vendredi , 15 décembre 2017
  • Kofi OLOMIDE et "Joseph KABILA"
  • Ambassade du Rwanda à Paris : Les Congolais ont aspergé de la peinture rouge sang sur le portrait du dictateur rwandais Paul KAGAME.

ARTICLES RÉCENTS

Syrie : Retrait des forces russes

Poutine a rencontré M. Erdogan après s’être rendu dans la matinée sur la base aérienne russe de Hmeimim en Syrie avant de faire étape au Caire. Il a notamment discuté avec son homologue turc des efforts destinés à trouver un règlement mettant fin au conflit en Syrie, ayant annoncé lors de sa visite surprise dans ce pays une réduction significative des forces russes dont l’intervention a largement contribué au maintien du régime du président Bachar al-Assad au pouvoir. « En près de deux ans, les forces armées russes, en collaboration avec l’armée syrienne, ont détruit en grande partie les terroristes internationaux. …

Lire la suite »

Jérusalem : Israël verse de l’huile sur le feu

Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine ont averti lundi lors d’une conférence de presse conjointe que la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël risquait d’accroître les tensions au Moyen-Orient. « La Russie et la Turquie croient toutes deux que (cette décision) n’aide pas à stabiliser la situation au Moyen-Orient mais au contraire déstabilise une situation déjà compliquée », a déclaré Vladimir Poutine. M. Erdogan a lui estimé qu' »Israël verse de l’huile sur le feu ». « Israël voit ce processus comme une opportunité pour accroître la pression et les violences contre les Palestiniens », a ajouté le chef de l’Etat turc, affirmant …

Lire la suite »

Elections : Y-aura-t-il vraiment passation des pouvoirs pacifique et démocratique de la RDC ?

Le gouvernement de la RDC doit respecter les engagements qu’il a pris dans le cadre de l’Accord du 31 décembre 2016. Celui-ci interdisait la tenue d’un troisième mandat présidentiel ou l’apport d’un changement constitutionnel. De plus, il engageait le gouvernement à libérer des prisonniers politiques, à mettre fin aux poursuites fondées sur des motifs politiques, à mettre un terme au dédoublement des partis politiques, à respecter les libertés fondamentales et à confier la résolution des cas emblématiques à la CENCO. Le fait que le gouvernement de la RDC n’ait pas encore tenu ces engagements constitue une source de préoccupation. Qui …

Lire la suite »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer