Katanga ? En tout cas, l’on ne serait pas loin de la vérité. Entre Moïse Katumbi Chapwe et la Majorité au pouvoir, c’est le ’’je t’aime moi non plus’’. Celle-ci ne rate aucune occasion pour chercher des poux sur la tête de celui qui fut autrefois l’un de ses piliers. Son péché, susurre-t-on dans les milieux proches du PPRD et de la Majorité présidentielle (MP), c’est d’avoir quitté le « bateau » au moment où ses anciens sociétaires avaient encore besoin de son poids, au propre comme au figuré. La note s’est …

Lire la suite »

RDC : La construction et la réhabilitation des infrastructures scolaires n’est pas visible à Feshi

A ce jour, en effet, toutes les écoles et tous les hôpitaux de Feshi sont abandonnés à leur triste sort. En ce qui concerne les écoles, plusieurs d’entre elles fonctionnent sans des infrastructures viables. Certaines, qui ont existé et doivent être réhabilitées, sont construites en chaume tandis que d’autres le sont en briques adobes alors que la RDC aspire à la modernisation d’ici à l’an 2030. Le Programme de reconstruction et de réhabilitation des infrastructures scolaires (PRRIS), concernant 1000 écoles initié par le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) dans le cadre de la Révolution de la Modernité …

Lire la suite »

Mort de KAMANDA : Le silence officiel du régime « KABILA » laisse à désirer

L’ancien vice-président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), le sénateur Jacques Djoli, a exprimé mercredi ses regrets sur « le silence absolu observé par les ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de la Recherche scientifique », depuis la disparition tragique, le 21 janvier 2016 à Kinshasa, de Me Gérard Kamanda wa Kamanda, ancien secrétaire général adjoint de l’OUA. « Nous regrettons le silence officiel du gouvernement, plus particulièrement du Premier ministre Matata Ponyo, sur la mort de Kamanda wa Kamanda, ce grand commis de l’Etat », a-t-il stigmatisé dans un entretien à Lepotentielonline.com. « Les ministres de l’Intérieur, …

Lire la suite »

« Joseph KABILA » : 15 ans d’imposture et des mensonges

Absence de stratégies, manque d’anticipation, jusqu’auboutisme aveugle … sont là quelques-unes de nombreuses « fautes » commises par la Majorité présidentielle ces 15 dernières années. Elles sont susceptibles d’annihiler les hauts faits d’armes engrangés par le fils à M’zee depuis sa prise de pouvoir en janvier 2001. Face au bilan de son règne, Joseph Kabila risque de paraitre comme un homme bien seul. « Notre plus grande erreur, c’est que nous n’avions pas trouvé assez de temps pour transformer et former nos propres cadres. On n’a pas besoin d’un millier de personnes pour transformer un pays. Non, on n’a besoin …

Lire la suite »

Dialogue : Edem KODJO reparti de Kinshasa sur la pointe des pieds

Le mois de janvier se termine sans qu’une avancée significative ne soit enregistrée dans l’organisation du dialogue politique national, voulu inclusif par son initiateur, le chef de l’Etat Joseph Kabila. Apparemment, l’équation du dialogue paraît difficilement soluble. La mise en place du comité préparatoire se faisant attendre, un épais nuage entoure la convocation de ce forum. Pendant ce temps, la Majorité présidentielle, qui s’est totalement alignée derrière son Autorité morale, multiplie des appels pour convaincre les plus indécis à rejoindre enfin le train du dialogue. A l’échelle internationale, la désignation par l’Union africaine d’un facilitateur au dialogue, en la personne …

Lire la suite »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer