samedi , 16 décembre 2017
Accueil / Afrique / Afrique Centrale / Centrafrique / Centrafrique : Joseph KONY continue à tuer en défiant tout le monde
Portrait de Joseph KONY, Osama bin Laden et Adolf Hitler
Portrait de Joseph KONY, Osama bin Laden et Adolf Hitler

Centrafrique : Joseph KONY continue à tuer en défiant tout le monde

Depuis quelques jours les rebelles ougandais de Joseph Koni ont mis des villages de Centrafrique à feu et à sang. Signe de leur cruauté : des cadavres de leurs victimes retrouvés sont souvent décapités à la machette. Le Président centrafricain venu avec la Seleca vient de lancer une opération de traque contre ces criminels ougandais qui laissent mort et désolation sur leur passage.

Selon le numéro 1 centrafricain, leur chef Joseph Koni, recherché par le monde entier et contre la capture de qui les Américains offrent un gage de 5 millions Usd vit en Centrafrique et non au Sud comme l’avait annoncé une ONG américaine sur base des images satellites. Pour le tombeur de Bozizé qui a mis aux trousses de Koni 10 hommes dirigés par un général pour sa capture, celle-ci ne serait qu’une question de jours. Bluff ? Dieu seul le sait.

Mais ce qui est vrai c’est que le tout puissant Obama, le Président américain a déployé dans le secteur 100 éléments-commandos d’élite de l’armée américaine avec des moyens de surveillance sophistiqués par satellite, chargés de la traque de Koni depuis bientôt 3 ans. Ces hommes parmi les mieux entrainés de la planète, n’ont jamais repéré la moindre trace de ce criminel de guerre qui a instauré la terreur dans quatre pays à savoir la RCA, la RDC et le Soudan du Sud.

Les informations du président de la RCA sont à prendre avec des pincettes. D’autant que sitôt après sa prise de pouvoir, il avait annoncé avec pompes qu’il allait dans l’immédiat mettre fin au phénomène. Joseph Koni continue pourtant à tuer en défiant tout le monde. Celui qui est confondu par ces événements de Centrafrique avec la traque de Joseph Koni, c’est bien le Président ougandais Museveni. Ses rebelles sévissent non seulement en RDC mais dans 4 pays.

Mais il n’a pas pris langue avec ces criminels qui ont pris les armes contre le gouvernement comme il l’a exigé à Joseph Kabila en ce qui concerne les rebelles du M23 avec les négociations de Kampala dont il est le Médiateur. Pour le commun des Congolais, le M23 est égal à la LRA de Joseph Koni, aux FDLR Hutu rwandais et aux ADF/NALU. Raison pour laquelle la Résolution 2098 les a placées sur le même pied d’égalité comme forces négatives à éradiquer.

De la même manière que la Centrafrique est en train de traquer les rebelles de la LRA, le même traitement devrait être réservé à ceux du M23. Le Président tanzanien Jakaya Kikwete avait raison lorsqu’au dernier sommet de l’UA, il avait recommandé à Kagame du Rwanda de négocier aussi avec ses ennemis des FDLR, Museveni de l’Ouganda avec ceux dès la LRA et des ADF/NALU et Kabila avec le M23.

Il n’a jamais été suivi, au contraire ces recommandations avaient soulevé un tollé indescriptible surtout à Kigali. Autre motif pour que Museveni Kaguta soit confondu, c’est que dans toutes les tribunes internationales sur la crise à l’Est de la RDC, il a toujours fait valoir le fait que c’est le pouvoir de Kabila qui entretient ces rebellions pour déstabiliser ses voisins notamment l’Ouganda et le Rwanda. Démenti cinglant : la LRA opère en ce moment en Centrafrique et le Président de ce pays affirme la main sur le cœur que Joseph Koni vit en RCA. On n’a pas entendu Museveni l’accuser d’entretenir cette rébellion pour déstabiliser son pays, l’Ouganda, comme il le fait avec la RDC. Est donc pris qui croyait prendre.

[Kandolo M.]

Cet article a été lu 3050 fois – 21/06/2016 – wiwmtktnw

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Syrie : Retrait des forces russes

Poutine a rencontré M. Erdogan après s’être rendu dans la matinée sur la base aérienne …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer